Paula Beer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Paula Beer
Description de cette image, également commentée ci-après
Paula Beer en septembre 2016 à une avant-première de Frantz.
Naissance (25 ans)
Mayence, Rhénanie-Palatinat, Allemagne
Nationalité Drapeau de l'Allemagne allemande
Profession Actrice
Films notables Poll
Frantz
Le Chant du loup
L'Œuvre sans auteur

Paula Beer, née le à Mayence, est une actrice allemande.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille unique d'un couple de peintres d'art contemporain, elle fréquente une école Montessori, apprend à jouer du piano à six ans[1], puis s'arrête et entre dans une classe de théâtre à l'âge de huit ans. Elle enrichit sa formation des expériences en théâtre et en danse dès l'âge de douze ans avec la troupe des jeunes du Friedrichstadt-Palast de Berlin dont elle fait partie pendant quatre ans[2].

Adolescente, elle se fait connaître dans le milieu du cinéma en interprétant le rôle principal dans Poll de Chris Kraus, film sorti en 2010 et grâce auquel elle obtient le prix du meilleur espoir féminin aux Bayerischer Filmpreis (prix du film bavarois)[2].

Les publics français, belge et suisse, ainsi que la presse internationale, la découvrent en 2016 dans le film Frantz de François Ozon, où elle incarne Anna, la fiancée de Frantz, rôle qui lui vaut le prix Marcello-Mastroianni du Meilleur Espoir à la 73e édition du festival international du film de Venise.

En avril 2018, elle fait partie du premier jury du Festival Canneséries, sous la présidence d'Harlan Coben[3].

Lors de la sortie du film Le Chant du loup, en 2019, un critique commente le rôle de l'actrice comme une sous-intrigue mollassonne pour une romance inutile pour laquelle elle est cantonnée à un rôle de figuration regrettable face à son talent[4].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Paula Beer en 2015 à la cérémonie du prix du film autrichien.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nicolas Gilson, « Interview : Paula Beer et Pierre Niney », sur www.ungrandmoment.be, (consulté le 3 juillet 2019).
  2. a et b Nathalie Rouiller, « Paula Beer, l’oursonne », Libération, (consulté le 3 juillet 2019).
  3. Vincy Thomas, « Harlan Coben président du jury du 1er Canneséries », sur livreshebdo.fr, .
  4. Sven Papaux, « Critique du film : Le splash de l'effroyable », sur cineman.ch], (consulté le 3 juillet 2019).
  5. Constance Jamet, « Bad Banks sur Arte : un thriller à haut risque financier », sur Le Figaro, (consulté le 6 mars 2018) : « Pour nous guider dans ce labyrinthe, la jeune Paula Beer. Révélée par François Ozon dans Frantz sur l’après-Première Guerre mondiale, la comédienne allemande de 23 ans campe Jana Liekam. ».
  6. « Interdit de quitter l’Iran, le dissident Mohammad Rasoulof primé à la 70e Berlinale », sur Le Monde, (consulté le 1er mars 2020).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Philippe Gunet, « Éblouissante Paula Beer. Découverte avec Frantz, l'actrice allemande de 22 ans est déjà comparée à Romy Schneider », Télécâble Sat Hebdo, no 1457, SETC, Saint-Cloud, , p. 21, (ISSN 1280-6617)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :