Daniel Guiraud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guiraud.
Daniel Guiraud
Image illustrative de l'article Daniel Guiraud
Fonctions
Maire des Lilas
En fonction depuis le
(16 ans, 8 mois et 28 jours)
Élection 18 mars 2001
Prédécesseur Jean-Jack Salles
1er Vice-président du Conseil général puis départemental de la Seine-Saint-Denis
En fonction depuis le
(5 ans, 3 mois et 12 jours)
Président Stéphane Troussel
Prédécesseur Stéphane Troussel
6e Vice-président du Grand Paris
délégué à la mise en oeuvre de la Stratégie Environnementale et au Développement des
Réseaux Energétiques
En fonction depuis le
(1 an, 10 mois et 24 jours)
Élection
Président Patrick Ollier
Conseiller départemental de la
Seine-Saint-Denis

élu dans le canton de Bagnolet
En fonction depuis le
(2 ans, 8 mois et 17 jours)
Élection 29 mars 2015
Prédécesseur Josiane Bernard
Président de Paris Métropole

(1 an et 6 jours)
Prédécesseur Philippe Laurent
Successeur Patrick Devedjian
Conseiller général de la Seine-Saint-Denis
élu dans le canton des Lilas

(11 ans et 1 jour)
Élection 28 mars 2004
Prédécesseur Martine Legrand
Biographie
Date de naissance (59 ans)
Lieu de naissance Nîmes (Gard)
Nationalité Française
Parti politique Parti socialiste
Profession Attaché parlementaire, chargé de mission

Daniel Guiraud est une personnalité politique française en Seine-Saint-Denis, membre du Parti socialiste.


Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Nîmes (Gard) le , marié et père de trois enfants, il est diplômé d’études supérieures spécialisées en droit public et en sciences politiques. Il a exercé les fonctions d'attaché parlementaire, de chargé de mission et de conseiller technique au ministère de la Jeunesse et des Sports et au ministère délégué à la Ville[1].

Militant associatif et politique, il est élu maire des Lilas en mars 2001 en battant la liste de droite sortante puis réélu dès le premier tour en 2008 et 2014. En mars 2004, il est élu conseiller général du canton des Lilas[2] ; il est élu président du groupe des élus socialistes. Lors de l'élection de Stéphane Troussel à la présidence du conseil général en septembre 2012, Daniel Guiraud devient premier vice-président[3]. Lors des élections départementales de 2015, il est élu dans le canton de Bagnolet et premier vice-président du conseil départemental chargé des finances et de l'administration générale[4].

Entre le et le 19 décembre 2014, il fut le président du syndicat mixte d'études Paris Métropole[5],[6]. Un temps contesté après les succès de la droite aux municipales de 2014 en Île-de-France, il obtient cependant que Paris métropole participe à la mission de préfiguration de la Métropole du Grand Paris[7], puis il est l'un des artisans du compromis sur l'évolution de la loi MAPAM concernant le nouvel équilibre entre la Métropole du Grand Paris et les conseils de territoire[8]. Il est élu le vice-président de la métropole du Grand Paris[9].

Depuis 2003, il préside l’association de promotion du prolongement de la ligne 11 du métro visant à obtenir son extension jusqu'à Rosny-sous-Bois.

Il parraine la candidature de Benoît Hamon pour l'élection présidentielle de 2017[10].

Il est candidat aux élections législatives en juin 2017 dans la 9e circonscription (Le Pré, Les Lilas, Romainville, Noisy-le-Sec, Bondy nord-ouest), dont le député sortant est Claude Bartolone. Avec 16,11 % des suffrages exprimés, il arrive en 3e position et ne se qualifie pas pour le second tour[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les Lilas / Maire des Lilas », sur www.ville-leslilas.fr
  2. « Résultats des élections cantonales 2004 », sur Ministère de l'Intérieur
  3. « Promotions au PS et recomposition à droite : Parmi les gagnants du mini-remaniement d'hier, on compte trois maires socialistes. Celui des Lilas, Daniel Guiraud, récupère en effet le fauteuil de Stéphane Troussel en étant promu premier vice-président du conseil général chargé des finances, de l'administration générale et de la coordination des affaires métropolitaines », Le Parisien, édition de la Seine-Saint-Denis,‎ (lire en ligne).
  4. Sébastien Thomas, « Stéphane Troussel réélu à la tête du 93 : Stéphane Troussel a été élu, ce jeudi matin, président PS du conseil départemental de Seine-Saint-Denis avec 23 voix pour, 16 votes blancs et deux bulletins nuls. 40 conseillers (deux élus manquaient à l’appel), dont 25 nouveaux, ont fait leur entrée à l’assemblée territoriale », Le Parisien, édition de la Seine-Saint-Denis,‎ (lire en ligne).
  5. Jean-Pierre Gonguet, « La Métropole du Grand Paris plonge Paris Métropole dans les abimes du doute », La Tribune, .
  6. « Patrick Devedjian élu président de Paris Métropole », sur Forum Métropolitain du Grand Paris,
  7. « Grand Paris : Paris Métropole entre dans la mission de préfiguration », cbanque.com, (consulté le 1er juillet 2014)
  8. Béatrice Jérôme, « Grand Paris : les élus franciliens ont trouvé la clé du Meccano institutionnel », lemonde.fr, (consulté le 7 octobre 2014)
  9. Laurent Terrade, « Métropole du Grand Paris : "Nous avons tout à construire" : Patrick Ollier, député-maire (LR) de Rueil-Malmaison a été élu vendredi 22 janvier président de la Métropole du Grand Paris (MGP). Il devient ainsi le premier président de cette nouvelle collectivité née le 1er janvier 2016. Retour sur la mise en place et la gouvernance d'une entité aussi inédite que complexe avec ses douze "territoires" se substituant aux anciens EPCI. », Localtis Info,‎ (lire en ligne).
  10. Sébastien Thomas, « Seine-Saint-Denis : quel candidat à la présidentielle votre élu a-t-il parrainé ? », leparisien.fr, (consulté le 22 mars 2017)
  11. Résultats publiés sur le site du ministère

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • « Daniel Guiraud, Un quotidien politique : Daniel Guiraud est un élu socialiste. Il est maire des Lilas et premier vice-président du Conseil général de Seine-Saint-Denis. Il a au cours de son parcours politique été attaché parlementaire et chargé de mission dans différents ministères. Il expose ici en plus de quelques grands thèmes, le quotidien et la réalité de la vie politique locale », Le Temps Imaginaire, no 2 « Politiques »,‎ (ISSN 2271-975X)