Alibi (pièce de théâtre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alibi (homonymie).

Alibi
Auteur Michael Morton
Agatha Christie
Genre Pièce de théâtre policière
Dates d'écriture 1928
Version originale
Titre original Alibi
Langue originale Anglais
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Date de création 15 mai 1928
Lieu de création Prince of Wales Theatre, Londres
Metteur en scène Gerald du Maurier
Rôle principal Charles Laughton
Personnages principaux
Adaptations

Alibi (film, 1931)

Alibi est une pièce de théâtre policière de Michael Morton de 1928, adaptée du roman Le Meurtre de Roger Ackroyd d'Agatha Christie publié en 1926.

C'est la première adaptation d'une œuvre d'Agatha Christie, tout média confondu.

Historique de la pièce[modifier | modifier le code]

En 1926, Michael Morton adapte le roman Le Meurtre de Roger Ackroyd pour le théâtre sous le titre Alibi. Agatha Christie n'est pas du tout d'accord avec les modifications effectuées : Hercule Poirot est vingt ans plus jeune et change de prénom pour devenir Beau Poirot, un homme dont toutes les femmes tombent amoureuses. Avec l'aide du producteur Gerald du Maurier, elle fait annuler les changements, mais doit se résigner à accepter le remplacement du personnage de Caroline, la sœur du docteur, par une jolie jeune fille. Cependant, Agatha Christie n'oubliera pas Caroline et s'en inspirera pour créer Miss Marple[1].

La première a lieu le 15 mai 1928 au Prince of Wales Theatre de Londres, dans une mise en scène de Gerald du Maurier, avec Charles Laughton dans le rôle d'Hercule Poirot. La pièce est un franc succès et 250 représentations sont données[2],[3].

La pièce est jouée aux États-Unis sous le titre The Fatal Alibi, dans une nouvelle adaptation de John Anderson, toujours avec Charles Laughton dans le rôle principal. La première a lieu le 8 février 1932 au Théâtre Booth de New York, suivie de seulement 24 représentations, le succès n'étant cette fois-ci pas au rendez-vous[2],[3].

Présente aux répétitions et agacée des modifications faites lors de l'adaptation, Alibi convainc Agatha Christie d'écrire elle-même une pièce de théâtre originale : Black Coffee en 1930[2].

Argument[modifier | modifier le code]

Scènes[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distribution originale de 1928[4] :

Adaptation 
Michael Morton
Mise en scène 
Gerald du Maurier
Comédiens

Adaptations[modifier | modifier le code]

En 1931, le film Alibi, adaptation de la pièce au cinéma, est réalisé par Leslie S. Hiscott avec Austin Trevor dans le rôle d'Hercule Poirot[2].

En France, la pièce est adaptée en comédie par Jacques Deval sous le titre Signor Bracoli, nouveau nom d'Hercule Poirot transformé en un volubile florentin[5]. La première représentation eut lieu le 7 septembre 1932 au Théâtre des Nouveautés[6].

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Agatha Christie, Une autobiographie
  2. a b c et d (en)« The Murder of Roger Ackroyd », sur le site officiel d'Agatha Christie
  3. a et b Armelle Leroy et Laurent Choley, Sur les traces d'Agatha Christie : Un siècle de mystère, Hors Collection, (ISBN 978-2-258-07888-8)
  4. (en)Mark Campbell, The Pocket Essential Guide To Agatha Christie, Oldcastle Books, , 160 p. (ISBN 1842435353)
  5. « Théâtre », sur herculepoirot.free.fr
  6. « Jacques Deval - Œuvres Dramatiques », sur regietheatrale.com