Isabel Briggs Myers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Isabel Briggs Myers
Portrait de Isabel Briggs Myers
Biographie
Naissance
à WashingtonVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès (à 82 ans)
Nationalité Drapeau : États-Unis Américaine
Père Lyman James BriggsVoir et modifier les données sur Wikidata
Mère Katherine Cook BriggsVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Formation Swarthmore College
Profession Romancière
Travaux Type psychologique
Idées remarquables MBTI
Auteurs associés
Influencé par Carl Gustav Jung
Katherine Cook Briggs

Isabel Briggs Myers (18 octobre 1897 - 5 mai 1980) est une romancière et psychologue américaine, cocréatrice avec sa mère (Katherine Cook Briggs), du Myers-Briggs Type Indicator (MBTI). Plus tard, elle entra en collaboration avec Mary McCaulley et poursuivit avec elle, des expérimentations liées à la méthode mais aussi des recherches pour approfondir les connaissances du MBTI.

Années de formation[modifier | modifier le code]

Isabel Briggs-Myers a grandi à Washington D.C. où sa mère, Katherine Cook-Briggs, lui apprenait à lire et écrire. Son père, Lyman J. Briggs, était physicien et devint directeur de l'antenne de Washington du National Bureau of Standards : il lui communiqua sa passion pour les études statistiques[1]. I. Briggs-Myers n'avait donc bénéficié que d'une formation rudimentaire lorsqu'elle s'inscrivit en sciences politiques au Swarthmore College. Là, elle fit connaissance avec un étudiant en droit, Clarence « Chief » Myers : ils se marièrent en 1918[1].

Influences[modifier | modifier le code]

Dans le numéro (posthume) de juin 1980 de son journal MBTI News, Briggs-Myers révéla qu'elle avait été initiée à l’œuvre de C.-G. Jung par sa mère. Inspirée par les idées du psychiatre suisse, Briggs-Myers lança une enquête dans les journaux, qui allait déboucher sur la classification MBTI. Elle proposait aux lecteurs un questionnaire censé les aider à déterminer le profil qui leur permettrait de réussir dans la vie[2]. Pour sa typologie des caractères humains, Jung s'était fondé sur trois oppositions : extraversion/introversion, bon sens/intuition, et pensée/sentiment. Briggs Myers y ajouta une quatrième opposition : jugement/perception.

Article détaillé : Myers Briggs Type Indicator.

Au début de la Seconde Guerre mondiale, Briggs-Myers caressait l'espoir de résorber les conflits entre les individus en les aidant à se comprendre mieux. Elle observa que plusieurs employés du secteur militaire n'aimaient pas leur travail et s'intéressa à leur expérience personnelle. Puis en 1945, le doyen de la George Washington School of Medicine autorisa Briggs-Myers et sa mère à faire passer leur test MBTI aux étudiants de première année : cela représentait un total de 5 500 individus. Briggs-Myers en analysa les résultats en recherchant les facteurs discriminants entre « bons » et « mauvais » étudiants[1].

La romancière[modifier | modifier le code]

En 1928, Isabel Briggs-Myers participa au concours du meilleur roman policier américain avec un manuscrit intitulé Murder Yet to Come : elle remporta le premier prix, d'un montant de 7 500 $, et son roman parut en 1929[3]. Ce roman s'appuie sur les connaissances de l'auteur en psychologie[4].

Par son succès, Isabel Briggs-Myers se voyait commander un second roman policier : c'est ainsi qu'elle écrivit Give Me Death, où réapparaissent les mêmes enquêteurs que dans Murder Yet to Come. Il s'agit d'une famille du Sud des États-Unis dont les membres se suicident l'un après l'autre en apprenant qu'ils ont du sang noir[5],[6]. Ce second roman, publié en 1934, a été jugé durement par la critique[3].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Myers, I. (1995) Gifts differing:Understanding personality type. Davies-Black Publishing, U.S. (ISBN 0-89106-074-X)
  • Myers, I. (1990) Introduction to Type: A Description of the Theory and Applications of the Myers-Briggs Type Indicator. Center for Applications of Psychological Type Inc (ISBN 0-935652-06-X)

Articles[modifier | modifier le code]

Saunders, F. W. (1991) Katharine and Isabel: Mother's Light, Daughter's Journey. Davies-Black Publishing, U.S. (ISBN 0-89106-049-9) A biography of Katharine Cook Briggs and Isabel Briggs Myers.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Cf. « The Story of Isabel Briggs Myers », sur Center of Applications of Psychological Type, Inc. (consulté le 19 février 2012)
  2. Cf. « Isabel Briggs Myers and Her Mother, Katharine Cook Briggs », sur The Myers & Briggs Foundation (consulté le 19 février 2012)
  3. a et b Cf. Anne Diebel, « Simple Answers to Profound Questions », The New York Review of Books, 65e série, no 20,‎ , p. 57–59.
  4. Cf. « Murder Yet to Come », sur CAPT, Inc. (consulté le 4 avril 2012)
  5. Cf. « Murder Yet to Come », sur Frederick A. Stokes Company, Inc. (consulté le 8 octobre 2015)
  6. Cf. « Uncovering The Secret History of Myers-Briggs » (consulté le 4 avril 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]