NASCAR Cup Series

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
NASCAR Cup Series
Description de l'image NASCAR Cup Series logo.png.
Généralités
Sport Stock-car
Création 1949
Organisateur(s) NASCAR
Éditions 67e en 2019
Nations Drapeau des États-Unis États-Unis
Participants 37 à 40 pilotes par course
Site web officiel NASCAR Cup Series
Palmarès
Champion pilote Drapeau : États-Unis Kyle Busch (2019)
Champion constructeur Toyota (2019)
Plus titré(s)

Pilotes, 7 titres :

Constructeurs, 39 titres :

Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la compétition en cours voir :
NASCAR Cup Series 2020

La NASCAR Cup Series est la plus grande compétition automobile organisée depuis 1949 aux États-Unis par la National Association for Stock Car Auto Racing (NASCAR). La compétition était initialement dénommée Grand National.

Dès 1971, elle s'est ouverte au sponsoring. Elle est tout d'abord renommée Winston Cup Series jusqu'en 2003 (le sponsor principal était la société de tabac R. J. Reynolds Tobacco Company et son siège se situait à Winston-Salem en Caroline du Nord). La société Nextel Communications, Inc. reprend le sponsoring de 2004 à 2007 et l'événement est renommé Nextel Cup Series[1]. Cette société est rachetée en 2008 par la société de télécommunication Sprint modifiant à nouveau le nom en Sprint Cup Series. Cette dénomination perdure jusqu'en fin de saison 2016.

En , la NASCAR annonce que la société de boissons énergisantes Monster Energy assurera le sponsoring du nom à partir de la saison 2017[2].

Le nom officiel de la compétition à partir de la saison 2017 est donc le Monster Energy NASCAR Cup Series et le logo de la compétition est donc adapté[3].

Le championnat se base sur un système de points. Depuis 2018, chaque course est divisée en trois segments; des points sont attribués en fonction de la place obtenue en fin des segments. Ceux-ci sont au nombre de trois. Les deux premiers attribuent des points aux dix premiers pilotes tandis que le troisième segment (clôturant la course) attribue des points à l'ensemble des pilotes. Depuis 2018, les "playoffs" ont remplacé le "Chase" et le nombre de tours parcourus en tête de la course ne rapporte plus de point.

La saison est divisée en deux périodes :

  • Les vingt-six premières courses servent à sélectionner seize pilotes (principalement sur base du nombre de courses gagnées). Ceux-ci sont ensuite classés également en fonction de ce critère.
  • Les dix dernières courses : ces seize pilotes vont se battre entre eux pour le sacre. Le même nombre de points leur est attribué avant la première course. À ce nombre de points est ajouté un bonus en fonction du nombre de courses gagnées pendant la première partie de saison[4]. Cette seconde partie était dénommée la Chase for the Cup (ou Chase que l'on peut traduire par la chasse à la coupe) . Depuis 2018 on parle de Playoffs[5].

Les Series sont très implantées dans le Sud-Est des États-Unis, avec la moitié des courses s'y déroulant. Les autres courses sont réparties sur le reste des États-Unis. Par le passé, certaines courses ont été courues au Canada et des courses d'exhibition au Japon et en Australie. La course la plus prestigieuse, le Daytona 500 a eu une audience télévisée d'environ 16 millions de téléspectateurs américains en 2009[6]

La carte des courses actuelles.

Les voitures[modifier | modifier le code]

Les voitures participant aux Cup Series sont uniques dans le sport automobile. Leurs moteurs sont assez puissants pour atteindre des vitesses de plus de 200 mph (320 km/h). Le corps et le châssis des voitures sont strictement réglementés pour assurer la parité et l'électronique est traditionnellement réduite.

