Neuvième circonscription des Alpes-Maritimes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Neuvième circonscription des Alpes-Maritimes
Carte de la circonscription.
Carte de la circonscription.
Géographie
Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-Maritimes
Subdivisions
Cantons 3
Communes 7
Représentation
Député Michèle Tabarot
Législature XVe
Groupe parlementaire LR
Autres informations
Population 109 032 hab. (2009)
Date de création 1986

La neuvième circonscription des Alpes-Maritimes est l'une des neuf circonscriptions législatives du département des Alpes-Maritimes en France. Elle est représentée dans la XVe législature par Michèle Tabarot, député LR.

Description géographique et démographique[modifier | modifier le code]

La neuvième circonscription des Alpes-Maritimes est créée lors du redécoupage des circonscriptions de 1986. Elle est située dans la partie occidentale des Alpes-Maritimes, et est centrée principalement autour de la ville de Grasse. Elle inclut les cantons du Cannet, de Grasse-Nord, Grasse-Sud, Mougins, Saint-Auban et Saint-Vallier-de-Thiey. Elle compte alors vingt-huit communes au total.

Le redécoupage des circonscriptions réalisé en 2010, en vigueur à partir des élections législatives de 2012, réduit la taille de la neuvième circonscription au bénéfice de la nouvelle deuxième circonscription du département, en ne gardant que sa partie sud. L'ordonnance no 2009-935 du 29 juillet 2009, votée par le Parlement le 21 janvier 2010, lui retire les cantons de Grasse-Nord, Saint-Auban et Saint-Vallier-de-Thiey[1]. La neuvième circonscription est ainsi dorénavant composée des cantons du Cannet, de Grasse-Sud et de Mougins[1]. Elle compte sept communes au total.

En 2009, la neuvième circonscription définie par le redécoupage de 1986 comptait 161 872 habitants[2], s'étendait sur 548,85 kilomètres carrés, et sa densité de population s'élevait à 295 habitants par kilomètre carré. La même année, la neuvième circonscription définie par le redécoupage de 2010 incluait 109 032 habitants. La répartition démographique par canton de la neuvième circonscription est donnée dans le tableau ci-dessous.

Population de la 9e circonscription par canton (hab.)
Canton 2009[2]
Le Cannet 29 448
Grasse-Nord 28 992
Grasse-Sud 32 542
Mougins 47 042
Saint-Auban 2 731
Saint-Vallier-de-Thiey 21 117
Total redécoupage de 1986 161 872
Total redécoupage de 2010 109 032

Description historique et politique[modifier | modifier le code]

En 1988, le maire du Cannet Pierre Bachelet, candidat unique de la droite présenté par le RPR et soutenu par l'UDF emporte largement (62,59 %) l'élection législative face au socialiste Francis Giolitti. En 1993, il est réélu avec près de 70 % face au candidat du FN Pierre Pauvert.

En 1995, les élections municipales entrainent l'arrivée d'une nouvelle génération de maires dans les deux plus grosses villes de la circonscription : le député Pierre Bachelet est battu par son ancienne adjointe UDF-PR Michèle Tabarot qui s'empare de la mairie du Cannet. À Grasse, c'est le maire UDF Hervé de Fontmichel qui est battu par son ancien premier adjoint parti au MPF, Jean-Pierre Leleux. Tous ont l'ambition d'obtenir la députation aux élections législatives de 1997. De fait, la droite part totalement désunie :

Finalement, les trois candidats de droite se neutralisent et sont éliminés dès le premier tour (Michèle Tabarot obtient 19,25 %, Pierre Bachelet 10,52 % et Jean-Pierre Leleux 8,91 %). André Aschieri, maire de Mouans-Sartoux présenté par Les Verts et soutenu par le PS bat (par 56,28 %) le candidat du FN Dominique Vidal. À l'issue de ce scrutin, la neuvième circonscription sera la seule du département à avoir élu un député de gauche depuis 1981.

André Aschieri s'inscrit au groupe Radical-citoyen-vert à l'Assemblée nationale. Il prend la posture de l'élu indépendant, républicain, au-dessus des partis. En 2002, il est candidat à sa succession. À droite, la défaite de 1997 a fait taire la division. Alors que Pierre Bachelet s'est retiré, Jean-Pierre Leleux qui a quitté le MPF en 2000 pour rejoindre Démocratie libérale, le parti de Michèle Tabarot, accepte de ne pas se représenter et devient le suppléant à la candidature de cette dernière sous l'étiquette de la toute nouvelle Union pour la majorité présidentielle. Le ticket de la droite l'emporte de justesse (50,52 %) face à André Aschieri au second tour, après avoir échappé à la triangulaire avec le candidat du FN Jean-Pierre Schenardi, éliminé de justesse au premier tour.

En 2007, Michèle Tabarot est réélue dès le premier tour (53,13 %) à la suite de la victoire de Nicolas Sarkozy. De son côté, André Aschieri améliore légèrement son score (37,50 %) et le FN enregistre une chute spectaculaire : il obtient à peine 4,53 % contre 16,60 % en 2002 et 22,10 % en 1997.

Historique des députations[modifier | modifier le code]

Députés de la circonscription élus à l'Assemblée nationale pour les législatures de la Ve République v · d · m )
Législature Début de mandat Fin de mandat Député Parti politique Observations

IXe Pierre Bachelet RPR Maire du Cannet
Xe Pierre Bachelet RPR Maire du Cannet
Mandat écourté à la suite d'une dissolution parlementaire décidée par Jacques Chirac.
XIe André Aschieri[3] Les Verts[3] Maire de Mouans-Sartoux
XIIe Michèle Tabarot[4] UMP[4] Maire du Cannet, vice-présidente du conseil général des Alpes-Maritimes (jusqu'en août 2002)
Conseillère régionale de Provence-Alpes-Côte d'Azur (de 2004 à 2005)
XIIIe Michèle Tabarot[5] UMP[5] Maire du Cannet
XIVe Michèle Tabarot[6] UMP[6] Maire du Cannet

Historique des élections[modifier | modifier le code]

Élections de 2012[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 2012 ont eu lieu les 10 et .

Résultats des élections législatives des 10 et 17 juin 2012 de la 9e circonscription des Alpes-Maritimes[7]
Candidat[8],[9] Parti Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Michèle Tabarot*, réélue UMP 20 629 47,32 24 344 61,32
Marie-Louise Gourdon PS-EELV 12 462 28,59 15 359 38,68
Marlène Orfila FN 7 593 17,42
Pierre Bernasconi FG (PCF) 1 738 3,99
Pascal Ducreux MHAN 614 1,41
Haydée Muller AEI 347 0,80
Robert Giardina LO 120 0,28
Laurent de Vargas AR 93 0,21
Inscrits 77 302 100,00 77 291 100,00
Abstentions 33 269 43,04 36 618 47,38
Votants 44 033 56,96 40 673 52,62
Blancs et nuls 437 0,99 970 2,38
Exprimés 43 596 99,01 39 703 97,62
* député sortant

Élections de 2017[modifier | modifier le code]

Résultats des élections législatives des et de la 9e circonscription des Alpes-Maritimes
Premier tour

Second tour

Nombre % des inscrits Nombre % des inscrits
Inscrits 79 934 100,00 79 936 100,00
Abstentions 42 083 52,65 45 245 56,60
Votants 37 851 47,35 34 691 43,40
% des votants % des votants
Bulletins blancs 451 1,19 1 775 5,12
Bulletins nuls 100 0,26 439 1,27
Suffrages exprimés 37 300 98,54 32 477 93,62
Candidat
Étiquette politique (partis et alliances)
Voix % des exprimés Voix % des exprimés
Dominique Fillebeen
La République en marche !
12 869 34,50 14 947 46,02
Michèle Tabarot (députée sortante)
Les Républicains (Union des démocrates et indépendants)
10 912 29,25 17 530 53,98
Nathalie Pavard
Front national
6 815 18,27
Denis Leblanc
La France insoumise
2 580 6,92
Didier Chérel
Europe Écologie Les Verts (Partit occitan)
1 060 2,84
Louis Acacio
Parti socialiste
761 2,04
Pascal Ducreux
Écologiste (Mouvement écologiste indépendant - Le Trèfle - Mouvement hommes animaux nature)
703 1,88
Jean-Luc Burgaud
Debout la France
623 1,67
Odile Clemente
Parti communiste français
489 1,31
David Pauchet
Divers (Union populaire républicaine)
227 0,61
Ludovic Brossy
Divers (Mouvement 100 % - La France a des Elles)
144 0,39
Véronique Fressignaud
Lutte ouvrière
117 0,31
Source : Ministère de l'Intérieur - Neuvième circonscription des Alpes-Maritimes

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Ordonnance no 2009-935 du 29 juillet 2009 portant répartition des sièges et délimitation des circonscriptions pour l'élection des députés, JORF no 0175 du 31 juillet 2009, page 12752, texte no 19.
  2. a et b Population municipale, données légales de population en vigueur à partir du 1er janvier 2012 - date de référence statistique : 1er janvier 2009, Source : Insee
  3. Candidats et résultats définitifs de l'élection législative de 1997
  4. Candidats et résultats définitifs de l'élection législative de 2002
  5. Candidats et résultats définitifs de l'élection législative de 2007
  6. « Michèle Tabarot », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 21 juin 2012)
  7. Résultats des élections législatives 2012 - Alpes-Maritimes (06) - 9e circonscription, sur interieur.gouv.fr, le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 18 juin 2012.
  8. « Liste des candidats ayant déposé une déclaration de candidature dans l'ordre résultant du tirage au sort effectué le 18 mai 2012 en vue de l'attribution des emplacements d'affichages », sur alpes-maritimes.pref.gouv.fr, le site officiel de la préfecture des Alpes-Maritimes, [lire en ligne (page consultée le 19 mai 2012)]
  9. « Nice / Élections législatives dans les Alpes-Maritimes - 1er tour de juin 2012 », sur presseagence.com, le site de Presse Agence Côte d'Azur News, . Consulté le 19 mai 2012.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]