Pál Nyáry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pál Nyáry
Illustration.
Fonctions
vice-président du Comité de la Défense Nationale.
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Nyáregyháza
Drapeau de la Hongrie Hongrie
Drapeau de l'Autriche Empire d'Autriche
Date de décès
Lieu de décès Pest
Drapeau de l'Autriche-Hongrie Autriche-Hongrie

Pál Nyáry de Nyáregyháza (nyáregyházi Nyáry Pál en hongrois), né le à Nyáregyháza et décédé le à Pest, est un homme politique hongrois. Politicien réformiste, il joue un rôle important durant la révolution hongroise de 1848 comme vice-président du Comité de la Défense Nationale. Après son emprisonnement, il devient chef du parti au pouvoir dans les années 1860.

Origines[modifier | modifier le code]

Pál Nyáry né en 1805 dans le manoir familiale de Nyáregyháza, dans le comitat de Pest-Pilis-Solt-Kiskun, dans une famille réformée de la moyenne noblesse hongroise de Erzsébet Beretvás et de Pál Nyáry, fonctionnaire du comté, dont le père et grand-père étaient juges de Nagykőrös et la famille éloignée de la branche des barons Nyáry. Paul Nyáry fait son école primaire à Nagykőrös, son secondaire à Debrecen et son droit à Pest.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière comme fonctionnaire du comté de Pest-Pilis-Solt-Kiskun. Il est notaire en chef (főjegyző) du comté à partir de 1838 puis alispán en second (másodalispán) en 1845. Il participe à la fondation du Théâtre national à Pest dont il est un temps l'administrateur. En 1847, il joue un rôle important dans la nomination de Lajos Kossuth comme député à la Diète du comté de Pest-Pilis-Solt. Il est nommé en 1848 premier-alispán du comté puis élu député du district de Ráckeve du comté de Pest-Pilis-Solt. Début juillet, il est parmi les chefs-de-file de l'opposition radicale et l'un des critiques les plus actifs du gouvernement Batthyány. Il s'oppose notamment à l'aide militaire demandée à la Hongrie par le gouvernement de Vienne pour le théâtre italien.

Durant la révolution de 1848[modifier | modifier le code]

Suite à la démission du gouvernement Batthyány, il devient membre du Comité de la Défense Nationale puis en est nommé vice-président début . Après la déclaration d'indépendance et la création du gouvernement Szemere, la situation devient pour lui inconfortable et, selon nos connaissances, part de Debrecen et retourne à Pest pour réorganiser le comté libéré. Il prend également part aux séances de l'assemblée à la fin de la guerre d'indépendance.

Le tribunal d'arbitrage impérial le condamne à la peine de mort le , commuée en six années d'emprisonnement.

Après la guerre d'indépendance[modifier | modifier le code]

Après sa libération, il gère son domaine de Nyáregyháza puis il est nommé en 1860 alispán de Pest-Pilis-Solt. Il devient l'une des figures décisives du parti au pouvoir dirigé par László Teleki lors de l'assemblée de 1861.

Vie personnelle, hommages[modifier | modifier le code]

Non marié et sans enfant, il partage sa vie avec Rozália Schodelné Klein, célèbre chanteuse d'opéra. Il est enterré dans son village natal où se trouve un buste en bronze le représentant. L'école primaire du village porte son nom, ainsi qu'une rue du 5e arrondissement de Budapest.

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]