Sauternes (Gironde)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sauternes.

Sauternes
Sauternes (Gironde)
La mairie (mai 2011)
Blason de Sauternes
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Gironde
Arrondissement Langon
Canton Le Sud-Gironde
Intercommunalité Communauté de communes du Sud Gironde
Maire
Mandat
Jean-Michel Descamps
2014-2020
Code postal 33210
Code commune 33504
Démographie
Gentilé Sauternais
Population
municipale
777 hab. (2015 en augmentation de 6,15 % par rapport à 2010)
Densité 69 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 31′ 58″ nord, 0° 20′ 29″ ouest
Altitude Min. 13 m
Max. 89 m
Superficie 11,32 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Gironde

Voir sur la carte administrative de la Gironde
City locator 14.svg
Sauternes

Géolocalisation sur la carte : Gironde

Voir sur la carte topographique de la Gironde
City locator 14.svg
Sauternes

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sauternes

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sauternes
Liens
Site web www.sauternes.com/

Sauternes (Sautèrnas en gascon) est une commune du sud-ouest de la France, située dans le département de la Gironde (région Nouvelle-Aquitaine).

Ses habitants sont appelés les Sauternais[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Située au cœur du vignoble de Sauternes, la commune se trouve à 44 km au sud-est de Bordeaux, chef-lieu du département et à 9,5 km à l'ouest-sud-ouest de Langon, chef-lieu d'arrondissement et de canton[2].

Les communes limitrophes en sont Preignac au nord-est, Fargues à l'est, Léogeats au sud, Budos à l'ouest et Bommes au nord-ouest.

Communes limitrophes de Sauternes
Bommes Preignac
Budos Sauternes Fargues
Léogeats

La principale voie de communication routière est la route départementale D8 qui traverse l'est du territoire communal et mène vers le nord-ouest à Langon et vers le sud-sud-ouest à Villandraut. La route départementale D125 traverse la commune d'est en ouest et le bourg au niveau de la mairie, menant à Roaillan au sud-est et à Landiras au nord-ouest; l'une de ses extensions, la départementale D125e1 traverse le village et permet d'aller, en direction du nord, vers le Haut-Bommes et Pujols-sur-Ciron.

L'accès à l'autoroute A62 (Bordeaux-Toulouse) le plus proche est celui de Sortie 02 Podensac situé à 9 km vers le nord-nord-ouest.

La gare SNCF la plus proche est celle de Preignac, distante de 7,5 km vers le nord-nord-est, sur la ligne Bordeaux - Sète du TER Aquitaine mais le trafic est plus intense à celle de Langon, distante de 8,5 km vers l'est-nord-est.

Histoire[modifier | modifier le code]

Pour l'état de la commune au XVIIIe siècle, voir l'ouvrage de Jacques Baurein[3].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Rue du village (août 2005)

Le nom de Sauternes pourrait provenir du latin Saltus Ternis qui peut se traduire par Trois sauts, Saltüs signifiant saut et Ternis trois, c'est-à-dire trois vallées (Piquant, Pineau et Aygue Morte) entre trois coteaux importants (Arche d'altitude 70 m, Lamothe d'altitude 67 m et Commarque d'altitude 58 m).

Au XIe siècle, on trouve le nom de Salternas[4].

À la Révolution, la paroisse Saint-Pierre de Sauternes forme la commune de Sauternes[5].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes

Les armes de Sauternes se blasonnent ainsi :

Parti, au premier palé de sinople et d'or, au second de sinople à la champagne burelée ondée d'argent et d'azur de dix pièces ; à la grappe de raisin d'or tigée et feuillée au naturel brochant sur le second de la partition et sur le pal d'or à senestre du premier ; le tout sommé d'un chef d'or chargé d'un soleil vidé d'argent.

statut officiel, présent sur le site internet de la commune[6]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1934 1971 Armand Bastit-Saint Martin DVD Viticulteur
Sénateur (1977-1980)
mars 1971 juin 1989 Alexandre de Lur-Saluces    
mars 1989 mars 1995 Pierre Boussicaut    
juin 1995 en cours Jean-Michel Descamps[7]   Salarié du secteur médical

Communauté de communes[modifier | modifier le code]

Le 1er janvier 2014, la communauté de communes du Pays de Langon ayant été supprimée, la commune de Sauternes s'est retrouvée intégrée à la communauté de communes du Sud Gironde siégeant à Mazères.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[9].

En 2015, la commune comptait 777 habitants[Note 1], en augmentation de 6,15 % par rapport à 2010 (Gironde : +6,85 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
9006286699481 0451 0601 0371 000901
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
9489039909531 009966953952932
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
934877850717721689560553613
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
640582580578589586679693706
2013 2015 - - - - - - -
762777-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Logo monument historique - rouge ombré, encadré.svg L' église Saint-Pierre-ès-Liens date du XIIe siècle et est remarquable par son abside pour laquelle l'église a été classée monument historique en 1925[12].
  • Logo monument historique - rouge ombré, encadré.svg Les bâtiments du château d'Yquem datent des XVIe et XVIIe siècles et forment un quadrilatère autour d'une vaste cour ; le château a été classé monument historique en 2003[13] pour ses décors et peintures (fresques de la chapelle, cheminées et fresques du corps de logis principal).
  • Le bâtiment de la mairie présente une curiosité relativement rare qui consiste en la présence d'une statue de la Vierge sur son fronton ; cette survivance est due au fait que ledit bâtiment a abrité une école religieuse de 1837 à 1902[4].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Viticulture[modifier | modifier le code]

Le Sauternes est probablement le vin blanc liquoreux le plus connu au monde. Mais sur la commune de Sauternes d'autres vins peuvent être produits, certes en moins grande quantité, citons: le crémant de Bordeaux, le bordeaux supérieur et le bordeaux[14].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Nom des habitants de la commune sur habitants.fr, consulté le 20 mai 2011.
  2. Distances les plus courtes par la route - Les distances orthodromiques sont respectivement de 39 km pour Bordeaux et 7,7 km pour Langon. Données fournies par lion1906.com, consulté le 20 mai 2011.
  3. Jacques Baurein, Variétés Bordeloises, t. 3, Bordeaux, , 2e éd. (1re éd. 1786) (lire en ligne), article 6.V, pages 236-238
  4. a et b Ces informations proviennent du site officiel de la commune, Tourisme > Le village> Histoire, consulté le 23 mai 2011.
  5. Historique des communes, p. 62, sur GAEL (Gironde Archives en ligne) des Archives départementales de la Gironde, consulté le 7 avril 2013.
  6. Site internet de la commune
  7. Commune de Sauternes sur le site de l'AMF, Association des Maires de France, consulté le 26 octobre 2011.
  8. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  12. « Classement de l'église », notice no PA00083831, base Mérimée, ministère français de la Culture, consulté le 23 mai 2011.
  13. « Classement du château », notice no PA00083831, base Mérimée, ministère français de la Culture, consulté le 23 mai 2011.
  14. Placido Llorca, « http://www.vin-vigne.com/commune/Sauternes-33210.html », sur Vin-Vigne, (consulté le 8 mai 2012)