Brad Keselowski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Brad Keselowski
Date de naissance (33 ans)
Rochester Hills, Michigan
No  et écurie 2 - Team Penske
1re course 2008 Dickies 500 (Texas)
1re victoire 2009 Aaron's 499 (Talladega)
Dernière victoire 2017 STP 500 (Martinsville Speedway)
Palmarès Champion 2012 de la Sprint Cup Series

Statistiques en NASCAR Cup Series

Victoires Top 10 Poles
23 140 14

Dernière mise à jour : 19 août 2017

Brad Keselowski () est un pilote américain de NASCAR. Il a remporté en 2010 le championnat Nationwide, et en 2012 est devenu champion de la catégorie reine, la Sprint Cup Series.

Carrière[modifier | modifier le code]

2004-2006 : Nascar Truck series[modifier | modifier le code]

Brad Keselowski commence sa carrière en Nascar en 2004 dans la Truck Series, sur le circuit de Martinsville, il y dispute 8 courses. Il disputera l'intégralité de la saison 2005 pour une 21e place au classement général, mais des problèmes de sponsor l'empêcheront de disputer la totalité de la saison 2006.

2007-2010 : Nascar Nationwide series[modifier | modifier le code]

En 2007, soutenu par Dale Earnhardt Jr., il prend le départ de 27 des 35 courses de la 2e division de la Nascar, la Busch Series (aujourd'hui xfinity series). Il est engagé à plein temps en 2008, saison qu'il termine à la 3e place du classement général, avec 2 victoires. En 2009, il se classe une nouvelle fois 3e du classement général, avec 4 victoires cette fois-ci. Il remporte finalement le championnat 2010, avec 6 victoires.

Les saisons suivantes, il fera passer en priorité la catégorie reine, la Sprint Cup Series, continuant cependant à prendre le départ de nombreuses courses dans ce championnat, remportant plusieurs victoires en 2011 et 2012.

2009-2012 : Nascar Sprint Cup series[modifier | modifier le code]

Brad Keselowski, lors des Kobalt Tools 400 sur le Las Vegas Motor Speedway en 2012.

Dès la fin de la saison 2008, Brad Keselowski prend part à 3 week-end de Sprint Cup Series chez Hendrick Motorsports. En octobre, il dispute sa première course dans le championnat sur le circuit du Texas. En 2009, il est engagé dans 14 des 36 épreuves de la saison, chez Hendrick Motorsports et la Phoenix Racing. Il remporte sa première victoire sur le circuit de Talladega, qui fera beaucoup parler. En deuxième position en vue de l'arrivée, il pousse Carl Edwards qui partira en vol plané dans les grillages.

En 2010, Brad Keselowski participe à l'intégralité de la série Sprint Cup Series en parallèle du championnat Nationwide, pour le compte du Team Penske, motorisée par Dodge. Ses deux seuls résultats seront deux top 10 consécutifs en fin de saison. Il termine à une 25e place finale.

En 2011, après un début de saison mitigé, il remporte la 2e victoire de sa carrière sur le Kansas Speedway. Accidenté lors d'essais à Road Atlanta[1], Brad Keselowski prend malgré tout le départ de la course de Nascar Sprint Cup à Pocono quelques jours plus tard, malgré deux chevilles atteintes (une fracture et une entorse) ce qui ne l'empêche pas de remporter la course[2]. Cette période va au contraire être très faste en résultats, plusieurs top 5 et une nouvelle victoire sur le short-track de Bristol[3]. Il s'assure ainsi sa place dans le chase en remportant une des deux wild cards. Ses résultats dans le chase seront insuffisants pour lui permettre de jouer le titre mais il se classe tout de même 5e du championnat.

En 2012, désormais régulièrement aux avants postes, il remporte notamment 3 victoires lors de la saison régulière, qui lui permettent de se qualifier pour le chase. Il s'empare de la tête du championnat dès la première épreuve du chase, en gagnant la course de Chicago. Il en remportera une nouvelle à Dover. Le 18 novembre, à 28 ans, il s'empare du titre de champion de la catégorie.

Il commence la saison 2013 par 4 top 5 consécutifs et s'installe à la première place du championnat. Mais la suite de sa saison va virer au cauchemar et il ne se qualifiera pas pour le Chase.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Statistiques de Brad Keselowski sur racing-reference.info.