Politique étrangère du Rwanda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2007).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour voir d'autres.
Cet article ou une de ses sections doit être recyclé. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Une réorganisation et une clarification du contenu paraissent nécessaires. Discutez des points à améliorer en page de discussion ou précisez les sections à recycler en utilisant {{section à recycler}}.

Le Rwanda est l'objet d'une grande attention sur le plan international depuis le génocide de 1994. Le Rwanda est membre de l'Organisation des Nations unies où il fut membre Conseil de sécurité en 1994 et 1995. La Mission des Nations unies pour l'assistance au Rwanda, opération de maintien de la paix créée le 5 octobre 1993, impliqua le personnel d'une douzaine d'États. La plupart des agences humanitaires et de développement de l'ONU furent présentes au Rwanda.

En 1998, le Rwanda, soutenu par l'Ouganda, envahit la République démocratique du Congo pour soutenir les rebelles congolais qui tentaient de renverser le président d'alors, Laurent-Désiré Kabila. Des troupes rwandaises sont toujours stationnées au Congo et soutiennent les groupes rebelles qui tentent de renverser Joseph Kabila, fils de Laurent-Désiré Kabila et actuellement au pouvoir. Elles se sont cependant retirées derrière les lignes de désengagement définies par l'accord de cessez-le-feu de Lusaka.