Chase Elliott

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Chase Elliott
Description de cette image, également commentée ci-après
Elliott au Watkins Glen International en 2021.
Date de naissance (27 ans)
Dawsonville (Géorgie)
No  et écurie 9 - Hendrick Motorsports
1re course STP 500 2015
1re victoire Go Bowling at The Glen 2018 (Watkins Glen)
Dernière victoire YellaWood 500 2022 (Talladega)
Palmarès Champion NASCAR Xfinity Series 2014
Champion NASCAR Cup Series 2020

Statistiques en NASCAR Cup Series

VictoiresTop 10Poles
1813712

Dernière mise à jour : 7 novembre 2022

Chase Elliott, de son vrai nom William Clyde Elliott II, est un pilote américain de NASCAR né le à Dawsonville en Géorgie. Il est le fils du champion de NASCAR 1988, Bill Elliott.

Carrière[modifier | modifier le code]

Elliott participe au programme complet de la en NASCAR Xfinity Series en 2014 (2 victoires) et 2015 (1 victoire) au volant de la voiture Chevrolet no 9 de la JR Mortorsports[1]. Il remporte le championnat en 2014 devenant le premier pilote débutant (rookie) et le plus jeune pilote à remporter le titre dans cette série. Il termine deuxième en 2015 mais par la suite, ne dispute que quelques courses par saison au sein de la JR Motorsports soit 6 courses en 2016 (5 dont 1 victoire au volant de la no 88 et 1 au volant de la no 5), 8 courses en 2018 (1 au volant de la no 88 et 7 au volant de la no 23 de la GMS Racing), 1 course en 2020 (voiture no 8) et 1 course en 2021 (voiture no 1).

Il commence en NASCAR Cup Series en 2015 au sein de l'écurie Hendrick Motorsports et y dispute cinq courses au volant de la voiture Chevrolet no 25. Depuis la saison 2016, il participe au programme complet du championnat. Au volant de la voiture Chevrolet no 24, il réalise 2 pole position et termine 10e du championnat 2016. Son contrat est prolongé pour quatre saisons en juin 2017[2]. Il termine le championnat 2017 en 5e position après avoir remporté trois victoires. Il passe ensuite au volant de la voiture no 9 dès la saison 2018. Il remporte sa première victoire en Cup Series le sur le circuit de Watkins Glen. Au total de sa saison, il comptabilise trois victoire et termine 6e du championnat. Il fait de même en 2019 mais termine le championnat en 10e position. Au cours de la saison 2019, il remporte 5 victoires et décroche son premier titre en Cup Series. L'année suivante est légèrement moins bonne puisqu'il ne remporte que deux victoire en terminant 4e du championnat.

Elliott a également piloté avec un programme partiel en Camping World Truck Series (9 courses dont 1 victoire en 2013, 1 course en 2016, 2 courses dont 1 victoire en 2017, 3 courses dont 1 victoire en 2020 et 1 course en 2021). Il a participé également à quelques courses en ARCA Racing Series (12 courses entre 2012 et 2014 dont 1 victoire en 2013), en K&N Pro Series East (programme complet en 2011, terminant 9e, et en 2012, terminant 4e avec 1 victoire), en K&N Pro Series West (4 courses sans victoire et réparties sur les saisons 2011, 2012 et 2016).

Son meilleur résultat lors du Daytona 500 est une deuxième place en 2021.

Palmarès[modifier | modifier le code]

NASCAR Cup Series[modifier | modifier le code]

Elliott au Road America en 2015.

Au , il a participé à 257 courses en 8 saisons[3].

NASCAR Xfinity Series[modifier | modifier le code]

Au , il a participé à 82 courses sur 6 saisons[3]  :

  • Dernière saison : Voiture Chevrolet no 1 de la JR Motorsports
  • Résultat dernière saison : 78e en 2021
  • Meilleur classement en fin de saison : 1er en 2014
  • Première course : DRIVE4COPD 300 de 2014 (à Daytona)
  • Dernière course : Pennzoil 150 de 2021 (à Indianapolis)
  • Première victoire : O'Reilly Auto Parts 300 de 2014 (au Texas)
  • Dernière victoire : PowerShares 300 de 2016 (à Daytona)
  • Victoire(s) : 5
  • Top5 : 34
  • Top10 : 66
  • Pole position : 2

NASCAR Truck Series[modifier | modifier le code]

Au , il a participé à 17 courses sur 6 saisons[3]  :

  • Dernière saison : Voiture Chevrolet no 24 de la GMS Racing
  • Résultat dernière saison : 97e en 2021
  • Meilleur classement en fin de saison : 22e en 2013
  • Première course : Kroger 250 de 2013 (à Martinsville)
  • Dernière course : Pinty's Truck Race on Dirt de 2022 (sur le circuit en terre de Bristol)
  • Première victoire : Chevrolet Silverado 250 de 2013 (à Mosport)
  • Dernière victoire : North Carolina Education Lottery 200 de 2020 (à Charlotte)
  • Victoire(s) : 3
  • Top5 : 11
  • Top10 : 14
  • Pole position : 3

Autres compétitions[modifier | modifier le code]

K&N Pro Series East[modifier | modifier le code]

K&N Pro Series West[modifier | modifier le code]

ARCA Racing Series[modifier | modifier le code]

Au , il a participé à 12 courses sur 3 saisons[3]  :

  • Voiture Chevrolet no 9 de la Hendrick Motorsports
  • Résultat dernière saison : 86e en 2014
  • Meilleur classement en fin de saison : 25e en 2012
  • Victoire(s) : 1
  • Top5 : 6
  • Top10 : 11
  • Pole position : 1

24 Heures de Daytona[modifier | modifier le code]

Superstar Racing Experience[modifier | modifier le code]

Titres[modifier | modifier le code]

  • Vainqueur en 2020 de la NASCAR All-Star Race en NASCAR Cup Series en 2020 ;
  • Pole position au Daytona 500 en NASCAR Cup Series en 2016 et 2017 ;
  • Vainqueur du Can-Am Duel en NASCAR Cup Series en 2017 et 2018.
  • Plus jeune pilote à remporter une course de Cup Series sur circuit routier (22 ans) ;
  • Plus jeune pilote à remporter une course de Cup Series sur le Dover International Speedway (22 ans, 10 mois et 8 jours) ;
  • Plus jeune pilote à remporter une course de Cup Series sur le Kansas Speedway (22 ans) ;
  • Plus jeune pilote à remporter une course d'Xfinity Series sur le Darlington Raceway (18 ans).

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • NASCAR Cup Series :
    • Meilleur pilote débutant (rookie) de la saison 2016 ;
    • Pilote le plus populaire (Most Popular Driver) en 2018, 2019, 2020 et 2021.
  • NASCAR Xfinity Series
    • Meilleur pilote débutant (rookie) de la saison 2014 ;
    • Pilote le plus populaire (Most Popular Driver) en 2014 et 2015.

Référence[modifier | modifier le code]

  1. (en) NASCAR Nationwide Series standings for 2014 (racing-reference.info)
  2. Jacques-Armand Dupuis, « Chase Elliott prolonge à la Hendrick », Auto Hebdo,‎ (lire en ligne)
  3. a b c et d (en-US) « Driver », sur Racing-Reference (consulté le ).
  4. (en-US) « Standings », sur Racing-Reference (consulté le ).

Lien externe[modifier | modifier le code]