Psychologie du transfert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Psychologie du transfert
Image illustrative de l’article Psychologie du transfert
En 1946, Jung utilise les gravures du Rosarium philosophorum pour illustrer les différentes phases d'une cure thérapeutique.

Auteur Carl Gustav Jung
Genre Psychanalyse
Éditeur Albin Michel
Date de parution 1980
Nombre de pages 216
ISBN 978-2226009241

Publié en 1946 sous le titre Die Psychologie des übertragung, Psychologie du transfert, est un ouvrage du psychiatre et psychanalyste suisse Carl Gustav Jung centré sur la notion de transfert en psychanalyse.

Sa traduction française remonte à 1980[1].

Argument[modifier | modifier le code]

S'appuyant sur les figures d'un traité publié en 1550, Le Rosaire des philosophes (Rosarium philosophorum), Jung décrit les phases conduisant aux noces royales, en les mettant en parallèle avec les différentes phases de la cure thérapeutique.

Table[modifier | modifier le code]

- Introduction
- La fontaine mercurielle
- Le roi et la reine
- La vérité nue
- L'immersion dans le bain
- La conjonction
- La mort
- L'ascension de l'âme
- La purification
- Le retour de l'âme
- La nouvelle naissance
- Conclusion

Extraits[modifier | modifier le code]

  • « Le but n'a d'importance qu'en tant qu'idée. L'essentiel, c'est l'opus, qui mène à ce but : il remplit d'un sens la durée de la vie [2]. »
  • « C'est de la nuit indifférenciée, et d'elle seule, que naît la lumière. Ainsi l'enseigne le nature et l'expérience naturelle. Mais l'esprit, lui, croit à la lumière née de la lumière [3]. »
  • « On a toujours intérêt à garder présentes à l'esprit les lilmites de son savoir et ses possibilités. Avant tout, il faut s'armer de patience et de longanimité car le temps est souvent plus puissant que l'art. Tout ne peut pas être guéri, tout ne doit pas être guéri [4]. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Carl Gustav Jung, Psychologie du transfert, Albin Michel, 1980
  2. p. 56
  3. p. 73
  4. p. 118

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Consultez la liste des éditions de cette œuvre :
Psychologie du transfert.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]