Michel Bitbol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Michel Bitbol
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Directeur de recherche au CNRS
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (68 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Directeur de thèse
Pierre Mills (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Michel Bitbol, est un philosophe des sciences[1], né le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est directeur de recherche au CNRS, aux Archives Husserl, à l'École normale supérieure (Paris).

Ses domaines de recherche sont : l’histoire de la physique du vingtième siècle (Erwin Schrödinger) ; la philosophie de la physique contemporaine (mécanique quantique, Théorie quantique des champs) ; la philosophie générale de la connaissance (Épistémologies transcendantales, de Kant aux néo-kantiens) ; la philosophie de l’esprit (Le concept de conscience et le physicalisme).

Auteur de plusieurs ouvrages sur ces problèmes, il a été récompensé par le prix Grammaticakis-Neumann de philosophie des sciences de l'Académie des sciences morales et politiques pour Mécanique quantique, une introduction philosophique.

Il a participé aux conférences du Mind and Life Institute, qui a pour but de promouvoir un dialogue entre la science et le bouddhisme.

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Michel Bitbol, Mécanique quantique, une introduction philosophique, 1re éd. 1996 [détail de l’édition].
  • Schrödinger's Philosophy of Quantum Mechanics, Kluwer, 1996.
  • L'aveuglante proximité du réel, Champs-Flammarion, 1998.
  • Physique et Philosophie de l'Esprit, Flammarion, 2000.
  • Postface pour le livre d'Élie Ayache, L'Écriture postérieure, éditions Complicités, 2006, Paris.
  • De l'intérieur du monde, Flammarion, 2010[2],[3].
  • La conscience a-t-elle une origine ? : des neurosciences à la pleine conscience : une nouvelle approche de l'esprit, Paris, Flammarion, , 748 p. (ISBN 978-2-0813-3008-5, présentation en ligne, lire en ligne).
  • La clôture de la représentation, Les Belles Lettres, 2014 (suit La Nature et les Grecs, d'Erwin Schrödinger).
  • La pratique des possibles, une lecture pragmatiste et modale de la mécanique quantique, Hermann, 2015.
  • Maintenant la finitude, Flammarion, 2019.

Traductions[modifier | modifier le code]

  • Traduction annotée (avec Annie Bitbol-Hespériès) du livre de Erwin Schrödinger : La Nature et les Grecs, [titre original: Nature and the Greeks], suivie d'un essai de Michel Bitbol, « La clôture de la représentation », Les Belles Lettres, 2014 (première édition, Seuil, 1992)
  • Traduction annotée du livre de Erwin Schrödinger, L'Esprit et la matière, [titre original: Mind and Matter], précédée de « L'Élision. Essai sur la philosophie de Schrödinger » par Michel Bitbol, Seuil, 1990.
  • Erwin Schrödinger, Physique quantique et représentation du monde, Le Seuil, coll. « Points-Sciences », , 184 p., poche (ISBN 2-02-013319-9) Traduction annotée de deux textes de Schrödinger :
    • 1935: Die gegenwärtige Situation in der Quantenmechanik [La situation actuelle en mécanique quantique] (le paradoxe du chat de Schrödinger) avec introduction de Michel Bitbol.
    • 1951: Science and Humanism, Physics in our Time [Science et humanisme].

Participations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]