Rouffigny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rouffigny
L'église Notre-Dame.
L'église Notre-Dame.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Saint-Lô
Canton Villedieu-les-Poêles
Intercommunalité Villedieu Intercom
Commune Villedieu-les-Poêles-Rouffigny
Statut commune déléguée
Maire délégué Émile Constant
2016-2020
Code postal 50800
Code commune 50440
Démographie
Gentilé Rouffignons
Population 307 hab. (2014)
Densité 46 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 48′ 13″ nord, 1° 15′ 14″ ouest
Altitude Min. 125 m – Max. 206 m
Superficie 6,72 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Villedieu-les-Poêles-Rouffigny
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 15.svg
Rouffigny

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 15.svg
Rouffigny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Rouffigny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Rouffigny

Rouffigny est une ancienne commune française, située dans le département de la Manche en région Normandie, devenue le une commune déléguée au sein de la commune nouvelle de Villedieu-les-Poêles-Rouffigny.

Elle est peuplée de 307 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est entre Avranchin et Pays saint-lois. L'atlas des paysages de la Basse-Normandie la place au sud de l'unité de la Manche centrale, zone discontinue caractérisée par des « bocages [… apparaissant] comme le poste avancé, vers l’ouest, des structures bocagères bas-normandes »[1]. Son bourg est à 5 km au sud-ouest de Villedieu-les-Poêles et à 17 km au nord-est d'Avranches[2].

Couvrant 672 hectares, le territoire de Rouffigny est le moins étendu du canton de Villedieu-les-Poêles. Les communes du canton ont toutefois toutes des superficies similaires, puisque la moyenne est de 985 hectares, la plus étendue en couvrant 1 510. L'ouest de la commune est traversé par l'A84.

L'ouest du bourg est traversé par la route départementale no 975 (ancienne route nationale 175) reliant Villedieu-les-Poêles au nord à Avranches au sud. Il y croise la D 486 menant à La Lande-d'Airou à l'ouest et à Chérencé-le-Héron à l'est. La D 561 en part également pour aller vers les bourgs de La Trinité et La Chaise-Baudouin au sud-est. Quelques autres départementales permettent l'accès aux différents lieux-dits de la commune ou périphériques. L'accès à l'A84 est à 6 km au nord, à Fleury (sortie 37).

Rouffigny est entièrement dans le bassin de la Sienne par son affluent l'Airou qui délimite le territoire au sud-ouest et dont le bras secondaire délimite en amont le sud puis le traverse. L'un de ses affluents, la Marchandière, collecte les eaux de la moitié nord de la commune.

Le point culminant (206 m) se situe à l'est, près du lieu-dit le Fougeray. Le point le plus bas (125 m) correspond à la sortie de l'Airou du territoire, au sud-ouest. À plus de 150 m d'altitude, le bourg domine la vallée de la rivière. La commune est bocagère.

Les lieux-dits sont, du nord-ouest à l'ouest, dans le sens horaire, la Colasière, la Malainfandière, la Beltière, la Petite Brière (au nord), la Morinière, la Clergerie, la Badrie, la Haute Badrie, la Marchandière, le Haut Manoir, le Fougeray, la Basse Quetterie, la Lucasière (à l'est), la Montellerie, la Prévôtière, le Logis de Rouffigny, la Massurie, la Feuchellerie, Beaumesnil (au sud), la Moinerie, le Bourg, les Béatrix, la Foucaudière, les Vallées, la Brière, la Jaunais (à l'ouest), la Petite Jaunaie[3].

