Pascal Martinot-Lagarde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Martinot-Lagarde.
Pascal Martinot-Lagarde Portail athlétisme
2014 DécaNation - 110 m hurdles 06.jpg
Pascal Martinot-Lagarde lors du Décanation 2014.
Informations
Disciplines 110 m haies
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (23 ans)
Lieu Saint-Maur-des-Fossés (France)
Taille 1,89 m (6 2)
Poids 85 kg (187 lb)
Surnom PML
Club ES Montgeron
Entraîneur Laurence Bily, Benjamin Crouzet, Bruno Gajer, Renaud Longuèvre
Records
• Détenteur du record de France du 110 m haies
(12 s 95, 2014)
Palmarès
Champ. du monde en salle - 1 1
Champ. du monde juniors 1 - -
Ligue de diamant 1 - -
Championnats d'Europe - - 1
Champ. d'Europe en salle 1 - 1
Championnats de France 4 - -

Pascal Martinot-Lagarde, né le à Saint-Maur-des-Fossés, est un athlète français, actuel détenteur du record de France du 110 mètres haies en 12 s 95.

Il est le frère cadet de Thomas Martinot-Lagarde.

Biographie[modifier | modifier le code]

Éclosion internationale chez les juniors[modifier | modifier le code]

Pascal Martinot-Lagarde décroche son premier titre de Champion de France du 110 mètres haies chez les cadets en 2008 à Lyon en 13 s 82. En 2009, dans la catégorie junior, il devient champion de France en salle du 60 mètres haies à l'INSEP en 7 s 81 puis vice-champion du 110 mètres haies à Bondoufle (en plein air) en 14 s 12 après avoir chuté avec Thomas Delmestre. Il se classe quatrième des championnats d'Europe juniors 2009 à Novi Sad en Serbie en 13 s 45 après avoir couru sa demi-finale en 13 s 40.

En 2010, il améliore une première fois le record de France junior du 60 mètres en salle à Eaubonne en 7 s 66 auparavant détenu par Ladji Doucouré en 7 s 68. Puis il conserve son titre de champion de France junior du 60 mètres haies à Aubière en améliorant à nouveau le record de France junior du 60 m haies en 7 s 61[1]. Sur les haies à 1,06 m en plein air, il bat un premier record junior en 13 s 74 à Montgeron (mai 2010) et enchaîne avec un record de 13 s 37 avec les haies de 99 cm, obtenu à Mannheim, le . Le , il devient champion du monde junior du 110 m haies à Moncton en 13 s 52 devant le norvégien Vladimir Vukicevic (13 s 59) et l'anglais Jack Meredith (13 s 59), après un contact à la 9e haie avec l'Américain Caleb Cross[2].

Le 29 septembre, il finit 4e du vote de désignation de la « révélation de l'année » 2010 par l'Association européenne d'athlétisme (EAA) derrière notamment Teddy Tamgho, révélation européenne de l'année et Eusebio Caceres, grand espoir européen du saut en longueur[3].

2012 : champion de France et première médaille mondiale chez les seniors[modifier | modifier le code]

Pascal Martinot-Lagarde en avril 2012 à Savigny-le-Temple.

Lors des championnats de France en salle 2012 à Aubière, il devance en finale dans un temps de 7 s 54 l'expérimenté Cédric Lavanne (7 s 65) et l'ancien champion du monde Ladji Doucouré (7 s 71). Il devient ainsi champion de France élite 2012 du 60 mètres haies et décroche sa sélection pour les Championnats du Monde en salle à Istanbul où, en parfait outsider après avoir terminé premier de sa série et de sa demi-finale, il termine 3e en 7 s 53, dans une course remportée par Aries Merritt en 7 s 44 devant Liu Xiang, 7 s 49[4].

Il souffre d'un décollement de l'aponévrose de l'ischio-jambier droite, celui de sa jambe d'attaque, lors de sa préparation à la saison en plein air ce qui l'empêche de prendre part aux championnats d'Europe 2012 et rend difficile sa qualification pour les JO 2012.

Le 14 novembre 2012, lors de la 9e Cérémonie des Trophées des Espoirs de l'Association des Amis de l'INSEP, il est lauréat du Prix de la Fondation Aéroports de Paris qui lui est remis au siège du Comité national olympique et sportif français (CNOSF) en présence de la Ministre des Sports Valérie Fourneyron[5].

Saison 2013[modifier | modifier le code]

Lors des championnats de France en salle 2013 à Aubière, il conserve son titre national sur 60 mètres haies en égalant son record personnel (7 s 53) devant Dimitri Bascou (7 s 56) et son grand frère Thomas Martinot-Lagarde (7 s 75). Le 1er mars 2013, il prend la médaille de bronze des Championnats d'Europe en salle à Göteborg égalant à nouveau son record personnel (7 s 53), devancé par le russe Sergey Shubenkov, meilleure performance mondiale 2013 en 7 s 49, et l'italien Paolo Dal Molin, nouveau record d'Italie en 7 s 51.

