Malaterra (série télévisée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Malaterre, Malaterra ou Geoffroi Malaterra.
Malaterra
Description de l'image Logo Malaterra.jpg.
Type de série Série télévisée
Genre Drame, policier
Création Stéphane Kaminka
Chris Chibnall (d'après)
Production Nora Melhli
Acteurs principaux Simon Abkarian
Constance Dollé
Louise Monot
Nicolas Duvauchelle
Béatrice Dalle
Michaël Gregorio
Musique Alexandre Lessertisseur
Pays d'origine Drapeau de la France France
Chaîne d'origine France 2
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 8
Durée 52 minutes
Diff. originale
Site web www.france2.fr/emissions/malaterra

Malaterra est une série télévisée française en 8 épisodes de 52 minutes, adaptée par Stéphane Kaminka de la série britannique Broadchurch de Chris Chibnall, et diffusée du au sur France 2.

En Belgique, la série est diffusée du au sur AB3.

Même si la série est un remake de la série à succès britannique Broadchurch, plusieurs éléments diffèrent, notamment sur l'identité du meurtrier et son mobile.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le meurtre d'un jeune garçon, Nathan Viviani, vient ébranler la communauté unie de Malaterra, un village côtier de Corse. Le commandant Thomas Rotman, fraichement nommé à ce poste et étranger au village, est chargé de l'enquête avec l'adjudant-chef Karine Marchetti, proche de la famille de la victime. Il est convaincu que le coupable est parmi les habitants, contrairement à sa collègue qui refuse d'imaginer que le mal puisse venir du village où elle a grandi. Les nombreux secrets des habitants ne résisteront pas à une enquête difficile.

Distribution[modifier | modifier le code]

Les enquêteurs
La famille Viviani
La famille Marchetti
Les journalistes
Les habitants de Malaterra

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Plage de Nonza en Haute-Corse, lieu de découverte du corps.

Le développement d'un remake français de Broadchurch est mis en route par le producteur Shine France Films et la chaîne France 2 avant que la série britannique ne soit diffusée en France. Alors que Broadchurch rencontre un succès critique et commercial auprès du public français, les producteurs décident de ne pas modifier leurs plans pour le remake[1]. En , la chaîne annonce que la série se nomme Malaterra et que sa réalisation est confiée à Jean-Xavier de Lestrade[2]. En mars 2015, est annoncé une première partie du casting : Simon Abkarian et Constance Dollé dans le rôle des enquêteurs, Nicolas Duvauchelle et Louise Monot dans celui des parents[3]. Quelques jours plus tard, Béatrice Dalle et Michaël Gregorio les rejoignent[4].

Même s'il s'agit d'un remake, la productrice Nora Melhli précise que : « Malaterra n'est pas un copier-coller de Broadchurch, mais une adaptation qui - au fil des épisodes - s'affranchit complètement de ses origines »[5]. Si le début est identique, le coupable et le mobile du meurtre sont différents[1]. Interrogé à propos du remake, David Tennant, acteur principal de Broadchurch, raconte : « Le premier épisode est très bien pensé. Ça lance les choses dans une direction très différente par rapport à la version originale. [...] Je sais qu'ils ont fait quelque chose de très malin »[6].

La série est tournée de mars à en Corse, lieu de l'action, et en Île-de-France[7]. Les prises de vue ont lieu en Haute-Corse pour l'extérieur, plus précisément à Saint-Florent (citadelle où Nathan est assassiné), Patrimonio, Pieve et sur la plage et dans le village de Nonza (notamment l'église Santa-Ghjulia)[8],[9],[10].

Le , le directeur de la fiction de France 2 Thierry Sorel annonce que la série est arrêtée et ne connaîtra pas de seconde saison, faute d'avoir eu des audiences satisfaisantes sur la cible des ménagères de moins de cinquante ans[11]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Citadelle de Saint-Florent, lieu du meurtre.
Église Santa-Ghjulia (Sainte-Julie) de Nonza.

