Menahem Golan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Golan.
Menahem Golan
Description de l'image Menahem Golan 034 edited.jpg.
Nom de naissance Menahem Globus
Naissance
Tibériade (Palestine mandataire)
Décès (à 85 ans)
Jaffa (Israël)
Profession Producteur, réalisateur, scénariste

Menahem Golan (en hébreu מנחם גולן), né le à Tibériade (Palestine mandataire), et mort à Jaffa (Israël) le [1], est un producteur, réalisateur, scénariste et, occasionnellement, acteur israélien, pour de très courtes apparitions. Il était le cousin de Yoram Globus avec lequel il travaillait régulièrement.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir réalisé et produit des films en Israël, il devient, dans les années 1980, le producteur le plus important de films américains populaires musclés via sa société Cannon Group (quelques titres significatifs : Hospital Massacre (1982), Revenge of the Ninja (1983), Exterminator 2 (1984)…) avec des acteurs experts du genre comme Charles Bronson, Chuck Norris, Sylvester Stallone. Il en réalise quelques-uns lui-même : The Delta Force en 1986, Over the Top en 1987, etc. Il lance la vague des films de ninja américains en 1981 avec le film L'Implacable Ninja qui met en scène Franco Nero dans le rôle-titre. C'est Menahem Golan qui découvre l'acteur belge, alors inconnu, Jean-Claude Van Damme.

Néanmoins, à la même époque, il veille à produire des œuvres plus ambitieuses comme Love Streams de John Cassavetes (1984), Barfly de Barbet Schroeder (1987) ou King Lear de Jean-Luc Godard (1987). À noter que pour ce dernier film, Menahem Golan s'attendait à une adaptation académique de la pièce de William Shakespeare comme l'Otello (1986) de Franco Zeffirelli qu'il avait également produit. Le résultat final du film de Godard très contemporain, voire d'avant-garde, entraîna le cinéaste Godard et le producteur Golan dans une longue bataille juridique. Le film ne sortit pas en France et ne fut projeté en Belgique qu'au début des années 2000. Au milieu des années 1990, Menahem Golan retourne en Israël où il produit et dirige des films qui ne semblent pas sortir des frontières du pays.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme producteur[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

comme scénariste[modifier | modifier le code]

comme acteur[modifier | modifier le code]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :