Meeting Areva

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Meeting international d'athlétisme de Saint-Denis.
Meeting Areva
Description de l'image Logo Meeting Areva.png.
Généralités
Création 1984
Organisateur(s) Fédération française d'athlétisme (Depuis 2013)[1]
Édition 29e en 2013
Catégorie Ligue de diamant
Périodicité Annuelle
Lieu Drapeau : France Saint-Denis
Site(s) Stade de France
Site web officiel
Crystal Clear app kworldclock.png
pour la dernière compétition voir :
Meeting Areva 2015

Le Meeting Areva est une rencontre internationale d'athlétisme se déroulant une fois par an début juillet au Stade de France de Saint-Denis, en France.

Fondé en 1984, le Meeting de Saint-Denis fusionne en 2000 avec le Meeting de Charlety et donne naissance au Meeting Gaz de France - Paris Saint-Denis. Il figure de 2000 à 2009 au programme de la Golden League et fait partie depuis 2010 du circuit international de la Ligue de diamant. Le Meeting Gaz de France devient le Meeting Areva en 2009 à l'occasion de son vingt-cinquième anniversaire, à la suite de l'apparition d'un nouveau sponsor principal. Il porte une dernière fois ce nom lors de l'édition de 2015, le sponsor se désengageant.

Éditions[modifier | modifier le code]

Édition Date Compétition Circuit Réf.
1 1984 Meeting de Saint-Denis
...
15 Meeting Gaz de France 1999 Grand Prix II
16 Meeting Gaz de France 2000 Golden League [2]
17 Meeting Gaz de France 2001 Golden League [3]
18 Meeting Gaz de France 2002 Golden League
19 Meeting Gaz de France 2003 Golden League
20 Meeting Gaz de France 2004 Golden League
21 Meeting Gaz de France 2005 Golden League
22 Meeting Gaz de France 2006 Golden League
23 Meeting Gaz de France 2007 Golden League
24 Meeting Gaz de France 2008 Golden League [4]
25 Meeting Areva 2009 Golden League [5]
26 Meeting Areva 2010 Ligue de diamant [6]
27 Meeting Areva 2011 Ligue de diamant [7]
28 Meeting Areva 2012 Ligue de diamant [8]
29 Meeting Areva 2013 Ligue de diamant [9]
30 Meeting Areva 2014 Ligue de diamant
31 Meeting Areva 2015 Ligue de diamant

Historique[modifier | modifier le code]

Du Stade Auguste-Delaune au Stade de France (1984-1998)[modifier | modifier le code]

Le premier meeting de Saint-Denis, créé par Michel Zilbermann[10], Jean Poczobut (à l'époque Directeur technique national de la Fédération française d'athlétisme) et Alain Samson, est disputé de 1984 à 1998 au Stade Auguste-Delaune de Saint-Denis. Robert Chapatte joue un rôle non négligeable pour la réussite de cette première en acceptant de retransmettre le meeting en direct sur Antenne 2.

Lors de la première édition qui se déroule le 2 juin 1984, le Soviétique Sergueï Bubka bat le record du monde de saut à la perche avec un saut de 5,88 m, devant 15 000 spectateurs. Mais cette première est marquée par un événement inattendu, l'Union soviétique décide de boycotter les Jeux olympiques de Los Angeles et de ce fait, une forte délégation d'athlètes soviétiques — plus importante que prévue initialement — participe au meeting de Saint Denis. De nombreux champions olympiques et champions du monde sont présents, venant en grande partie des pays du bloc de l'Est ( dont Tamara Bykova, Serguei Bubka, Jarmila Kratochvílová et Alberto Juantorena). Avec un record du monde et une participation populaire très forte pour l'époque, le meeting est appelé à se renouveler. Mais ce ne sera pas aussi facile que prévu. En 1985, L'engagement des athlètes internationaux n'est pas suffisant et les organisateurs décident d'annuler la compétition qui reprendra l'année suivante en 1986 pour ne plus s’arrêter.

Le meeting se déroule au Stade de France dès 1999 un an après son inauguration.

Le , 57 724 spectateurs assistent au Meeting Gaz de France, soit la plus grosse affluence jamais enregistrée en France lors d'une compétition d'athlétisme. Classé Grand Prix II, le premier meeting attire des athlètes de renoms figurant au sommet de leurs disciplines respectives tels Hicham El Guerrouj, Donovan Bailey, Ivan Pedroso, et Colin Jackson côté masculin, ou Gail Devers, Merlene Ottey, Christine Arron et Kim Batten chez les femmes. La compétition est marquée notamment par la victoire au saut en hauteur du Cubain Javier Sotomayor avec 2,34 m ou encore de la Kazakhe Olga Shishigina, qui s'impose sur 100 mètres haies en 12 s 47. La Russe Angela Balakhonova établit un nouveau record d'Europe du saut à la perche avec 4,55 m.

Golden League (2000-2009)[modifier | modifier le code]

En 2000, le Meeting de Saint-Denis et le Meeting de Charlety fusionnent et donnent naissance au Meeting Gaz de France - Paris Saint-Denis[11]. Cette compétition figure lors de cette même saison au programme du circuit international de la Golden League, se situant à la cinquième place au classement IAAF des meetings internationaux, devant notamment les meetings de Berlin et d'Oslo. A quelques semaines des Jeux olympiques de Sydney, la Russe Tatyana Kotova atteint la marque de 7,04 m au saut en longueur, alors que l'Australienne Cathy Freeman s'impose sur 200 m en 22 s 62. L'Algérien Ali Saïdi-Sief bat par ailleurs le record du meeting sur 3 000 m en 7 min 27 s 67.

Quatre records du meetings sont améliorés lors de l'édition 2001 : le 800 m par le Suisse André Bucher (1 min 43 s 34), le 1 500 m par le Marocain Hicham El Guerrouj (3 min 28 s 38), le 100 m féminin par l'Américaine Marion Jones (10 s 84), et le 3 000 m féminin par la Russe Olga Yegorova (8 min 23 s 75). Le Meeting Gaz de France est classé en troisième position par l'IAAF derrière le Mémorial Van Damme de Bruxelles et le meeting Weltklasse de Zurich.

Le meeting 2002 se déroule dans des conditions climatiques peu favorables (pluie, froid, vent). Les 48 000 spectateurs présents assistent aux victoires des Américains Maurice Greene sur 100 m (9 s 99) et de Gail Devers sur 100 m haies (12 s 56) pour sa première participation à l'épreuve. Deux records du meetings sont battus : le Britannique Jonathan Edwards au triple saut avec 17,75 m et la Russe Tatyana Shikolenko au lancer du javelot avec 64,59 m. En enlevant le concours du saut à la perche masculin, Romain Mesnil devient le premier français à remporter une épreuve de la Golden League[12].

Victoire de Kenenisa Bekele sur 5 000 m lors de l'édition 2006

L'édition 2003 est disputée le plus d'un mois avant les Championnats du monde qui se déroulent également au Stade de France. La compétition est marquée par la défaite de Haile Gebreselassie sur 5 000 mètres face au Kényan Abraham Chebii, course dans laquelle cinq athlètes sont crédités d'un temps inférieur à 13 minutes>. Le Français Bouabdellah Tahri égale le record d'Europe du 3 000 m steeple avec 8 min 06 s 91, Tatiana Lebedeva au triple saut (15,12 m) et Allen Johnson sur 110 m haies (12 s 97) améliorent les records du meeting.

L'épreuve atteint son record de fréquentation en 2004 avec 63 851 spectateurs. Le Namibien Frankie Fredericks, qui dispute le dernier meeting de sa carrière, se classe troisième du 200 m (20 s 35) remporté par le Portugais Francis Obikwelu (20 s 12), qui s'impose par ailleurs dans l'épreuve du 100 m. Le Français Leslie Djhone remporte le 400 m en 44 s 99 alors que sa compatriote Christine Arron enlève le 100 m féminin en 11 s 10. Trois records du meeting sont établis lors de cette réunion : Virgilijus Alekna au lancer du disque (70,21 m), Tonique Williams-Darling sur 400 m (49 s 15) et Yipsi Moreno au lancer du marteau (72,43 m).

Le , le meeting Gaz de France attire 70 253 spectateurs, soit la plus grande affluence jamais enregistrée lors d'une réunion d'athlétisme. Sur la piste, l’Éthiopien Kenenisa Bekele établit la meilleure performance mondiale de l'année sur 5 000 mètres en 12 min 40 s 18[13], échouant à moins de trois secondes de son propre record du monde. Le Français Ladji Doucouré, quelques semaines avant son titre mondial, remporte le 110 m haies en 13 s 02 (record de France) dans une course relevée[14].

Quatre records du meetings sont battus lors de l'édition 2006 : le Jamaïcain Asafa Powell, pour sa première participation à l'épreuve parisienne, réalise 9 s 85 sur 100 m, l'Américain Jeremy Wariner s'impose sur 400 m en 43 s 91, la Russe Yuliya Chizhenko établit le temps de 3 min 55 s 68 sur 1 500 m, alors que sa compatriote Yelena Isinbayeva remporte le concours de la perche avec 4,76 m. Kenenisa Bekele signe un deuxième succès consécutif sur 5 000 m en devançant le Kényan Edwin Soi.

100 m féminin en 2007

L'édition 2007 est marqué par la victoire du Cubain Dayron Robles face au détenteur du record du monde du 110 m haies chinois Liu Xiang. Les deux hommes, qui réalisent le temps de 13 s 13, sont départagés après visionnage de la photo-finish[15]. L'Américain Alan Webb établit la meilleure performance mondiale de l'année sur 1 500 m en 3 min 30 s 54 alors que Yelena Isinbayeva en fait de même au saut à la perche avec 4,91m. La Croate Blanka Vlašić établit l'autre record du meeting de la soirée en franchissant 2,02 m au saut en hauteur.

Le meeting Gaz de France 2008, qui fête ses dix ans de présence au Stade de France, est marqué notamment par la performance de la Kényane Pamela Jelimo, qui remporte le 800 mètres en 1 min 54 s 97, temps constituant alors un nouveau record du monde junior, un nouveau record d'Afrique et un nouveau record du meeting<. Sur 110 m haies, Dayron Robles domine largement ses adversaires en 12 s 88, et échoue à un centième de seconde seulement de son propre record du monde établi quelques semaines plus tôt à Ostrava. Jeremy Wariner (43 s 86 sur 400 m) et Lucy Wangui (14 min 38 s 47 sur 5 000 m) sont les deux autres athlètes à améliorer les records du meetings.

Disputée de 1999 à 2008 sous le nom de Meeting Gaz de France, l'épreuve change de nom en février 2009 à la suite de l'apparition d'un nouveau sponsor principal (Areva)[16]. La compétition, qui se déroule le , est marquée par la victoire sur 100 mètres du Jamaïcain Usain Bolt, qui malgré la pluie, établit la meilleure performance mondiale de l'année en 9 s 79, quelques semaines avant de battre son propre record du monde lors des Championnats du monde de Berlin. La Jamaïcaine Kerron Stewart, vainqueur de l'épreuve féminine en 10 s 99 et l’Américaine Sanya Richards, lauréate sur 400 mètres en 49 s 34 assurent leur troisième succès consécutif dans la Golden League 2009.

Ligue de diamant (depuis 2010)[modifier | modifier le code]

Départ du 800 m masculin lors de l'édition 2010

Le Meeting Areva figure parmi les 14 meetings internationaux de la Ligue de diamant, circuit international mis en place en 2010 en remplacement de la Golden League. Brimin Kipruto sur 3 000 m steeple (8 min 00 s 90), Vivian Cheruiyot sur 5 000 m (14 min 27 s 41), Nadezhda Ostapchuk au lancer du poids (20,78 m), Blanka Vlašić au saut en hauteur (2,02 m) et Yarelis Barrios au lancer du disque (65,53 m) se distinguent en égalant ou en améliorant les records du meeting. Usain Bolt, qui améliore également le record de la compétition, remporte son deuxième succès d'affilée sur 100 m en 9 s 84, devant ses compatriotes Asafa Powell et Yohan Blake[17].

En 2011, la compétition est marquée par les meilleures performances mondiales de l'année établies par Yargelis Savigne au triple saut (14,99 m), par Christina Obergföll au javelot (68,01 m, record du meeting) et par Zuzana Hejnová sur 400 m haies (53 s 29). Usain Bolt remporte l'épreuve du 200 m en 20 s 03, devant Christophe Lemaitre (20 s 21)[18], alors que Kelly-Ann Baptiste établit l'une des meilleures marques de l'année sur 100 m en 10 s 91. Sur 110 m haies, le duel Dayron Robles / David Oliver tourne à l'avantage du premier qui s'impose au millième de seconde en 13 s 09[19]

A trois semaines de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de 2012, à Londres, les spectateurs du meeting Areva 2012 assistent à cinq meilleures performances mondiales de l'année, un record du meeting et un record du monde junior. David Rudisha sur 800 m (1 min 41 s 54) qui établit un nouveau record du meeting, Paul Kipsiele Koech sur 3 000 m steeple (8 min 00 s 57), Sally Pearson sur 100 m haies (12 s 40), Javier Culson sur 400 m haies (47 s 78) et Dejen Gebremeskel sur 5 000 m (12 min 46 s 81) améliorent les meilleures performances de l'année. Dans cette dernière épreuve, l’Éthiopien Hagos Gebrhiwet termine deuxième en 12 min 47 s 53, réalisant à cette occasion un nouveau record du monde junior. La Tunisienne Habiba Ghribi améliore le record du meeting du 3 000 m steeple en 9 min 28 s 81[20].

Lors de l'édition 2013, le meeting se tient pour la première fois un samedi (il avait lieu un vendredi les années précédentes). Les têtes d'affiches du Meeting sont Renaud Lavillenie, Christophe Lemaitre et Usain Bolt. Quatre athlètes ont réalisé les meilleurs performances de l'année dans leurs disciplines (Usain Bolt sur 200m, Kirani James sur 400m, Ezekiel Kemboi sur 3000m steeple et Tirunesh Dibaba sur 5000m)[21]. Pascal Martinot Lagarde signe un coup d'éclat sur le 110 mètres haies. Il finit deuxième de la course et il devient le deuxième français le plus rapide sur cette distance[22]. Pour la dernière compétition de sa carrière, Romain Mesnil finit 11ème avec un saut à 5,30m[23]. Le meeting a battu son record d'affluence à cette occasion: il a attiré plus de 50 000 spectateurs[24].

Trois records continentaux sont établis lors du meeting Areva 2015 : le Français Jimmy Vicaut sur 100 m, qui en terminant deuxième de l'épreuve derrière le Jamaïcain Asafa Powell, égale le record d'Europe du Portugais Francis Obikwelu en 9 s 86[25], le Sudafricain Wayde Van Niekerk, auteur d'un nouveau record d'Afrique du 400 m en 43 s 96, et l'Américain Evan Jager, qui améliore son propre records d'Amérique du Nord, d'Amérique centrale et des Caraïbes. Plusieurs meilleures performances mondiales de l'année sont réalisés lors de cette compétition : Silas Kiplagat sur 1 500 m, Orlando Ortega sur 110 m haies, Jairus Birech sur 3 000 m steeple, Shelly-Ann Fraser-Pryce sur 100 m, Eunice Sum sur 800 m, et Nikoleta Kyriakopoulou au saut à la perche. Dans le 5 000 m féminin, Genzebe Dibaba échoue de peu dans sa tentative de record du monde[26]. Il s'agit du dernier meeting sponsorisé par le groupe Areva.

Records[modifier | modifier le code]

Records du meeting[modifier | modifier le code]

Hommes[modifier | modifier le code]