Communes limitrophes de Rouffigny[4]
(comm. nouv. de Villedieu-les-Poêles-Rouffigny)
La Lande-d'Airou La Lande-d'Airou, Villedieu-les-Poêles (comm. nouv. de Villedieu-les-Poêles-Rouffigny) Chérencé-le-Héron
La Lande-d'Airou Rouffigny[4]  (comm. nouv. de Villedieu-les-Poêles-Rouffigny) Chérencé-le-Héron
Bourguenolles La Trinité La Trinité

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme Rouffigny serait issu de l'anthroponyme roman Rufinius adjoint au suffixe latin de propriété -acus[5]. En réalité, la plupart des toponymistes et des linguistes considèrent le suffixe -acus, généralement noté -acum, comme d'origine celtique (gaulois), -acon issu d'une forme primitive *-āko(n)[6].

Le gentilé est Rouffignons[7].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , Rouffigny intègre avec Villedieu-les-Poêles la commune de Villedieu-les-Poêles-Rouffigny[8] créée sous le régime juridique des communes nouvelles instauré par la loi no 2010-1563 du 16 décembre 2010 de réforme des collectivités territoriales. Les communes de Rouffigny et Villedieu-les-Poêles deviennent des communes déléguées et Villedieu-les-Poêles est le chef-lieu de la commune nouvelle.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Candidats ou listes ayant optenu plus 5 % des suffrages exprimés lors des dernières élections politiquement significatives :

Administration municipale[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires[12]
Période Identité Étiquette Qualité
1934 1955 Léon Ozenne    
1955 1960 Victor Bazire    
1960 1965 René Chatel    
1965 1972 Raymond Massue    
1972 1973 Marcel Lehaut    
1973 1977 Pierre Legoupil    
mars 1977[13] avril 2014 Louis Prével SE Agriculteur, négociant à bestiaux
avril 2014[14] décembre 2015 Émile Constant SE Ingénieur en retraite
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal était composé de onze membres dont le maire et trois adjoints[14]. Ces conseillers intègrent au complet le conseil municipal de Villedieu-les-Poêles-Rouffigny le jusqu'en 2020 et Émile Constant devient maire délégué.


Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune comptait 307 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2004, 2009, 2014, etc. pour Rouffigny[15]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2]. Rouffigny a compté jusqu'à 490 habitants en 1851.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
445 442 421 454 456 404 422 438 490
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
476 479 469 457 421 433 432 410 376
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
341 361 334 291 295 294 301 326 319
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
290 291 265 252 270 281 298 313 307
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[16] puis Insee à partir de 2006[17].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Les unités de paysage : Unité 4.2.1 : La Manche centrale » [PDF], sur www.basse-normandie.developpement-durable.gouv.fr, Dreal Basse-Normandie (consulté le 21 octobre 2014)
  2. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  3. Rouffigny sur Géoportail.
  4. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  5. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet, (ISBN 2-95480-455-4 (édité erroné), notice BnF no FRBNF36174448), p. 211
  6. Pierre-Yves Lambert, La langue Gauloise, édition errance 1994, p. 39.
  7. « Ouest-france.fr - Mairie de Rouffigny » (consulté le 28 mai 2010)
  8. « Recueil des actes administratifs d'octobre 2015 », sur le site de la préfecture de la Manche (consulté le 16 octobre 2016).
  9. « Résultats des élections européennes 2014 », sur www.interieur.gouv.fr, ministère de l'Intérieur (consulté le 3 décembre 2015)
  10. « Résultats des élections législatives 2012 », sur www.interieur.gouv.fr, ministère de l'Intérieur (consulté le 3 décembre 2015)
  11. « Résultats de l'élection présidentielle 2012 », sur www.interieur.gouv.fr, ministère de l'Intérieur (consulté le 3 décembre 2015)
  12. René Gautier, 601 communes et lieux de vie de la Manche, Éditions Eurocibles, (ISBN 978-2354-58-0360), p. 195
  13. « Louis Prevel : retour sur 36 années d'élu municipal... », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 21 octobre 2014)
  14. a et b « Émile Constant est le nouveau maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 19 avril 2014)
  15. Date du prochain recensement à Rouffigny, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  16. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  17. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  18. « Œuvres mobilières à Rouffigny », base Palissy, ministère français de la Culture

Liens externes[modifier | modifier le code]