Camping World Truck Series

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Camping World Truck Series
Description de l'image Camping World Truck Series logo.png.
Généralités
Sport Compétition automobile
Création 1993
Organisateur(s) Drapeau des États-Unis États-Unis
Participants 23

Palmarès
Tenant du titre Christopher Bell (en)
Plus titré(s) Ron Hornaday Jr. (en)

La Camping World Truck Series (anciennement NASCAR SuperTruck Series presented by Craftsman ou NASCAR Craftsman Truck Series) est une compétition automobile mettant en présence des pick-ups modifiés. Cette compétition est la troisième comptétion organisée par la NASCAR après la Xfinity Series et la NASCAR Cup Series.

Le sponsor principal de cette compétition depuis la saison 2009 est la société Camping World (en) modifiant le nom originel de l'événement. Cette société a remplacé la société Craftsman (en) ayant sponsorisé la compétition entre 1996 et 2008[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les véhicules de Lance Norick (en) (no 90) et de Terry Cook (en) (no 88) lors d'une course en 1998

L'idée qui donne vie aux Craftsman Truck Series date de 1993[2]. À cette époque, un groupe de pilotes offroad (Dick Landfield (en), Jimmy Smith, Jim Venable (en) et Frank "Scoop" Vessels (en))[3] crée un prototype de pick-up stylé « NASCAR ». La première démonstration a lieu au Daytona 500 en 1994, suivie par d'autres tout au long de la saison. Ces pick-ups retouchés s'avèrent très populaires, ce qui amène la NASCAR à créer une compétition officielle.

La société spécialisée en lignes d'outils Craftsman (en) signe un contrat de sponsoring de trois ans. Le nom officiel de la compétition devient "Craftsman Truck Series" en 1996. De ce fait, la bourse de 580 000 US $ devient supérieure à celle de la Busch Grand National Series[4].

Bien que toute nouvelle, la compétition recueille un soutien immédiat de nombreux pilotes et propriétaires d'équipes évoluant en Winston Cup Series comme les propriétaires de NASCAR Cup Series, Richard Childress (en), Rick Hendrick et Jack Roush (en) ou les pilotes célèbres tels Dale Earnhardt et Ernie Irvan[4]. La série attire également l'attention d'autres pilotes issus d'autres catégories tels Sammy Swindell (en), Walker Evans, le vétéran Mike Bliss ou encore Jerry Glanville (en) ancien entraîneur des Falcons d'Atlanta[2]. La première course officielle dénommée la Skoal Bandit Copper World Classic 1995 (en) se déroule le 5 février sur le Phoenix International Raceway. La course se déroule devant 38 000 spectateurs établissant un nouveau record pour une compétition automobile[2] et voit la victoire du futur champion de la saison Mike Skinner empêchant le pilote vétéran de NASCAR Cup Series Terry Labonte de gagner[5].

Le véhicule de Matt Crafton (en) double champion de la Camping World Truck Series.

En fin de saison 2008, la société Craftsman cesse le sponsoring mais celui-ci est repris pour sept années par la société Camping World[6]. La compétition est renommée « Camping World Truck Series ».

Disposant de moyens financiers moindres par rapport à des coûts ne cessant de croître[7], les organisateurs doivent se battre à tous les niveaux, entraînant une diminution du montant des prix[8] et une réduction du nombre des écuries. Par exemple, la Richard Childress Racing (œuvrant en Cup Series avec 31 victoires en Truck Series) cesse notamment d'évoluer en Truck Series après la saison 2013[9]. Après la saison 2014, Brad Keselowski estimera que son écurie (la Brad Keselowski Racing (en)) aura perdu 1 million de $ malgré leur victoire en championnat[10]. Il déclare au Sporting News que si on évolue en Truck Series, il faut pouvoir assurer de perdre constamment de l'argent et que c'est ainsi que le système fonctionne [11]. Son écurie cessera ses activités après la saison 2017. Pour réduire les frais, la NASCAR impose aux écuries d'utiliser des moteurs scellés. Elles ne peuvent utiliser un moteur neuf que lors de maximum trois courses par saison. De plus, le nombre de mécaniciens autorisés au-dessus du muret lors des pitstop passe de 7 à 5. Le changement de pneus ne peut plus se faire que lors d'un seul arrêt aux stands en 2009 et il en va de même pour le ravitaillement en essence[12]. Ce dernier point est abandonné depuis la saison 2010.

Depuis le début de saison 2011, la NASCAR décide que les pilotes évoluant dans leurs trois divisions (Cup, Xfinity et Truck) ne peuvent plus entrer en compte annuellement que pour un seul des trois titres décernés[13]. Ils peuvent cependant continuer de courir dans plusieurs catégories.

Le 19 janvier 2016, la NASCAR annonce l'introduction de playoff similaire au système en vigueur en NASCAR Cup Series, la Chase for the Championship[14]. Alors que la Chase en NASCAR Cup Series comporte 4 niveaux (appelés rounds), l'Xfinity Series et la Truck Series ont choisi de n'en utiliser que trois.

À l'issue des 26 premières courses, les douze pilotes ayant obtenu le plus de points de championnat sont retenus pour concourir pour le titre de champion de la saison. À chacun des deux premiers niveaux, quatre de ces douze pilotes sont éliminés de la course au titre (ceux qui auront accumulé le moins de points). Les quatre derniers pilotes (ceux ayant obtenu le plus de points) se disputent le titre lors de la dernière course et celui y obtenant le plus de points est sacré champion des Truck Series.

  • Niveau (round) des 12 (courses 27 à 29) :
    Les 12 pilotes qualifiés pour la Chase débutent avec 2 000 points.
  • Niveau (round) des 8 (courses 30 à 32) :
    Les 8 pilotes qualifiés débutent avec 3 000 points.
  • La course du titre, avec les 4 meilleurs pilotes (dernière course) :
    Les quatre derniers pilotes en course pour le titre ont leurs points ramenés à 4000 et celui qui termine avec le plus de points la dernière course est sacré champion des Truck Series.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Année Pilote Victoires Poles Top 10 Gains (en $) Numéro Marque/Modèle Propriétaire Sponsor
2018 (en) ? ? ? ? ? ? ? ? ?
2017 (en) Christopher Bell (en) 5 5 21 ? 23 Toyota Kyle Busch Motorsports (en)
2016 (en) Johnny Sauter 3 1 19 ? 23 Toyota GMS Racing (en)
2015 (en) Erik Jones 3 5 20 1 103 360 23 Toyota Kyle Busch Motorsports (en)
2014 (en) Matt Crafton (en) 2 0 17 776 233 22 Toyota ThorSport Racing (en)
2013 (en) Matt Crafton (en) 1 0 19 348 605 88 Toyota ThorSport Racing (en) NA
2012 (en) James Buescher (en) 4 0 14 465 750 31 Chevrolet Turner Motorsports NA
2011 (en) Austin Dillon 2 5 16 451 450 3 Chevrolet Richard Childress Bass Pro Shops/National Wild Turkey Federation
2010 (en) Todd Bodine (en) 4 2 20 679 970 30 Toyota Stephen Germain GEICO
2009 (en) Ron Hornaday Jr. (en) 5 4 20 671 702 33 Chevrolet Kevin Harvick Longhorn Smokeless
2008 (en) Johnny Benson Jr. (en) 5 3 18 754 405 23 Toyota Gail Davis Toyota Certified Used Vehicles
2007 (en) Ron Hornaday Jr. (en) 4 1 22 681 875 33 Chevrolet Kevin Harvick Camping World
2006 (en) Todd Bodine (en) 3 1 16 604 310 30 Toyota Stephen Germain Lumber Liquidators
2005 (en) Ted Musgrave (en) 1 1 15 460 910 1 Dodge Jim Smith Mopar
2004 (en) Bobby Hamilton (en) 4 0 16 567 315 4 Dodge Bobby Hamilton (en) Square D
2003 (en) Travis Kvapil 1 0 22 872 395 16 Chevrolet Steve Coulter IWX Freight
2002 (en) Mike Bliss 5 4 18 531 390 16 Chevrolet Steve Coulter IWX Freight
2001 (en) Jack Sprague (en) 7 17 4 565 990 24 Chevrolet Rick Hendrick NetZero
2000 (en) Greg Biffle 5 4 18 634 235 50 Ford Jack Roush W. W. Grainger
1999 (en) Jack Sprague (en) 1 19 3 478 200 24 Chevrolet Rick Hendrick GMAC
1998 (en) Ron Hornaday Jr. (en) 6 2 22 531 900 16 Chevrolet Dale Earnhardt NAPA
1997 (en) Jack Sprague (en) 3 5 23 526 385 24 Chevrolet Rick Hendrick Quaker State (en)
1996 (en) Ron Hornaday Jr. (en) 4 2 23 384 950 16 Chevrolet Dale Earnhardt NAPA
1995 (en) Mike Skinner 8 7 18 428 096 3 Chevrolet Richard Childress GM Goodwrench

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Pedley Jim, « Craftsman dropping sponsorship of NASCAR Truck series », The Kansas City Star, (consulté le 4 décembre 2012)
  2. a b et c (en) Rockne Dick, « Trucks Pick Up Fans, Sponsors », The Seattle Times, (consulté le 19 février 2015)
  3. (en) Road and Track magazine, « Press Snoop: NASCAR Truck Series facts. » [archive], (consulté le 14 décembre 2007)
  4. a et b (en) Pearce Al, « Pro Focus: Nascar Supertruck Series », Daily Press,‎ (lire en ligne)
  5. (en) Norman Brad, « #TBT: FIRST-EVER TRUCK SERIES RACE », NASCAR, (consulté le 24 juin 2015)
  6. (en) Camping World, « Camping World to be Title Sponsor for NASCAR Truck Series » (consulté le 22 juin 2015)
  7. (en) Coble Don, « NASCAR: Race teams in trucks, Nationwide feeling financial pinch », The Florida Times-Union, (consulté le 25 juin 2015)
  8. (en) Racing-Reference, « Richard Childress: NASCAR Camping World Truck Series Results (wins) » (consulté le 25 juin 2015)
  9. (en) Long Dustin, « Keselowski Says Truck Team Lost $1 Million », Motor Racing Network, (consulté le 25 juin 2015)
  10. (en) « NASCAR's Lower Divisions Struggling », Hartford Courant, (consulté le 25 juin 2015)
  11. (en) Demmons Doug, « NASCAR Truck Series issues new rules to save money », The Birmingham News, (consulté le 27 juin 2015)
  12. (en) NASCAR, « CHANGES FOR 2011 INCLUDE EMPHASIS ON WINNING, SIMPLER POINTS », (consulté le 4 décembre 2014)
  13. (en) NASCAR, « CHASE FORMAT EXTENDED TO XFINITY, CAMPING WORLD TRUCK SERIES », (consulté le 19 janvier 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]