Épreuve Record Athlète Nationalité Date Réf.
100 m 9 s 79 (-0.2 m/s) Usain Bolt Drapeau de la Jamaïque Jamaïque 17 juillet 2009
200 m 19 s 73 Usain Bolt Drapeau de la Jamaïque Jamaïque 6 juillet 2013
400 m 43 s 86 Jeremy Wariner Drapeau des États-Unis États-Unis 18 juillet 2008
800 m 1 min 41 s 54 David Rudisha Drapeau du Kenya Kenya 6 juillet 2012
1 500 m 3 min 28 s 38 Hicham El Guerrouj Drapeau du Maroc Maroc 6 juillet 2001
Mile 3 min 49 s 01 Hicham El Guerrouj Drapeau du Maroc Maroc 29 juillet 1998
3 000 m 7 min 27 s 67 Ali Saïdi-Sief Drapeau de l'Algérie Algérie 23 juin 2000
5 000 m 12 min 40 s 18 Kenenisa Bekele Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie 1er juillet 2005
110 m haies 12 s 88 (+0,5 m/s) Dayron Robles Drapeau de Cuba Cuba 18 juillet 2008
400 m haies 47 s 65 Edwin Moses Drapeau des États-Unis États-Unis 22 juillet 1986
3 000 m steeple 7 min 58 s 83 Jairus Birech Drapeau du Kenya Kenya 4 juillet 2015
Saut en hauteur 2,40 m Javier Sotomayor Drapeau de Cuba Cuba 19 juillet 1991
Saut à la perche 6,00 m Sergueï Bubka Drapeau de l'Ukraine Ukraine 13 juillet 1985
4 juillet 1992
Jeff Hartwig Drapeau des États-Unis États-Unis 4 juillet 1998
Saut en longueur 8,66 m Mike Powell Drapeau des États-Unis États-Unis 29 juin 1990
Triple saut 17,75 m (+1.1 m/s) Jonathan Edwards Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 5 juillet 2002
Lancer du poids 21,53 m Werner Günthör Drapeau de la Suisse Suisse 6 juillet 1992
Lancer du disque 70,21 m Virgilijus Alekna Drapeau de la Lituanie Lituanie 23 juillet 2004
Lancer du javelot 91,40 m Jan Železný Drapeau de la République tchèque République tchèque 29 juillet 1998
4 × 100 m 38 s 70 Jeffrey Lawal-Balogun
Craig Pickering
Marlon Devonish
Mark Lewis-Francis
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 16 juillet 2010

Femmes[modifier | modifier le code]

Épreuve Record Athlète Nationalité Date Réf.
100 m 10 s 74 Shelly-Ann Fraser-Pryce Drapeau de la Jamaïque Jamaïque 4 juillet 2015
200 m 21 s 95 Marie-José Pérec Drapeau de la France France 1er juillet 1995
400 m 49 s 15 Tonique Williams-Darling Drapeau des Bahamas Bahamas 23 juillet 2004
800 m 1 min 54 s 97 Pamela Jelimo Drapeau du Kenya Kenya 18 juillet 2008
1 500 m 3 min 55 s 68 Yuliya Chizhenko Drapeau de la Russie Russie 8 juillet 2006
3 000 m 8 min 23 s 75 Olga Yegorova Drapeau de la Russie Russie 6 juillet 2001
5 000 m 14 min 15 s 41 Genzebe Dibaba Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie 4 juillet 2015
100 m haies 12 s 32 Ludmila Engquist Drapeau de la Russie Russie 4 juin 1992
400 m haies 53 s 06 Kim Batten Drapeau des États-Unis États-Unis 29 juillet 1998
3 000 m steeple 9 min 11 s 65 Hiwot Ayalew Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie 5 juillet 2014
Saut en hauteur 2,02 m Blanka Vlašić Drapeau de la Croatie Croatie 6 juillet 2007
16 juillet 2010
Saut à la perche 4,91 m Yelena Isinbayeva Drapeau de la Russie Russie 6 juillet 2007
Saut en longueur 7,12 m Heike Drechsler Drapeau de l'Allemagne Allemagne 1994
Triple saut 15,12 m (-0.9 m/s) Tatiana Lebedeva Drapeau de la Russie Russie 4 juillet 2003
Lancer du poids 20,78 m Nadezhda Ostapchuk Drapeau de la Biélorussie Biélorussie 16 juillet 2010
Valerie Adams Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 8 juillet 2011
Lancer du disque 65,48 m Sandra Perković Drapeau de la Croatie Croatie 5 juillet 2014
Lancer du marteau 72,43 m Yipsi Moreno Drapeau de Cuba Cuba 23 juillet 2004
Lancer du javelot 68,01 m Christina Obergföll Drapeau de l'Allemagne Allemagne 8 juillet 2011

Records continentaux[modifier | modifier le code]

