Michaël Gregorio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Michaël Grégorio)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gregorio.
Michaël Gregorio
Description de cette image, également commentée ci-après

Michaël Gregorio en 2011.

Naissance (33 ans)
Mulhouse, Haut-Rhin, Drapeau de la France France
Nationalité française
Profession

Michaël Gregorio est un comédien, chanteur et imitateur français. Il est le parrain de l'Association européenne contre les leucodystrophies (ELA).

Il naît le à Mulhouse en France. Son père étant militaire en Allemagne, sa mère avait souhaité s'installer près de sa sœur à Rixheim. Quelques mois après, la famille retourne à Pau, sa ville d'origine.

Carrière[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Ses débuts[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2015)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Michaël Gregorio passe son enfance et son adolescence à Pau (Pyrénées-Atlantiques) et Étain (Meuse). À seize ans, il s'amuse à chanter à la manière de ses groupes favoris (Radiohead, Nirvana et d'autres).

Il participe en mars 2001 à l'émission, sur M6, Graines de star qu’il remporte deux fois devenant une Graine d'imitateur très prometteuse grâce à Laurent Boyer. Avec son manager David Hardit, il commence à se produire à l'âge de seize ans.[2]

En 2002 et 2003, il participe à l'émission Les Coups d'humour de TF1, produite par Gérard Louvin, et fait le 90 minutes pour rire à Bercy avec Anthony KavanaghMaxime et Bruno Salomone. Il interrompt sa première année de droit lorsqu'il obtient un contrat au Vingtième Théâtre.

La révélation[modifier | modifier le code]

En 2005, il rencontre Laurent Ruquier pour participer aux émissions Vos imitations préférées sur France 2. En tant qu'imitateur il fait plusieurs duos avec des chanteurs de renom comme Garou, Nicoletta ou Joe Cocker. Il est aussi présent au festival Juste pour rire de Montréal.

Produit par Laurent Ruquier[3], son premier spectacle au Café de la Danse en décembre 2006 est prolongé jusqu'en avril 2007. Il est suivi d'une tournée dans toute la France en 2007. En 2006, il participe aux festivals Paris fait sa comédie, Le Printemps du rire à Toulouse et le festival Juste pour rire de Nantes.

Il se fait remarquer par l'originalité et l'éclectisme de son répertoire. On retrouve Shakira, The Clash, Nirvana, Daft Punk, Kendji Girac, Raphael, Vincent Delerm, Jay-Z, Prince, Petit Corps Valide, un clin d'œil à Grand Corps Malade, Francis Cabrel, Michael Jackson, Joe Cocker, Ray Charles, Édith Piaf, Michel Berger, Johnny Hallyday, M, Mika, Julien Doré, Jean-Jacques Goldman, Christophe Maé, Christophe Willem, Mylène Farmer ou encore la guitare de Gary Moore[4]. Il incarne également de grandes voix telles que Luciano Pavarotti, Louis Armstrong ou encore Ray Charles. Il perfectionne sa technique de chant avec Armande Altaï[5]. Michaël n'imite quasiment pas de voix parlées, à part Elie Semoun[6].

Michaël Gregorio se produit à l'Européen du 6 novembre 2007 au 12 janvier 2008 avec son spectacle J’aurais voulu être un chanteur.

Le succès[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2015)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Il fait la première partie de Céline Dion (tournée européenne : Anvers, Paris Bercy, Nice, Arras et Genève) de mai à juillet 2008 et participe également au spectacle Autour de la Guitare de Jean-Félix Lalanne en DVD.

Cette année 2008, marquée par un « prix coup de cœur du jury » du Festival Mont-Blanc d’Humour 2008 de Saint-Gervais-les-Bains, se clôture avec cinq spectacles complets au Bataclan du 10 au 14 décembre.

Après une tournée en France et dans les pays francophones (Suisse, Tunisie…), il revient au Bataclan du 16 au 31 décembre 2009[7] avec son nouveau spectacle Michael Gregorio pirate les chanteurs. Il obtient alors le prix Henri Salvad'Or qui récompense l'étoile montante de l'humour.

Le 26 septembre 2009, Laurent Ruquier le met à l'honneur avec l'émission Vos chanteurs préférés sur France 2 dans lequel il interprète des parodies et des duos inattendus avec Christophe Willem, Lara Fabian, Florent Pagny, Pascal Obispo, Grégoire

En décembre, il coanime le gala d'ouverture des vingt ans du Festival du rire de Montreux.

Son succès se confirme en 2010 avec une nouvelle tournée à guichets fermés partout en France[8] et dans les pays francophones (Suisse, Belgique, Tunisie…).

En 2012, il est en tournée avec son tout nouveau spectacle En ConcertS qu'il joue au Bataclan pour 50 représentations entre le 4 octobre 2012 et le 5 janvier 2013. En concertS est un spectacle musical et humoristique dans lequel Michaël Gregorio innove avec de nouvelles performances et des voix inédites (Shakira, U2, Raphael, etc.), tout en reprenant quelques-uns de ses grands classiques (Jacques Brel, Ray Charles, etc.).

En juin 2013, il se produit au Trianon pour capter le spectacle En ConcertS (sortie en DVD le 12 novembre 2013) puis du 18 au 31 décembre 2013.

En mars 2014, il est le premier imitateur à se produire au Théâtre du Châtelet. Il se produit à Paris à l'Olympia fin 2014 pour les dernières de son spectacle et propose en mars 2015, pour la première fois, 2 concerts exceptionnels (Paris et Lyon) où il présente une version plus rock'n'roll de son spectacle. Avec En ConcertS, Michaël Gregorio totalise plus de 320 dates devant plus de 500 000 spectateurs.

En 2014, il joue dans le téléfilm Les Fusillés de Philippe Triboit aux côtés de Grégoire Leprince-Ringuet, diffusé le 10 novembre 2015 sur France 3 (Sortie en DVD le 17 novembre 2015).

Il a également prêté une nouvelle fois sa voix à un film d'animation. Il est, Mune le gardien de la lune dans le film du même nom de Benoît Philippon et Alexandre Heboyan. Avec les voix d'Omar Sy et Izïa Higelin.

Il fait également partie du casting de la série Malaterra, diffusée sur France 2 à partir du 18 novembre 2015, aux côtés de Simon Abkarian, Constance Dollé, Nicolas Duvauchelle et Louise Monot.

Il chante en duo avec Aldebert "L'infinie nuit" dans son album "les enfantillages de noël" (2015)

En 2016, il revient avec un spectacle anniversaire intitulé "J'AI 10 ANS!" [9] qui reprend les meilleurs moments de ses 3 précédents spectacles mais aussi plein de nouvelles voix, des inédits, des surprises, le tout dans une mise en scène exceptionnelle. Il est en tournée [10] en 2016 et 2017 et de passage à Bercy AccorHotels Arena [11] le 16.12.2016 puis les 9-17-31 mars 2017 à la Salle Pleyel. Pour la rentrée 2017, il se produira au Bataclan le 18 octobre 2017 puis de nouveau à Bercy AccorHotels Arena [11] le 21 décembre 2017 pour les dernières de ce spectacle.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Spectacles[modifier | modifier le code]

  • 2006 - 2009 : J'aurais voulu être un chanteur, Café de la Danse, L'Européen, Bataclan et tournée.
  • 2009 - 2011 : Michaël Gregorio pirate les chanteurs, Bataclan, Olympia et tournée.
  • 2012 - 2015 : En ConcertS, Bataclan, Trianon, Théâtre du Châtelet, Olympia et en tournée dans les plus grandes salles de France.
  • 2016-17 : J'ai 10 ans ! en tournée dans les Zéniths, le 16 décembre 2016 à l'AccorHotels Arena et les 9-17-31 mars 2017 à la Salle Pleyel. En tournée en 2017, Bataclan le 18 octobre 2017 et à l'AccorHotels Arena le 21 décembre 2017.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

2012 : Dépression et des potes Il compose l'une des chansons du film Song for Léa.

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Globe de cristal 2013 : meilleur one-man-show pour En concertS
  • Prix Henri Salvad'Or 2009 qui récompense l'étoile montante de l'humour.
  • Prix « Coup de Cœur du Jury » 2008 du Festival d’Humour de Saint-Gervais.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d « Michaël Gregorio, compositeur musicien comédien », sur TalentBox (consulté le 25 novembre 2015)
  2. jmbernier, « Michael Gregorio », sur www.lesvoixtimbrees.com (consulté le 27 septembre 2016)
  3. « Michael Gregorio : "Si j’étais le roi de la vanne, ça se saurait" », sur France Soir.fr,
  4. « Avec Michaël Gregorio, les petits secrets des grands imitateurs », sur Le Monde.fr, (consulté le 25 novembre 2015)
  5. « À 25 ans, il clone aussi bien Mylène Farmer que Mick Jagger ! », sur gala.fr,
  6. https://www.youtube.com/watch?v=oL9WDf4R-OQ
  7. « Michael Gregorio s'installe au Bataclan pour Noël », sur Le Parisien.fr,
  8. « Michaël Gregorio : l'imitateur a laissé le public sans voix ! », sur lavoixdunord.fr,
  9. « RTL : Quel bonheur ! Quelle énergie ! Quel showman ! », sur RTL.fr,
  10. « Époustouflant Michaël Gregorio ! », sur lest-eclair.fr,
  11. a et b « Michaël Gregorio, «the Voice» », sur lefigaro.fr,

Liens externes[modifier | modifier le code]