Clarissa Pinkola Estés

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Clarissa Pinkola Estés
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Union Institute & University (en)
St. Joseph's High School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Site web
Distinction

Clarissa Pinkola Estés, née le à Gary, Indiana, est une psychanalyste jungienne et écrivaine.


Biographie[modifier | modifier le code]

Clarissa Pinkola Estés grandit aux États-Unis, dans une famille d'origine hongroise qui l'a adoptée. Elle est diplômée en ethnologie et a un doctorat en psychologie clinique. Elle est conteuse[1] et psychanalyste.

Elle a été directrice de l'Institut C.G. Jung de Denver, et est à l'origine de la création du concept de femme sauvage, un des archétypes féminins.

Elle est l'autrice des livres Femmes qui courent avec les loups (1992)[2], Le Jardinier de l'Eden et Le Don de l'histoire.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Untie the Strong Woman: Blessed Mother's Immaculate Love for the Wild Soul, éd. Sounds True, 2011, rééd. River Wolf Press, 2017
  • Mother Night: Myths, Stories, And Teachings For Learning To See In The Dark, éd. Sounds True, 2011,
  • Intuition and the Mystical Life, éd. Sounds True, 2003,
  • Bedtime Stories: A Unique Guided Relaxation Program for Falling Asleep and Entering the World of Dreams, éd. Sounds True, 2002,
  • Dangerous Old Woman: Myths And Stories Of The Wise Old Woman Archetype, éd. Alfred A. Knopf, 1997,
  • The Faithful Gardener: A Wise Tale About That Which Can Never Die, éd. HarperOne, 1995,
  • The Gift of Story: A Wise Tale About What is Enough, éd. Ballantine Books, 1993,
  • Women Who Run With the Wolves: Myths and Stories of the Wild Woman Archetype, éd. Ballantine Books, 1992, rééd. River Wolf Press, 2017[3]
  • The Red Shoes: On Torment and the Recovery of Soul Life, 1992, rééd. Sounds True, 2005,
  • The Creative Fire: Myths and Stories on the Cycles of Creativity, 1992, rééd. Sounds True, 2005,
  • Warming the Stone Child: Myths and Stories about Abandonment and the Unmothered Child, éd. Sounds True, 1990,

Traductions en français[modifier | modifier le code]

  • Femmes qui courent avec les loups, Grasset, 1996, 763 p.[4],[5]
  • Le Jardinier de l’Éden, Grasset, 1998, 112 p.
  • Le Don de l'histoire, Grasset, 1999, 43 p.
  • La Danse des grands-mères, Grasset, 2007, 140 p.[6]
  • Libérez la femme puissante, Grasset, 2012, 448 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Maria Carballal Sanchez, « Les contes en psychothérapie des femmes maltraitées, Abstract », Dialogue, no 191,‎ , p. 79–91 (ISSN 0242-8962, lire en ligne, consulté le )
  2. « Women Who Run with the Wolves », sur www.radiancemagazine.com (consulté le ),
  3. « Running With the Wolves », sur www.nytimes.com (consulté le )
  4. (en-US) Dirk Johnson, « Conversations/Clarissa Pinkola Estes; A Message for All Women: Run Free and Wild Like the Wolf », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  5. (en) « Nonfiction Book Review: Women Who Run with the Wolves: Myths and Stories of the Wild Woman Archetype by Clarissa Pinkola Estes, Author Ballantine (560p) », PublishersWeekly.com,‎ (ISBN 978-0-345-37744-9, lire en ligne, consulté le ).
  6. La Danse des grands-mères, recension de Pascale Senk pour le magazine Psychologies, 2007

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]