Début juin 2013, Pascal Martinot-Lagarde établit la marque de 13 s 33 lors du meeting de Montreuil, avant de porter son record personnel à 13 s 31 (+ 0,9 m/s) quelques jours plus tard au meeting Golden Gala de Rome où il termine deuxième de l'épreuve derrière le Russe Sergey Shubenkov[6]. Le 6 juillet, au Stade de France, il abaisse de 19/100e son record personnel en se classant deuxième du meeting Areva, derrière l'Américain Aries Merritt, dans le temps 13 s 12 (vent nul). Il devient à cette occasion le deuxième meilleur performeur français de tous les temps, derrière Ladji Doucouré[7].

Saison 2014[modifier | modifier le code]

Pascal Martinot-Lagarde (deuxième en partant de la gauche) lors des championnats du monde en salle 2014.

Il passe une partie de l'hiver en Martinique, où il expérimente une nouvelle technique de course, en passant de huit à sept foulées avant la première haie[8]. De retour en France pour le meeting de Mondeville, il pulvérise son record personnel (7 s 45) et devient meilleur performeur mondial de la saison. Le 22 février, il remporte le titre de champion de France en salle du 60 m haies à Bordeaux, avec un temps de 7 s 49[9]. Lors des championnats du monde en salle se déroulant à Sopot, en Pologne, il obtient la médaille d'argent sur 60 mètres haies, derrière l’Américain Omo Osaghae et devant son compatriote Garfield Darien, dans le temps de 7 s 46[10]. En avril 2014, PML décide de se séparer de son entraîneur, Patricia Girard, pour rejoindre son grand frère Thomas et Cindy Billaud dans le groupe d'entrainement de Giscard Samba[11].

Il s'illustre lors du circuit de la Ligue de diamant 2014 en se classant en mai 2014 deuxième du Shanghai Golden Grand Prix, derrière le Chinois Xie Wenjun, en 13 s 26. Début juin, il remporte le meeting d'Eugene aux États-Unis, en établissant provisoirement la meilleure performance mondiale de l'année en 13 s 13[12], à un centième seulement de son record personnel. Il améliore cette performance le 11 juin en s'imposant lors des Bislett Games d'Oslo en 13 s 12, égalant ainsi son record personnel réalisé en 2013 au cours du Meeting Areva[13]. Le 3 juillet, dans une course très relevée au meeting Athletissima de Lausanne, il remporte son troisième succès d'affilée en Ligue de diamant et améliore son record personnel en 13 s 06. Deux jours plus tard, il porte sa meilleure marque personnelle à 13 s 05 lors du Meeting Areva de Saint-Denis mais s'incline devant le Jamaïcain Hansle Parchment qui établit la meilleure performance mondiale de l'année en 12 s 94[14].

Le 13 juillet, à Reims, Pascal Martinot-Lagarde décroche son premier titre national en plein air en enlevant le 110 m haies des championnats de France, devançant finalement dans le temps de 13 s 10 ses compatriotes Dimitri Bascou et Simon Krauss[15]. Le 18 juillet 2014, il remporte le meeting Herculis de Monaco et établit à cette occasion un nouveau record de France en 12 s 95 (+0,2 m/s), améliorant de 2/100e de seconde l'ancienne meilleure marque nationale détenue depuis 2005 par Ladji Doucouré[16].

Lors des championnats d'Europe de Zurich, il remporte la médaille de bronze du 110 m haies en 13 s 29, derrière le Russe Sergey Shubenkov et le Britannique William Sharman, suite au déclassement de Dimitri Bascou, initialement troisième de la finale[17].

Vainqueur du Mémorial Van Damme 2014, à Bruxelles, en 13 s 08, il remporte la Ligue de diamant 2014[18].

Saison 2015[modifier | modifier le code]

Pascal Martinot-Lagarde après sa victoire aux championnats d'Europe en salle 2015, à Prague.

De retour d'un stage en janvier en Afrique-du-Sud avec la Fédération, Pascal Martinot-Lagarde remporte le 24 janvier sa course de 60 m haies (7 s 63) dans le match international à Glasgow face à l'Allemagne, la Grande-Bretagne et l'Écosse. Mais il se blesse au muscle ischio-jambier le 29 janvier au départ du meeting de Düsseldorf. Après avoir fait l'impasse sur les Championnats de France d'athlétisme en salle à Aubière renonçant à un 4e titre consécutif, il est sélectionné aux Championnats d'Europe d'athlétisme en salle à Prague. En finale le 6 mars, et en parfait outsider, il devient champion d'Europe du 60 m haies (7 s 49), 1 centième devant le champion de France et grand favori, Dimitri Bascou (7 s 50), et Wilhem Belocian (7 s 52), réalisant ainsi un triplé historique inédit pour l'athlétisme français.

