Pierre Grosz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pierre Grosz
Description de cette image, également commentée ci-après

Pierre Grosz en juin 2017

Informations générales
Naissance
Beauvais, Oise, France
Activité principale Parolier

Pierre Grosz est un parolier français né en 1939 à Beauvais[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Pierre Grosz a notamment écrit avec et pour Michel Jonasz, Michel Polnareff, Jean Ferrat, Diane Dufresne, Gilbert Bécaud, Nicole Rieu, Nicole Croisille, Isabelle Aubret, Hugues Aufray, Jean-Michel Caradec et quelques autres grands artistes de l'époque. On lui doit aussi le tube-phare de la carrière de Marie-France Roussel : A Pearl-Harbour, en 1975.

Il a signé des chansons avec quatre compositeurs ayant remporté un Oscar à Hollywood : Francis Lai, Michel Legrand, Michel Colombier, Gabriel Yared. Un certain nombre de ses chansons apparaissent dans des films de Claude Chabrol, Jean-Pierre Mocky (par Jeanne Moreau), Daniel Duval (La Dérobade), etc.

Il est l'auteur de plusieurs comédies musicales pour enfants : Toni et Vagabond puis L'Evasion de Toni avec Henri Dès et Annette Domont ; mais aussi pour adultes (au Théâtre du Campagnol dans des mises en scène de Jean-Claude Penchenat avec des décors d'Ernest Pignon-Ernest) ; 'Les Cchansons des luttes.

Pierre Grosz est par ailleurs écrivain (notamment d'albums jeunesse chez plusieurs éditeurs, ses textes accompagnés d'images d'illustrateurs de renom : Rémi Saillard, Chen Jian Hong, Nathalie Novi, Xavier Besse, Haydé Ardalan). De nouvelles. Et de proses. (éditeurs : Nathan-Jeunesse, Paris-Musées, Kaléidoscope, Mango Jeunesse

Il a dirigé et écrit une Grande Histoire de la chanson française et des chansons de France (aux éditions France-Progrès)[2].

Traducteur, en particulier (pour le Théâtre de la Monnaie, à Bruxelles- publié au programme - puis pour l'Opéra de Nice) du livret du "Château de Barbe-bleue" de Béla Bartok et Béla Balazs puis de l'œuvre lyrique "Atlantis" de Péter EÖtvÖs (Cité de la Musique 2008).

En 2008, création mondiale d'une œuvre de musique classique contemporaine pour chœur, "Monde Évanoui", musique de Bruno Mantovani, éditions Lemoine, interprétée sous la direction de Laurence Equilbey au Grand Auditorium du Louvre puis au Festival de Besançon.

L'année précédente : création mondiale à l'Opéra de Nice d'un "opéra populaire" librement adapté du "Sans famille" d'Hector Malot.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Pierre Grosz a reçu un Grand Prix SACEM pour l'ensemble de son œuvre. Il a également reçu le Prix Rolf Marbot, le grand prix de l'UNAC, ainsi qu'un trophée de la CAPAC (2002).

Les interprètes de Pierre Grosz[modifier | modifier le code]

Artistes français[modifier | modifier le code]

