Carl Alfred Meier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carl Alfred Meier
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
à SchaffhouseVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité(s) SuisseVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Profession(s) Psychiatre et psychologueVoir et modifier les données sur Wikidata

Carl Alfred Meier, né le à Schaffhouse et mort le , est un psychiatre, un psychologue jungien et professeur de psychologie suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1924 il intègre l'Université de Zurich avant d'étudier successivement la médecine à l'Université de Paris en 1927, puis la clinique psychiatrique de l'université à Steinhof avec Julius Wagner-Jauregg à Vienne en 1928. En 1931 il commence à étudier la psychiatrie avec H.W. Maier à Burghölzli.

Il devient en 1948 le premier président du C.G. Jung Institute de Zurich. En 1949, il succède à Carl Jung à la chaire de professeur de psychologie à l’Institut fédéral de technologie de Zürich. Il fait partie des fondateurs historiques de la psychologie analytique et est le premier président de l'association internationale de psychologie analytique fondée le . Plus tard[Quand ?] il fonde le centre clinique et de recherche de psychologie jungienne à Zürichberg.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Wolfgang Pauli et C.A. Meier (dir.) (trad. Françoise Périgaut), Correspondance : 1932-1958, Paris, A. Michel, coll. « Sciences d'aujourd'hui », , 374 p. (ISBN 978-2-226-10785-5, ISSN 0755-1819, OCLC 44117039).
  • Le rêve et l'incubation dans l'ancienne Grèce

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]