Le Jour où j'ai brûlé mon cœur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Le Jour où j'ai brûlé mon coeur
Réalisation Christophe Lamotte
Scénario Nathalie Hug
Alexandra Julhiet
Anne Rambach[1]
Marine Rambach[1]
Acteurs principaux
Sociétés de production Ango Productions[1]
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre drame
Durée 2 x 52 minutes
Première diffusion 2018


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Jour où j'ai brûlé mon coeur est un téléfilm dramatique français en deux parties réalisé par Christophe Lamotte, diffusé en 2018. Il s’agit de l’adaptation du livre Condamné à me tuer de Jonathan Destin[2], ouvrage dans lequel ce dernier raconte le harcèlement scolaire et sa tentative de suicide.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un jeune garçon s'immole par le feu, à bout après avoir été harcelé par ses camarades de lycée. Il se retrouve à l'hôpital et tombe dans le coma, tandis que tout le monde à l'école se demande comment il a pu en arriver là...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données Allociné.

Distribution[modifier | modifier le code]

Les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données Ango Productions et du générique de fin.
  • Martin Daquin : Jonathan Destin
  • Michaël Youn : Patrick Demarescau
  • Camille Chamoux : Sabine Destin
  • Clément Manuel : Laurent Destin
  • Sarah Stern : Marie Demarescau
  • Camille Aguilar : Camille Destin
  • Marie-Julie Baup : Suzanna
  • Francis Renaud : Bruno Legrand
  • Manon Bresch : Clara
  • Batyste Fleurial  : Antoine Demarescau
  • Luna Lou : Tiffany
  • Martine Coste : Lise
  • Rodolphe Congé : Mathieu Caron
  • Olivier Faliez : Tony, le prof de sport
  • Alexandra Flandrin : Adèle, la prof d'anglais
  • Linda Massoz : Jeanne, la prof de math
  • Florence Bolufer : Niki, la prof de dessin
  • Gabrielle Horellou : Vanessa
  • Vinciane Millereau : la mère de Tiffany
  • Évelyne El Garby-Klaï : Dr Kemal
  • Bertrand Constant : Dr Servant
  • Asil Rais : l'épicier
  • Céline D'Aboukir : Mme N'Diaye
  • Fayssal Benbhamed : Hector, le prof d'histoire
  • Pauline Leurent : l'hôtesse du magasin de bricolage
  • Philippe Koa : Médecin
  • Mathieu Mouilon : Sélim
  • Yoann Borg : Voix de Jonathan Destin

Accueil[modifier | modifier le code]

Diffusion[modifier | modifier le code]

Le Jour où j’ai brûlé mon cœur est tout d'abord diffusé en Belgique, le sur La Une[3]. En France, il est diffusé le sur TF1[4].

Critique[modifier | modifier le code]

Frédéric Lohézic de Télé 7 jours le décrit « poignant qui évite de sombrer dans le pathos »[5]. Télérama le voit « un sujet douloureux traité avec conviction, malgré des effets trop appuyés »[6]. Moustique salue, lui, la prestation de Michaël Youn « à nouveau épatant dans un rôle grave »[7].

Audience[modifier | modifier le code]

La première partie attire 6,29 millions de téléspectateurs, soit 25.7 % de part de marché. La seconde partie conserve encore 6.12 millions de personnes, soit 29.4 % du public dont 38 % sur les ménagères de moins de 50 ans, ce qui place la chaîne largement en tête de la soirée[8].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le téléfilm est tourné à Strasbourg. C'est le lycée d'enseignement général et technologique Jean Monnet qui prête ses traits au lycée que fréquentent Jonathan et ses harceleurs

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g « Le jour où j’ai brûlé mon cœur », sur Ango Productions, (consulté le 5 novembre 2018).
  2. a et b SB, « Le jour où j’ai brûlé mon cœur : un téléfilm sur le harcèlement scolaire avec Michaël Youn », sur MYTF1, (consulté le 5 novembre 2018).
  3. « Michaël Youn se confie sur son rôle poignant dans un film contre le harcèlement scolaire ! », sur RTBF, (consulté le 6 novembre 2018).
  4. V. J., « Audiences : « Le Jour où j'ai brûlé mon coeur » sur TF1 a bouleversé le public », sur 20minutes, (consulté le 6 novembre 2018).
  5. Frédéric Lohézic, « Le Jour où j’ai brûlé mon cœur », sur Télé 7 Jours, (consulté le 6 novembre 2018).
  6. « Le Jour où j’ai brûlé mon cœur », sur Télérama, (consulté le 6 novembre 2018).
  7. L.V., « Au plus profond du désespoir », Moustique, no 4838,‎ , p. 135.
  8. Kévin Boucher, « Audiences : Carton pour "Le Jour où j'ai brûlé mon coeur", "L'Amour est dans le pré" en baisse, "Victor Hugo" correct », sur Ozap, (consulté le 6 novembre 2018).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]