Il effectue sa rentrée estivale le 30 mai au Meeting Diamond League d'Eugene (USA). Vainqueur en 13 s 06 (+1,5 m/s) devant le champion olympique et recordman du monde Aries Merritt (13 s 12) et le champion du monde David Oliver (13 s 14), il réalise d'entrée la meilleure performance mondiale de l'année.

Palmarès[modifier | modifier le code]

International[modifier | modifier le code]

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Temps
2009 Championnats d'Europe juniors Novi Sad 4e 110 m haies 13 s 45
2010 Championnats du monde juniors Moncton 1er 110 m haies 13 s 52
2012 Championnats du monde en salle Istanbul 3e 60 m haies 7 s 53
2013 Championnats d'Europe en salle Göteborg 3e 60 m haies 7 s 53
Championnats d'Europe par équipes Gateshead 2e 110 m haies 13 s 28
2014 Championnats du monde en salle Sopot 2e 60 m haies 7 s 46
Championnats d'Europe par équipes Brunswick 3e 110 m haies 13 s 35
Championnats d'Europe Zurich 3e 110 m haies 13 s 29
DécaNation Angers 1er 110 m haies 13 s 08
Ligue de diamant 1er 110 m haies détails
2015 Championnats d'Europe en salle Prague 1er 60 m haies 7 s 49
Championnats d'Europe par équipes Cheboksary 2e 110 m haies 13 s 42
Championnats du monde Pékin 4e 110 m haies 13 s 17

National[modifier | modifier le code]

Année Compétition Lieu Épreuve Place Temps
2012 Championnats de France en salle Aubière 60 m haies 1er 7 s 54
2013 Championnats de France en salle Aubière 60 m haies 1er 7 s 53
2014 Championnats de France en salle Bordeaux 60 m haies 1er 7 s 49
Championnats de France Reims 110 m haies 1er 13 s 10
2015 Championnats de France Villeneuve d'Ascq 110 m haies 2e 13 s 28

Records[modifier | modifier le code]

Épreuve Performance Lieu Date
110 m haies 12 s 95 (RN) Monaco 18 juillet 2014
60 m haies 7 s 45 Mondeville 1er février 2014

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Biographie de Pascal Martinot-Lagarde sur le site de la Fédération française d'athlétisme
  2. (en) Three more golds for Europe on World Juniors final day, www.european-athletics.org. Consulté le .
  3. (fr) Tamgho révélation de l'année, L'Équipe, mis en ligne le 29 septembre 2010
  4. « La lianne Martinot-Lagarde », sur eurosport.fr,‎ (consulté le 12 mars 2012)
  5. Anthony Hernandez, « Pascal Martinot-Lagarde, la révélation de l’athlé française », sur jo2012.blog.lemonde.fr, Le Monde (consulté le 12 mars 2012)
  6. (en) « Pascal Martinot-Lagarde monte en puissance », sur lequipe.fr (consulté le 6 juin 2013)
  7. « Pascal Martinot-Lagarde : ses 13’’12 ouvrent au hurdler l'espoir d'une finale au Mondial de Moscou », sur vo2.fr,‎ (consulté le 18 juillet 2013)
  8. (fr) Bonne rentrée pour PML, Essonne Info, 3 février 2014
  9. http://www.eurosport.fr/athletisme/ch-de-france/2009/championnats-de-france-en-salle-martinot-lagarde-et-lemaitre-vainqueurs-tranquilles_sto4148424/story.shtml
  10. (en) « Report: men's 60m hurdles final – Sopot 2014 », sur iaaf.org,‎ (consulté le 20 juillet 2014)
  11. « "PML" quitte Girard », sur lequipe.fr,‎
  12. (en) « Lavillenie and Martinot-Lagarde score two for France in Eugene », sur iaaf.org,‎ 1er juin 2014
  13. (en) « Ingebrigtsen's record ignites the night in Oslo », sur iaaf.org,‎
  14. « Meeting Areva : Record personnel pour Martinot-Lagarde », sur lesechos.fr,‎
  15. « Pascal Martinot-Lagarde champion de France de 110 m haies en 13.10 », sur lanouvellerepublique.fr,‎
  16. « Pascal Martinot-Lagarde et Pierre-Ambroise Bosse font pleuvoir les records sur Monaco », sur eurosport.fr,‎
  17. Florian Maussion, « Zurich 2014, 110m haies : Pascal Martinot-Lagarde récupère le bronze de Dimitri Bascou », sur eurosport.fr,‎
  18. « Ligue de diamant: Martinot-Lagarde remporte le 110 m haies en 13.08 », sur lepoint.fr,‎