Xfinity Series

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Nationwide Series)
Aller à : navigation, rechercher
Xfinity Series
Description de cette image, également commentée ci-après

Logo

Généralités
Sport Stock Car
Création 1981
Autre(s) nom(s) 1983-1983 : Budweiser Late Model Sportsman Series
1984-2003 : NASCAR Busch Grand National Series
2004-2007 : NASCAR Busch Series
2008-2014 : NASCAR Nationwide Series
Organisateur(s) NASCAR
Périodicité annuelle
Lieu(x) Drapeau des États-Unis États-Unis
Site web officiel
Palmarès
Tenant du titre Daniel Suárez

La NASCAR Xfinity Series (connu jusqu'en 2014 sous le nom de NASCAR Nationwide Series) est une compétition automobile de voitures de Stock Car organisée aux États-Unis depuis 1982 par la National Association for Stock Car Auto Racing (NASCAR).

Elle constitue la seconde division de la NASCAR, juste sous l'épreuve reine des NASCAR Cup Series.

Présentation[modifier | modifier le code]

La compétition Xfinity Series est un championnat qui sert de formule de promotion pour les jeunes pilotes mais dans lequel plusieurs concurrents issus de la NASCAR Cup Series (la catégorie reine) viennent régulièrement courir. Ils réalisent alors ce qu'on appelle le "Double-Duty", c'est-à-dire disputer deux courses durant le même weekend, puisque les épreuves d'Xfinity ont généralement lieu sur le même circuit, la veille des épreuves de Cup Series. Le championnat Xfinity comporte actuellement 33 courses, c'est-à-dire trois courses de moins que celui des Cup Series.

Histoire[modifier | modifier le code]

La présente compétition est issue de celle organisée par la NASCAR depuis 1950 et mettant en scène des voitures de type Sportsman. Les courses se déroulaient sur de petits circuits (Short Track). A cette époque, la NASCAR se composait de 4 divisions :

  • depuis 1948, la division Modified (la compétition est actuellement dénommée Whelen Modified Tour) ;
  • depuis 1948, la division Roadster ;
  • depuis 1949, la division Strictly Stock (la compétition est actuellement dénommée les NASCAR Cup Series) ;
  • depuis 1950, la division Sportsman (actuellement Xfinity Series).

Les voitures type Sportsman n'étaient pas des modèles de série et pouvaient être modifiées mais pas autant que celles faisant partie de la division Modified[1]. En 1968, la compétition est renommée la Late Model Sportsman Series, et certaines courses vont avoir lieu sur des pistes plus longues (larger tracks) comme au Daytona International Speedway. Les pilotes utilisaient les voitures qui étaient devenues obsolètes sur les courses du Grand National (les NASCAR Cup Series). Cependant, après la refonte de la compétition en 1982, les pilotes réutiliseront des voitures compactes plus anciennes avec des moteurs V8 relativement petits (de 300 pouces cubiques) ou des modèles plus courants avec des moteurs V6.

Historique du nom[modifier | modifier le code]

La compétition était initialement dénommée la Budweiser Late Model Sportsman Series en 1982 et 1983 (c'est la société Anheuser-Busch propriétaire de la marque Budweiser qui la sponsorise) mais en fonction des divers changement de sponsors, la compétition aussi va changer de nom.

De 1984 à 2003, elle est appelée la NASCAR Busch Grand National Series pour faire référence à la marque de bière Bush ensuite, de 2004 à 2007, le nom est raccourci en NASCAR Busch Series. La société Anheuser-Busch cessant son sponsoring en 2007, c'est la société d'assurance Nationwide Mutual Insurance Company qui la remplace de 2008 à 2014 et modifie le nom en NASCAR Nationwide Series[2],[3].

En date du 3 septembre 2014, la NASCAR annonce que la société Comcast via sa filiale Xfinity (télévision par câble et internet) devient le nouveau sponsor du nom. Elle rebaptise la compétition Xfinity Series[4].

Hors des États-Unis[modifier | modifier le code]

Pour la NASCAR, qui cherchait à étendre son influence en dehors des États-Unis, l'Xfinity a servi ces dernières années de champ d'expérimentation :

Néanmoins, en juillet 2008, la NASCAR annonce que les Nationwide Series ne retourneraient plus à Mexico City en 2009. Il en est de même lorsqu'en 2012 elle annonce également qu'elle ne retournerait pas en 2013 à Montréal.

Caractéristiques techniques des voitures[modifier | modifier le code]

  • Chassis : Cadre en acier tubulaire avec cage de sécurité, doit être aux normes NASCAR
  • Cylindrée : 5 800 c3 (5,8 litres; 353,9 inches3) moteur à soupape V8 (Pushrod)
  • Transmission : 4 vitesses manuelles
  • Poids: 1 451 kg (3,200 lb) minimum (sans chauffeur); 1 542 kg (3 400 lb) minimum (avec chauffeur)
  • Power output: 485–522 kw (650–700 hp) sans restriction, 335 kW (≈450 hp) avec plaque de restriction
  • Couple : 700 Newton/m (520 ft/lb)
  • Carburant : essence sans plomb 98 octane fournie par Sunoco
  • Capacité du réservoir : 68 litres (18 US gal)
  • Taux de compression : 12:1
  • Aspiration: naturelle
  • Taille du carburateur : 184 litres/s (390 ft³/min) 4 barrel
  • Empattement : 2,794 m (110 inches)
  • Pneus : Les pneus slicks et pneus pluie fournis par Goodyear
  • Longueur : 5,175 m (203,75 inches)
  • Largeur : 1,905 m (75 inches)
  • Hauteur : 1,295 m (51 inches)
  • Équipement de sécurité : dispositif HANS, ceinture de sécurité 6 points fourni par Willans

Différences avec les voitures des Cup Series[modifier | modifier le code]

Les officiels de la NASCAR utilisant un gabarit pour inspecter la Chevrolet Monte Carlo de Casey Atwood lors des Busch Series de 2004

Avec l'avènement de la NASCAR Car of Tomorrow (en), les voitures utilisées en Xfinity Series sont devenues très différentes de leurs homologues des NASCAR Cup Series, les différences principales étant un empattement légèrement plus court (105" au lieu de 110"), un poids moindre de 100 livres (45,359 kg et un moteur moins puissant. Dans le passé, les pilotes des Xfinity Series pouvaient utiliser des marques de voitures non utilisées en Cup Series, ainsi que des moteurs V-6 au lieu des V-8 de Cup Series.

Au début des années 1980, les équipes roulant en General Motors utilisaient des voitures compactes type 1971-77 X-Body avec des moteurs de 311-pouces3. Plus tard, elles passeront au modèle 1982-87 G-corps. Les équipes roulant en Ford ont constamment utilisé les voitures type Thunderbird.

En 1989, la NASCAR change les règles exigeant que les équipes utilisent des voitures récentes et semblables aux voitures des Cups Series. Elles continuent cependant d'utiliser des moteurs V6. Progressivement cependant les voitures changent et se rapprochent des voitures des Cupe Series.

En 1995, de nouveaux changements sont apportés. Les moteurs utilisés seront tous des V-8 mais avec un taux de compression de 9:1 (contre 14:1 à cette époque pour les Cup Series). Le poids du véhicule avec le conducteur est fixé à 1 496 855 kg (3 300 livres) (contre 1 542 214 kg3 400 livres en Cup Series). Les changements de style de carrosserie ainsi que l'introduction du V-8, ont fait que les voitures des Xfinity et Cup Series étaient de plus en plus similaires. Les suspensions, les systèmes de freinage, les transmissions, sont en effet identiques. La Car of Tomorrow va éliminer certaines de ces similitudes. Elle est plus grande et plus large que les véhicules utilisées lors des Nationwide Series et elle utilise un répartiteur avant (front splitter) plutôt qu'une jupe avant (front valance).

Auparavant, les voitures participant aux Busch Series utilisaient du carburant contenant du plomb. Dès le 29 juillet 2006, la NASCAR a effectué un test pendant trois courses en utilisant du carburant sans plomb (dont une course au Gateway International Raceway. Le test étant positif, le carburant Sunoco GT 260 sans plomb devient obligatoire dès la seconde semaine de compétition de la saison 2007 dans toutes les catégories NASCAR. Daytona fut dès lors le dernier weekend de course avec du carburant au plomb.

Une autre distinction entre les voitures est devenue évidente en 2008. La NASCAR avait développé des pneus pluie pouvant être utilisés lors des courses sur route dans les deux divisions, mais elle n'a jamais eu à les utiliser en conditions de course. Le programme avait donc été abandonné par la NASCAR Cup Series en 2005. Par contre, la Busch Series a du utiliser les pneus pluie dans les courses disputées à l'Autodromo Hermanos Rodriguez et sur le Circuit Gilles Villeneuve[5].

Une nouvelle distinction a été ajoutée en 2012 lorsque la NASCAR a changé le système de distribution de carburant dans les voitures des Cup Series passant de la carburation à l'injection. Les voitures des Xfinity Series continuent à utiliser un carburateur.

La Car of Tomorrow[modifier | modifier le code]

La Car of Tomorrow présenétée lors des Nationwide Series 2010.

La « Car of Tomorrow » (CoT) est dévoilée lors de la course de juillet 2010 au Daytona International Speedway pendant les Nationwide Series. Elle représente le type de voiture qui devra obligatoirement être utilisée par les équipes lors de la saison 2011. Elle sera néanmoins déjà utilisée dans trois courses de la saison 2010, au Michigan International Speedway, au Richmond International Raceway et au Charlotte Motor Speedway.

La Xfinity CoT présente des différences importantes par rapport à la NASCAR Cup Series CoT et les voitures utilisées auparavant en Nationwide Series. Le corps et l'aérodynamisme sont différents des voitures roulant en NASCAR Cup Series et ressemblent aux voitures de séries telles que la Ford Mustang, la Dodge Challenger, et la Chevrolet Camaro.

La Xfinity CoT possède le même châssis que la NASCAR Cup Series CoT, mais elle a un empattement prolongé de 2 794 millimètres (110 pouces).

Chaque fabricant utilise une conception de carrosserie distincte, construite selon les directives aérodynamiques strictes définies par la NASCAR. Le corps de la voiture Chevrolet ressemble actuellement à la Camaro après avoir ressemblé à l'Impala. Dodge utilise le modèle Challenger, Ford le modèle Mustang, Toyota le modèle Camry reconfiguré en 2015 pour ressembler au modèle de production actuel[6].

The Chase[modifier | modifier le code]

Le trophée Xfinity Series 2010 gagné par Brad Keselowski.

En 2016, la NASCAR Xfinity Series et la Camping World Truck Series adopte un format de playoff similaire au système en vigueur en NASCAR Cup Series, la Chase for the Championship.

Alors que la Chase en NASCAR Cup Series comporte 4 niveaux (appelés rounds), l'Xfinity Series et la Truck Series ont choisi de n'en utiliser que trois.

A l'issue des 26 premières courses, les douze pilotes ayant obtenu le plus de points de championnat sont retenus pour concourir pour le titre de champion de la saison. A chacun des deux premiers niveaux, quatre de ces douze pilotes sont éliminés de la course au titre (ceux qui auront accumulé le moins de points). Les quatre derniers pilotes (ceux ayant obtenu le plus de points) se disputent le titre lors de la dernière course et celui y obtenant le plus de points est sacré champion des Xfinity Series.

  • Niveau (round) des 12 (courses 27 à 29) :
    • Les 12 pilotes qualifiés pour la Chase débutent avec 2 000 points.
  • Niveau (round) des 8 (courses 30 à 32) :
    • Les 8 pilotes qualifiés débutent avec 3 000 points.
  • La course du titre, avec les 4 meilleurs pilotes (dernière course) :
    • Les quatre derniers pilotes en course pour le titre ont leurs points ramenés à 4000 et celui qui termine avec le plus de points la dernière course est sacré champion des Xfinity Series.

Palmarès[modifier | modifier le code]

NASCAR Busch Series sur le circuit de Bristol, Tennessee.
Kyle Busch en 2009.
Brad Keselowski en 2010.
Année Pilote Équipe Victoires Poles Top 10 Départs Numéro Marque Points (marge) Rookie de l'année
1982 Jack Ingram Privée 7 1 24 29 (sur 29) 11 Pontiac 4495 (47) --
1983 Sam Ard Howard Thomas 10 10 30 35 (sur 35) 00 Oldsmobile 5454 (87) --
1984 Sam Ard Howard Thomas 8 7 26 28 (sur 29) 00 Oldsmobile 4552 (426) --
1985 Jack Ingram Privée 5 2 22 27 (sur 27) 11 Pontiac 4106 (29) --
1986 Larry Pearson Pearson Racing 2 8 24 31 (sur 31) 21 Pontiac 4514 (7) --
1987 Larry Pearson Pearson Racing 6 3 20 27 (sur 27) 21 Chevrolet 3959 (394) --
1988 Tommy Ellis J&J Racing 3 5 20 30 (sur 30) 99 Buick 4281 (295) --
1989 Rob Moroso Moroso Racing 4 7 16 29 (sur 29) 25 Oldsmobile 4001 (55) Kenny Wallace
1990 Chuck Bown Hensley Motorsports 6 6 18 31 (sur 31) 63 Pontiac 4372 (200) Joe Nemechek
1991 Bobby Labonte Labonte Motorsports 2 2 21 31 (sur 31) 44 / 94 Oldsmobile 4264 (74) Jeff Gordon
1992 Joe Nemechek NEMCO Motorsports 2 1 18 31 (sur 31) 87 Chevrolet 4275 (3) Ricky Craven
1993 Steve Grissom Grissom Racing Enterprises 2 1 18 28 (sur 28) 31 Chevrolet 3846 (253) Hermie Sadler
1994 David Green Labonte Motorsports 1 9 14 28 (sur 28) 44 Chevrolet 3725 (46) Johnny Benson
1995 Johnny Benson Jr. BACE Motorsports 2 1 19 26 (sur 26) 74 Chevrolet 3688 (404) Jeff Fuller
1996 Randy LaJoie BACE Motorsports 5 2 20 26 (sur 26) 74 Chevrolet 3714 (29) Glenn Allen, Jr.
1997 Randy LaJoie BACE Motorsports 5 4 21 30 (sur 30) 74 Chevrolet 4381 (266) Steve Park
1998 Dale Earnhardt, Jr Dale Earnhardt Inc. 7 3 22 31 (sur 31) 3 Chevrolet 4469 (48) Andy Santerre
1999 Dale Earnhardt, Jr Dale Earnhardt Inc. 6 5 22 32 (sur 32) 3 Chevrolet 4647 (280) Tony Raines
2000 Jeff Green ppc Racing 6 8 27 32 (sur 32) 10 Chevrolet 5005 (616) Kevin Harvick
2001 Kevin Harvick Richard Childress Racing 5 6 24 33 (sur 33) 2 Chevrolet 4813 (124) Greg Biffle
2002 Greg Biffle Roush Racing 4 7 25 34 (sur 34) 60 Ford 4924 (280) Scott Riggs
2003 Brian Vickers Hendrick Motorsports 3 1 21 34 (sur 34) 5 Chevrolet 4637 (14) David Stremme
2004 Martin Truex Jr. Chance 2 Motorsports 6 9 26 34 (sur 34) 8 Chevrolet 5173 (230) Kyle Busch
2005 Martin Truex Jr. Chance 2 Motorsports 6 4 22 35 (sur 35) 8 Chevrolet 4937 (68) Carl Edwards
2006 Kevin Harvick Richard Childress Racing/Kevin Harvick Inc 9 1 32 35 (sur 35) 21 / 29 / 33 Chevrolet 5648 (824) Danny O'Quinn, Jr.
2007 Carl Edwards Roush Racing 4 0 21 35 (sur 35) 60 Ford 4805 (618) David Ragan
2008 Clint Bowyer Richard Childress Racing 1 0 29 35 (sur 35) 2 Chevrolet 5132 (21) Landon Cassill
2009 Kyle Busch Joe Gibbs Racing 9 3 30 35 (sur 35) 18 Toyota 5682 (210) Justin Allgaier
2010 Brad Keselowski[7] Penske Racing 6 5 29 35 (sur 35) 22 Dodge 5639 (445) Ricky Stenhouse, Jr.
2011[8] Ricky Stenhouse Jr. Roush Fenway Racing 2 3 26 34 (sur 34) 6 Ford 1222 (45) Timmy Hill
2012 Ricky Stenhouse Jr.[9] Joe Gibbs Racing 6 4 26 33 (sur 33) 6 Ford 1251 (23) Austin Dillon
2013 Austin Dillon [10] Penske Racing 0 7 22 33 (sur 33) 3 Chevrolet 1180 (3) Kyle Larson
2014 Chase Elliott[11] Team Penske 3 2 25 33 (sur 33) 9 Chevrolet 1213 (42) Chase Elliott
2015 Chris Buescher [12] Team Penske 2 0 20 33 (sur 33) 60 Ford 1190 (15) Daniel Suárez
2016 Daniel Suárez [13] Joe Gibbs Racing 3 3 27 33 (sur 33) 19 Toyota 4040 (2) Erik Jones
2017 (sur )
Année Pilote Équipe Victoires Poles Top 10 Départs Numéro Marque Points (marge) Rookie de l'année

Transmission télévisée[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis, les courses d'Xfinity sont diffusées en intégralité par le groupe ESPN via ESPN America, ESPN2 et ABC Sports, groupe qui diffuse également quelques courses de NASCAR Cup Series.

À partir de 2015, Motors TV perd les droits de diffusion de la série pour la France[14].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]