Synchronicité et Paracelsica

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Synchronicité et Paracelsica
Auteur Carl Gustav Jung
Genre Psychanalyse
Éditeur Albin Michel
Date de parution 2001
Nombre de pages 352
ISBN 222602820X

Synchronicité et Paracelsica est un recueil d'essais de Carl Gustav Jung.

Contenu[modifier | modifier le code]

La synchronicité représente l'un des nœuds théoriques principaux de la pensée et de l'œuvre de Jung. Alors que celui-ci en découvre très tôt la présence et les manifestations, en déclarant à propos du Yi King que ce dernier "repose en effet, non sur le principe de causalité, mais sur un principe non dénommé jusqu'ici - parce qu'il ne se présente pas chez nous - auquel j'ai donné, à titre provisoire, le nom de principe de synchronicité", il ne se décide cependant à publier à son sujet d'une manière systématique et réglée que très tard dans sa vie, à la fin des années quarante et au début des années cinquante. Le livre contient deux parties consacrées à la synchronicité et les trois textes de par Jung sur Paracelse. Traduit de l'allemand par Claude Maillard et Christine Pflieger-Mailla.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]