  • Isabelle Aubret : Une folle envie de chanter (1976), Saint-Paul de Vence (1984)
  • Hugues Aufray : Tu t’en iras et Manolita (1976).
  • Gilbert Bécaud : Les Caraïbes (1976), Monsieur Cousteau et Les Jours heureux (1979), La Belle Journée (1997) et huit autres chansons dont Mal sans vous
  • Richard Berry : l'album Visiteur, incluant Jalousie
  • Jean-Michel Caradec : Le Montreur d’ours (1977), Quand l’école est finie (1976), Une bêtise d’Alice (1976) et Les Secrets (1976)
  • Alain Chamfort : Un enfant sans histoire (1975), Je m'ennuie de toi (reprise par Lio)
  • Nicole Croisille : Emma (1976)[3], La Garonne (1978), Aimer la vie (1979), Je n’ai pas dit mon dernier mot d’amour (1981), L’École de danse (1982), Images (1984).
  • Dalida : Amoureuse de la vie (1977)
  • Pascal Danel : La Demoiselle aux yeux verts
  • Michel Delpech : Bombay et Photographe (1982), Dans Chatou qui dort (2006)
  • Sacha Distel : De neige en soleil et Je t'appelle pour te dire je t’aime
  • Diane Dufresne : Je voulais te dire que je t’attends (1984 en concert), J'tombe amoureuse (1985), Top secret, Kabuki, Désir, La Femme tatouée, Vous aurez de mes nouvelles par les journaux et L'Assassin (1987), Les Papillons (avec Alexis Weissenberg) et Épine de rose (avec André Manoukian) (1997)
  • Elsa : Jour de neige, Quelque chose dans mon cœur, À la même heure dans deux ans (1989/1990)
  • Jean Ferrat : La Petite Fièvre, Je meurs, Les Instants volés
  • Françoise Hardy : Ton enfance
  • René Joly : La Châtelaine (1973)
  • Michel Jonasz : La Rencontre (1973), Les Vacances au bord de la mer, Lac Balaton, Changez tout, L’Homme orange, Chanson pour tes yeux lilas et Du miel et des violettes (1974), Je voulais te dire que je t’attends (1982)
  • Patricia Kaas : Bessie (1987), À Saint-Lunaire (1994)
  • Stacey Kent : Les Vacances au bord de la mer (2010)
  • Catherine Lara : Bûcheron, Cymbalum, Dans mon violon, De l’autre côté, Il joue du saxo, Johan et Sors de ta vie (1982)
  • Francis Lemarque : Je cherche Paris et Mes amis sont comme des anges
  • Bernard Lubat : Loulou la Gamelle
  • Enrico Macias : Le Vertige (1974)
  • Jeane Manson : Love-moi dans tes bras et Les Orangers d’Athènes (1983)
  • Michel Polnareff : Tibili, La Fille qui rêve de moi, L'Homme qui pleurait des larmes de verre et "Le Prince en otage (1973)
  • Maxime Le Forestier : La ville a des princes (1970) et L'Averse (2013)
  • Serge Reggiani : Un homme sur un toit et La vie est vraiment très bien faite (1979)
  • Nicole Rieu : Il aurait voulu voir la mer (1976), Si tu m'appelles, Et je tourne, Nicole tu es folle, Au marché du boulevard et La Table (1977), Un peu de soleil sur ma pelouse, La Fille de Saint-Hilaire, Le Bois et Anne-Marie (1978), Le Commissariat (1979)
  • Francesca Solleville : Cachalot surnaturel (1969)[4], Mon bon plaisir et Sais-tu la nouvelle ? (1972)[5], L'Ami d'un soir (1975)[6], Sous les marronniers du jardin, Ma petite sœur des Indes, et La Danseuse oh (1975)[7], Les Instants volés, La Grève, Heureuse en amour, Un accident de la circulation et L'Officier des chansons de Sardou (1977)[8], Madrid et Lettre aux amis de la réunion (1980)[9], Marie-Jo, Le Cœur en adolescence, Victoire, Jorges Solovera et Quand le bonheur est une orange (1983)[10] Le Secret des sorcières et Aux enfants de l'an prochain (1989)[11], Amérique, sœur latine, J'ai chanté les poètes, Madame Marya Freund, Une ville dévastée, Marmande et Aux enfants de l'an prochain (1990)[12], Mes amis sont comme des anges et Monsieur le peintre (2000)[13], À chaque rendez-vous (2003)[14]

Autres artistes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Pierre Grosz », sur chantefrance.com (consulté le 27 juillet 2016)
  2. http://www.sudoc.abes.fr/DB=2.1/SET=2/TTL=1/REL?PPN=034869042
  3. http://www.sacem.fr/cms/home/createurs-editeurs/prix_de_l_unac/tous_les_laureats
  4. Francesca Solleville : album 33T 1963 "Grand prix de l'académie Charles Cros"
  5. Francesca Solleville : Album 33T 1972 Chante la violence et l'espoir
  6. Francesca Solleville : Album 33T 1975 "le visage de l'homme"
  7. Frencesca Solleville : album 33T 1975 Aujourd'hui les femmes
  8. Francesca Solleville : Album 33T 1977 77
  9. Fransceca Solleville : album 33T 1980 L'Émotion
  10. Francesca Solleville : Album 33T de 1983
  11. Francesca Solleville : Album 33T 1989 Musique, Citoyenne
  12. Francesca Solleville : CD 1990 Je suis ainsi...
  13. Francesca Solleville : CD 2000 Grand-frère, petit frère
  14. Francesca Solleville : CD 2003 On s'ra jamais vieux (le loup du faubourg)

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Interview dans Je Chante, no 7, mars 1992.