Date Épreuve Athlète Performance Record
Saut à la perche Drapeau : Ukraine Angela Balakhonova 4,55 m Record d'Europe
3 000 m steeple Drapeau : France Bouabdellah Tahri 8 min 06 s 91 Record d'Europe (égalé)
800 m Drapeau : Kenya Pamela Jelimo 1 min 54 s 97 Record d'Afrique
3 000 m steeple Drapeau : France Mahiedine Mekhissi-Benabbad 8 min 00 s 09[27] Record d'Europe
100 m Drapeau : France Jimmy Vicaut 9 s 86 Record d'Europe
400 m Drapeau : Afrique du Sud Wayde Van Niekerk 43 s 96 Record d'Afrique
3 000 m steeple Drapeau : États-Unis Evan Jager 8 min 00 s 45 Records d'Amérique du Nord, d'Amérique centrale et des Caraïbese

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Athlétisme Magazine n°546, Mai Juin 2013 p82 et 83
  2. (en) « Résultats du Meeting Gaz de France 2000 », sur iaaf.org,‎ 2000 (consulté le 5 juillet 2011)
  3. (en) « Résultats du Meeting Gaz de France 2001 », sur iaaf.org,‎ 2001 (consulté le 5 juillet 2011)
  4. (en) « Résultats du Meeting Gaz de France 2008 », sur iaaf.org,‎ 2008 (consulté le 5 juillet 2011)
  5. (en) « Résultats du Meeting Areva 2009 », sur iaaf.org,‎ 2009 (consulté le 5 juillet 2011)
  6. (en) « Résultats du meeting Areva 2010 », sur iaaf.org,‎
  7. (en) « Résultats du meeting Areva 2011 », sur iaaf.org,‎
  8. (en) « Résultats du meeting Areva 2012 », sur iaaf.org,‎
  9. (en) « Résultats du meeting Areva 2013 », sur iaaf.org,‎
  10. (en) « Founder of Saint-Denis meeting passes away », sur iaaf.org,‎ 2009 (consulté le 5 juillet 2011)
  11. (fr) « Fusion des meetings de Saint-Denis et de Charléty », sur humanite.fr,‎ (consulté le 5 juillet 2011)
  12. (en) « Résultats du saut à la perche du Meeting Gaz de France 2002 », sur iaaf.org,‎ 2002 (consulté le 6 juillet 2011)
  13. (en) « Meilleures performances mondiales de l'année 2005 », sur apulanta.fi (consulté le 7 juillet 2011)
  14. (en) « Résultats du 110 m haies du Meeting Gaz de France 2005 », sur iaaf.org (consulté le 7 juillet 2011)
  15. (en) « 110 m haies du Meeting Gaz de France 2007 », sur iaaf.org,‎ 2007 (consulté le 7 juillet 2011)
  16. « AREVA devient le partenaire titre du Meeting d’athlétisme Golden League de Paris Saint-Denis », communiqué de presse sur le site de l'entreprise Areva, 27 février 2009.
  17. (en) « Résultats du 100 m masculin du Meeting Areva 2010 », sur iaaf.org (consulté le 8 juillet 2011)
  18. (en) « Bolt dompte Lemaitre », sur eurosport.fr,‎ (consulté le 23 novembre 2011)
  19. (en) « Résultats du Meeting Areva 2011 », sur diamondleague-paris.com (consulté le 23 novembre 2011)
  20. (en) « Résultats du meeting Areva 2013 », sur iaaf.org,‎ (consulté le 9 mai 2013)
  21. http://www.athlemaniac.fr/les-resultats-complets-du-meeting-areva-2013-paris/2170
  22. http://www.eurosport.fr/athletisme/meeting-paris-saint-denis/2013/meeting-areva-saint-denis-2013-mekhissi-lavillenie-martinot-lagarde-des-bleus-dattaque_sto3832157/story.shtml
  23. http://www.vavel.com/fr/autres_sports/athletisme/248219-meeting-areva-2013-un-cru-exceptionnel.html
  24. http://www.areva.com/FR/actualites-9890/meeting-areva-2013-record-d-affluence.html
  25. « Meeting Areva-100m (M): Record d’Europe pour Vicaut ! », sur sports.fr,‎
  26. (en) « Near miss for Dibaba in Paris, but Lavillenie loses on home soil – IAAF Diamond League », sur iaaf.org,‎
  27. http://www.20minutes.fr/sport/1185269-20130707-meeting-areva-mahiedine-mekhissi-bat-record-europe-3000m-steeple

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :