Rendez-vous avec la mort (film, 1988)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Rendez-vous avec la mort
Description de cette image, également commentée ci-après

Titre original Appointment with Death
Réalisation Michael Winner
Scénario Anthony Shaffer
Michael Winner
Peter Buckman
Acteurs principaux
Sociétés de production Golan-Globus Productions
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Film policier
Durée 102 min.
Sortie 1988


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Rendez-vous avec la mort (Appointment with Death) est un film britannique réalisé par Michael Winner, sorti en 1988, mettant en scène le personnage d'Hercule Poirot. Le scénario est adapté du roman Rendez-vous avec la mort d'Agatha Christie.

C'est la sixième et dernière fois que Peter Ustinov reprend le rôle d'Hercule Poirot.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Une aventure d'Hercule Poirot.

Emily Boynton est la belle-mère des trois enfants Boynton qu’elle tyrannise en profitant du fait que son mari décédé lui a laissé par testament le contrôle total sur sa fortune. La famille effectue une croisière vers la Palestine, à l’époque sous mandat britannique, puis séjourne à Jérusalem. Hercule Poirot, en vacances privées, enquête sur la mort de Boynton.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • C'est la sixième et dernière fois que Peter Ustinov reprend le rôle d'Hercule Poirot après deux films au cinéma et trois téléfilms.
  • Les événements du film se déroulent pendant les jours qui précèdent et suivent le couronnement du roi du Royaume-Uni Georges VI, soit aux environs du . Au cours du film, plusieurs références sont faites à l'abdication d'Édouard VIII en raison de sa liaison avec Wallis Simpson. Le dénouement où Poirot révèle l'assassin de Mme Boynton a lieu au cours d'un bal donné à Jérusalem à l'occasion du couronnement.
  • Le site de Qumrân où le meurtre est commis n'a été découvert qu'en 1947, dans le contexte tumultueux de la fondation de l'État d'Israël et de la première guerre israélo-arabe. Il y a donc un anachronisme avec la période mandataire qui est le cadre temporel du film.
  • Les diverses visites faites par les personnages du film (Beth Guvrin, Saint-Jean-d'Acre) sont difficilement réalisables dans la même journée qu'une excursion à Qumrân comme le scénario le laisse penser.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]