Il y a actuellement 3 constructeurs en Cup Series :

Spécifications :

  • Cylindrée : 5,86 litres, moteur à soupape (Pushrod) V8
  • Boite de vitesses : Manuelle, à 4 vitesses
  • Poids : 1 508 kg minimum sans conducteur et carburant; 1 565 kg minimum avec conducteur et carburant
  • Puissance de sortie : 725 ch (541 kW) sans plaque de restriction; 445 ch (332 kW) avec plaque de restriction (2015)[7]
  • Couple : 720 Nm
  • Carburant : 98 octane E15 fourni par Sunoco
  • Capacité du réservoir : 67 litres pour la plupart des pistes
  • Type d'injecteurs : McLaren
  • Fournisseur ECU : McLaren Electronic Systems Freescale TAG-400N
  • Taux de compression : 12:1
  • Aspiration : Naturelle (moteur atmosphérique)
  • Empattement : 2,794 mm
  • Direction : Assistée, à recirculation de billes
  • Pneus : Fournis par Goodyear
  • Équipement de sécurité : dispositif HANS, ceinture de sécurité 6 points fourni par Willans, Sabelt (en option: ceinture de sécurité à sept points)

Anciens logos[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Globalement, trente et un pilotes différents ont remporté le championnat. Richard Petty[8], Dale Earnhardt[9] et Jimmie Johnson ont tous les trois gagné le titre à sept reprises et sont donc co-détenteurs du plus grand nombre de titre. Johnson détient seul le record du nombre de titres consécutifs, dépassant ainsi Cale Yarborough, puisqu'il en a remporté cinq d'affilée, de 2006 à 2010[10]. Jusqu'à présent, tous les lauréats sont issus des États-Unis.

Le palmarès ci-dessous indique le pilote champion ainsi que le manufacturier champion. Le pilote champion ne pilote donc pas nécessairement une voiture championne des constructeurs et vice versa.

Grand National
Année Pilote Champion Constructeur Champion
1949 Drapeau : États-Unis Red Byron Non décerné
1950 Drapeau : États-Unis Bill Rexford
1951 Drapeau : États-Unis Herb Thomas
1952 Drapeau : États-Unis Tim Flock Hudson
1953 Drapeau : États-Unis Herb Thomas Hudson
1954 Drapeau : États-Unis Lee Petty Hudson
1955 Drapeau : États-Unis Tim Flock Oldsmobile
1956 Drapeau : États-Unis Buck Baker Ford
1957 Drapeau : États-Unis Buck Baker Ford
1958 Drapeau : États-Unis Lee Petty Chevrolet
1959 Drapeau : États-Unis Lee Petty Chevrolet
1960 Drapeau : États-Unis Rex White Chevrolet
1961 Drapeau : États-Unis Ned Jarrett Chevrolet
1962 Drapeau : États-Unis Joe Weatherly Pontiac
1963 Drapeau : États-Unis Joe Weatherly Ford
1964 Drapeau : États-Unis Richard Petty Ford
1965 Drapeau : États-Unis Ned Jarrett Ford
1966 Drapeau : États-Unis David Pearson Ford
1967 Drapeau : États-Unis Richard Petty Ford
1968 Drapeau : États-Unis David Pearson Ford
1969 Drapeau : États-Unis David Pearson Ford
1970 Drapeau : États-Unis Bobby Isaac Dodge
1971 Drapeau : États-Unis Richard Petty Plymouth
Winston Cup Series
Année Pilote Champion Constructeur Champion
1972 Drapeau : États-Unis Richard Petty Chevrolet
1973 Drapeau : États-Unis Benny Parsons Chevrolet
1974 Drapeau : États-Unis Richard Petty Chevrolet
1975 Drapeau : États-Unis Richard Petty Dodge
1976 Drapeau : États-Unis Cale Yarborough Chevrolet
1977 Drapeau : États-Unis Cale Yarborough Chevrolet
1978 Drapeau : États-Unis Cale Yarborough Chevrolet
1979 Drapeau : États-Unis Richard Petty Chevrolet
1980 Drapeau : États-Unis Dale Earnhardt Chevrolet
1981 Drapeau : États-Unis Darrell Waltrip Buick
1982 Drapeau : États-Unis Darrell Waltrip Buick
1983 Drapeau : États-Unis Bobby Allison Chevrolet
1984 Drapeau : États-Unis Terry Labonte Chevrolet
1985 Drapeau : États-Unis Darrell Waltrip Chevrolet
1986 Drapeau : États-Unis Dale Earnhardt Chevrolet
Winston Cup Series (suite)
Année Pilote Champion Constructeur Champion
1987 Drapeau : États-Unis Dale Earnhardt Chevrolet
1988 Drapeau : États-Unis Bill Elliott Chevrolet
1989 Drapeau : États-Unis Rusty Wallace Chevrolet
1990 Drapeau : États-Unis Dale Earnhardt Chevrolet
1991 Drapeau : États-Unis Dale Earnhardt Chevrolet
1992 Drapeau : États-Unis Alan Kulwicki Ford
1993 Drapeau : États-Unis Dale Earnhardt Chevrolet
1994 Drapeau : États-Unis Dale Earnhardt Ford
1995 Drapeau : États-Unis Jeff Gordon Chevrolet
1996 Drapeau : États-Unis Terry Labonte Chevrolet
1997 Drapeau : États-Unis Jeff Gordon Ford
1998 Drapeau : États-Unis Jeff Gordon Chevrolet
1999 Drapeau : États-Unis Dale Jarrett Ford
2000 Drapeau : États-Unis Bobby Labonte Ford
2001 Drapeau : États-Unis Jeff Gordon Chevrolet
2002 Drapeau : États-Unis Tony Stewart Ford
2003 Drapeau : États-Unis Matt Kenseth Chevrolet
Nextel Cup Series
Année Pilote Champion Constructeur Champion
2004 Drapeau : États-Unis Kurt Busch Chevrolet
2005 Drapeau : États-Unis Tony Stewart Chevrolet
2006 Drapeau : États-Unis Jimmie Johnson Chevrolet
2007 Drapeau : États-Unis Jimmie Johnson Chevrolet
Sprint Cup Series
Année Pilote Champion Constructeur Champion
2008 Drapeau : États-Unis Jimmie Johnson Chevrolet
2009 Drapeau : États-Unis Jimmie Johnson Chevrolet
2010 Drapeau : États-Unis Jimmie Johnson Chevrolet
2011 Drapeau : États-Unis Tony Stewart Chevrolet
2012 Drapeau : États-Unis Brad Keselowski Chevrolet
2013 Drapeau : États-Unis Jimmie Johnson Chevrolet
2014 Drapeau : États-Unis Kevin Harvick Chevrolet
2015 Drapeau : États-Unis Kyle Busch Chevrolet
2016 Drapeau : États-Unis Jimmie Johnson Toyota
Monster Energy Cup Series
Année Pilote Champion Constructeur Champion
2017 Drapeau : États-Unis Martin Truex Jr. Toyota
2018 Drapeau : États-Unis Joey Logano Ford
2019 Drapeau : États-Unis Kyle Busch Toyota
NASCAR Cup Series
Année Pilote Champion Constructeur Champion
2020 Compétition en cours

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « NASCAR : NASCAR Drivers, Race Standings & News - NASCAR.com », sur nascar.com (consulté le 16 novembre 2015)
  2. (en) USA Today, « Monster Energy replaces Sprint as title sponsor for NASCAR's top series », sur usatoday.com, Las Vegas, Gannett Company, (consulté le 1er décembre 2016)
  3. (en) « NASCAR unveils new brand identity and Premier Series mark, name », sur NASCAR.com, NASCAR Wire Service, (consulté le 19 décembre 2016)
  4. (en) « NASCAR Announces Chase for the Sprint Cup Format Change », sur nascar.com, NASCAR, (consulté le 30 janvier 2014)
  5. (en) « NASCAR Announces Chase for the Sprint Cup Format Change », sur nascar.com, (consulté le 30 janvier 2014)
  6. (en)Jayski.com 2009 NASCAR Sprint Cup TV Ratings - 21 août 2009
  7. (en)Race Engine Technology Issue 027
  8. (en) NASCAR, « Richard Petty Information », Turner Sports (consulté le 22 juin 2010)
  9. (en) Sports Illustrated, « Earnhardt Information », CNN Sports (consulté le 22 juin 2010)
  10. (en) Biebrich Richard, « Jimmie Johnson wins fifth straight NASCAR Sprint Cup championship », Homestead, Floride, New York Daily News, (consulté le 13 juin 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : NASCAR Cup Series.