Formule 3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Dallara F3 2019 de Jüri Vips.

La Formule 3 FIA, également connue sous son acronyme F3, est une catégorie de compétition automobile de type monoplace. Réglementée par la Fédération internationale de l'automobile, la catégorie Formule 3 sert d'étape de sélection parmi les jeunes pilotes de course souhaitant devenir professionnel et/ou accéder à la Formule 1.

Auparavant étendue sur tous les continents sous forme de divers championnats régionaux et internationaux, la F3 moderne est, depuis 2019, disputée sous la forme d'un seul championnat international en ouverture de la Formule 1, le championnat de Formule 3 FIA, et d'une Coupe du monde. Dans la hiérarchie des monoplaces, les F3 ont une puissance se situant entre la Formule 2 et la Formule 3 régionale, catégorie créé pour remplacer les épreuves nationales de F3.

Histoire[modifier | modifier le code]

1950-1958 : Création de la F3[modifier | modifier le code]

Monopoletta - BMW 1949

Avant la Seconde Guerre mondiale, une hiérarchie existait dans la discipline des monoplaces, où les principales épreuves se déroulaient selon la catégorie Formule Grand Prix, et les courses moins prestigieuses dans les catégories voiturette et cyclecar. La catégorie Formule 3 a été créée en Grande-Bretagne au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, après la création des catégories Formule 1 et Formule 2. Il s'agissait alors de permettre aux pilotes de rouler en compétition pour un budget réduit. Sous sa forme originelle, la catégorie Formule 3 voyait s'affronter des monoplaces comme la Cooper 500[1] équipées d'un petit moteur monocylindre de 500 cm3 dérivé de la moto.

1964 : Retour discret sur les circuits[modifier | modifier le code]

Remplacée en 1958 par la Formule Junior, la Formule 3 a été remise au goût du jour à partir de 1964. Depuis, elle est devenue un passage quasiment obligatoire pour tous les pilotes aspirant à accéder à la Formule 1.

1975-1990 : Une porte d'entrée vers la F1[modifier | modifier le code]

Rudolf Dötsch avec March-Toyota 1976

1990-2000 : Expansion sur tous les continents[modifier | modifier le code]

2000-2009 : L'antichambre du GP2[modifier | modifier le code]

Fin 2002, les Fédérations françaises et allemandes de sport automobiles décident de fusionner leurs championnats nationaux respectifs de Formule 3 pour créer la nouvelle Formule 3 Euro Series, avec des manches tantôt disputées en ouverture du DTM, et tantôt lors des meetings de la Super Série FFSA.

Cette alliance permet au championnat d'entrer en concurrence avec le Championnat britannique, jusqu'alors considéré comme la référence ultime de la F3. Elle se concrétise lorsque l'espoir britannique Lewis Hamilton décide en 2004 de participer à l'Euro Series au sein d'une écurie britannique. Il devient champion en 2005.

2010-2012 : Perte de vitesse et rivalité avec le GP3 Series[modifier | modifier le code]

En 2010 est créé le GP3 Series, l'objectif de cette série est alors de servir d'antichambre aux GP2 Series, lui même voie d'accès vers la Formule 1 pour les jeunes pilotes. Conformément à la volonté de Bernie Ecclestone, le GP3 garni le programme des weekends des Grand Prix de Formule 1 tout en permettant aux jeunes loups d'être observé par le monde de la Formule 1.

En conséquence, la Formule 3 Euro Series, disputée en ouverture du DTM, connait une brutale perte d’intérêt de la part des équipes, le plateau passe de 24 en 2009 à 12 monoplaces en 2010.

Le Trophée international FIA, créé en 2011 est un échec. La FIA décide alors de relancer le Championnat d'Europe en 2012 sous la forme de courses jumelées lors de certaines manches du Championnat Britannique et de la Formule 3 Euro Series.

2013-2018 : Renouveau du championnat d'Europe[modifier | modifier le code]

Ancienne F3 : Dallara F312-17 de Marcus Armstrong en 2018.

En 2013, le Championnat européen devient indépendant et connait un regain d’intérêt avec plus d'une trentaine de pilotes engagés. Les épreuves phares sont alors celles de Pau et de Spa-Francorchamps. La F3 Europe devient victime de son succès au point que parmi de nombreux pilotes engagés, on déplore la présence de pilote réputés dangeureux. Cette situation sera concrétisé par une interruption de course lors de la manche de Monza 2015 en raison du pilotage dangereux de certains pilotes.

Le championnat confirme sa bonne santé les années suivantes en sacrant les futurs pilotes de Formule 1 Esteban Ocon, Lance Stroll, Lando Norris et en révélant notamment Max Verstappen, Charles Leclerc, George Russell, Alexander Albon ou encore Antonio Giovinazzi.

Depuis 2019 : La Formule 3 moderne[modifier | modifier le code]

Nouvelle F3 : Dallara F3 2019 de Marcus Armstrong en 2019.

Suite au rachat de la Formule 1 par le groupe Liberty Media en 2017, le nouveau propriétaire souhaite rapprocher les séries F1/GP2/GP3 sur le modèle des weekends de course du MotoGP / Moto2 / Moto3. La FIA souhaite en parallèle récupérer la mainmise sur le GP2 et le GP3, autrefois uniquement gérés sous la houlette de Bernie Ecclestone, et les remplacer par un championnat de F2 et un de F3. La GP2 est alors rebadgée « FIA F2 », et la nouvelle FIA F3 se crée via la fusion du GP3 Series et le championnat d'Europe de Formule 3.

Ce nouveau championnat entraîne l'apparition d'une nouvelle réglementation F3 et d'une monoplace unique, supprimant la diversité des châssis et des moteurs existants jusqu'alors. Les anciens championnats ne sont progressivement plus homologués ni reconnus comme F3, et les deux seules séries de F3 restantes sont le championnat FIA dit « international », disputé en ouverture des Grands Prix, et la Coupe du monde de Formule 3 FIA, disputée chaque année à l'occasion du Grand Prix de Macao.

Règlement technique et monoplace[modifier | modifier le code]

Depuis 2019, la réglementation technique de la Formule 3 moderne n'admet qu'un seul modèle de monoplace de compétition, tant pour le championnat international que pour la Coupe du monde : la Dallara F3 2019 motorisée par Mecachrome[2].

Fiche technique
Nom Dallara F3 2019
Chassis Monocoque - fibre de carbone
Longueur 4 965 mm
Largeur 1 885 mm
Hauteur 1 043 mm
Poids 673 kg (avec pilote)
Moteur Mecachrome V634 3.4 L atmosphérique, central arrière
Transmission séquentielle Hewland F3B-200 6 avant + 1 arrière
Essence Elf LMS 89.6 MON, 101.6 RON
Lubrifiant Elf HTX 840
Pneus Pirelli P-Zero & Pirelli Cinturato

Épreuves[modifier | modifier le code]

Compétitions existantes de F3 modernes[modifier | modifier le code]

Zone - pays Compétition Appellation originale Cat. Monoplace Date création
Monde Championnat de Formule 3 FIA FIA Formula 3 Championship FIA Dallara F3 2019 Mecachrome 2019-
Monde Coupe du monde de Formule 3 FIA FIA Formula 3 World Cup FIA Dallara F3 2019 Mecachrome 2016-
Icône Catégorie
FIA Certifié par la FIA

Compétitions existantes de F3 anciennes[modifier | modifier le code]

Du fait de la diffusion massive de la Formule 3 et de son succès mondial, les modèles anciennement homologués par la FIA (jusqu'à fin 2018) sont encore utilisés en 2019 par plusieurs championnats nationaux. D'autres modèles plus anciens font l'objet d'une réutilisation dans le cadre de championnats historiques.

Compétitions disparues[modifier | modifier le code]

Courses spéciales[modifier | modifier le code]

La Formule 3 régionale[modifier | modifier le code]

En parallèle, pour pallier la disparition de certains championnats nationaux et combler l'écart de performances entre les F3 et les Formule 4, la FIA créé en 2018 une nouvelle catégorie : la Formule 3 régionale ou Formula Regional. Contrairement aux Formules 3, la réglementation de la Formule régionale, régie par l'article 275 de l'annexe J du code sportif international, autorise l'homologation de plusieurs modèles[3].

Zone - pays Championnat Appellation originale Cat. Monoplace Date création Début F3R
Europe Championnat d'Europe de Formule 3 régionale Formula Regional European Championship FIA Tatuus F.3 T-318 Alfa Romeo/Autotecnica 2019 2019
Asie Championnat d'Asie de Formule 3 Formula 3 Asian Championship FIA Tatuus F.3 T-318 Alfa Romeo/Autotecnica 2001 2018
Am. du Nord Championnat des Amériques de Formule 3 régionale Formula Regional Americas Championship FIA Ligier/Crawford JSF3 Honda 2018 2018
Japon Championnat du Japon de Formule 3 Régionale Formula Regional Japanese Championship FIA Dome F111/3 Alfa Romeo/Autotecnica 2020 2020
Etats-Unis Formula Pro USA F3 Western Championship Formula Pro USA F3 Western Championship Ligier/Crawford JSF3 Honda 2020 2020
Europe Formula Renault Eurocup Formula Renault Eurocup Tatuus F.3 T-318 Renault 1991 2019
Asie Formula Renault Asiacup Formula Renault Asiacup Tatuus F.3 T-318 Renault 2002 2020
Europe Ultimate Cup Series Formula Challenge Ultimate Cup Series Formula Challenge Tatuus F.3 T-318 Renault 2018 2020
Monde W Series W Series Tatuus F.3 T-318 Alfa Romeo/Autotecnica 2019 2019
Nouvelle-Zélande Toyota Racing Series Toyota Racing Series Tatuus F.3 T-318 Toyota "FT60" 2005 2020
Icône Catégorie
FIA Certifié par la FIA

Appellation F3[modifier | modifier le code]

Certains championnats portent le nom de F3 sans utiliser les monoplaces de la réglementation FIA F3.

Zone - pays Compétition Appellation originale Règlement Date création
Royaume-Uni Championnat de Grande-Bretagne de Formule 3 BRDC Formula 3 Championship British Racing Driver Club 2016
Chili Championnat du Chili de Formule 3 Fórmula 3 Chilena 1972

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Formule 3.