Épisodes[modifier | modifier le code]

  1. Épisode 01
  2. Épisode 02
  3. Épisode 03
  4. Épisode 04
  5. Épisode 05
  6. Épisode 06
  7. Épisode 07
  8. Épisode 08

Univers de la série[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Audiences[modifier | modifier le code]

Les huit épisodes de la série sont regardés en moyenne par 3,7 millions de téléspectateurs, soit 15,2 % du public. C'est bien inférieur aux audiences de la première saison de Broadchurch : 6,4 millions de téléspectateurs en moyenne, soit 25,5 % du public[12].

Les deux premiers épisodes sont suivis par 4,4 millions de téléspectateurs, soit 17,3 % du public, se plaçant en deuxième position de la soirée[13]. Les deux épisodes suivants n'attirent plus que 3,6 millions d'amateurs de fiction française, soit 14,7 % de part d'audience, accusant une perte de 774 000 téléspectateurs[14]. Les deux épisodes suivants regagnent 128 000 téléspectateurs et sont suivis par 3,7 millions de français, soit 15 % du public[15]. Les deux derniers épisodes sont quasi stables avec 3,7 millions de téléspectateurs, soit 15,2 % de part d'audience. [16]

Réception critique[modifier | modifier le code]

La série est plutôt bien appréciée par la presse qui salue la transposition de l'histoire dans les paysages corses ainsi que le bon casting. Mais elle ne peut éviter la comparaison avec la série originale, malheureusement à son désavantage[17].

Pour Télé Loisirs, l'adaptation est une réussite et « les comédiens sont convaincants, en particulier Simon Abkarian dans le rôle de l'énigmatique commandant Thomas Rotman »[18]. Pour Télé 2 semaines, l'adaptation est également « réussie et bien interprétée »[19]. Pour Télérama, la série est « efficace, portée par une belle distribution » mais ne peut pas éviter les comparaisons avec Broadchurch. L'adaptation est « aussi fidèle qu'impersonnelle » et les changements ne sont finalement qu'anecdotiques[20].

Sur Twitter, un certain nombre d'internautes reprochent à la série de n'être qu'un copié-collé de la série originale, et donc de n'avoir aucun intérêt[21].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

Sorties en DVD et Blu-ray[modifier | modifier le code]

Le coffret DVD de la première saison est disponible depuis le [22].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jérémie Dunand, « Malaterra : tout ce qu'il faut savoir sur le remake français de Broadchurch », sur Allociné, .
  2. Maximilien Pierrette, « Broadchurch : un titre et un réalisateur pour le remake français », sur Allociné, .
  3. Maximilien Pierrette, « Broadchurch : Nicolas Duvauchelle dans le remake français Malaterra », sur Allociné, .
  4. « Malaterra : l'adaptation française de Broadchurch recrute Beatrice Dalle et Michaël Grégorio », sur le site de Première (consulté le 19 novembre 2015).
  5. Julia Baudin, « Malaterra, le Broadchurch made in France », sur le site de TV Magazine, .
  6. Bénédicte Montvallon, « Broadchurch : David Tennant évoque en bien le remake français », sur le site de La Voix du Nord, .
  7. « Malaterra : début de tournage pour l'adaptation française de Broadchurch », sur le site de Challenges, .
  8. « Le film-événement de France Télévision est tourné en Corse », sur le site de Corse matin, .
  9. Sylvain Merle, « À Nonza, sur le tournage du Broadchurch français », sur le site du Parisien, .
  10. Isabelle Dhombres, « Malaterra, France 2 : le village existe-t-il vraiment ? », sur le site de Téléstar, (consulté le 14 décembre 2015).
  11. Kevin Boucher, « France 2 arrête Malaterra et Boulevard du Palais », sur PureMédias, (consulté le 15 décembre 2015).
  12. Benoit Daragon, « Audiences : Bilan correct pour "Malaterra", le remake français de Broadchurch », sur PureMédias, (consulté le 15 décembre 2015).
  13. Benoit Daragon, « Audiences : Esprits criminels leader en baisse, lancement correct pour Malaterra, la TNT faible », sur PureMédias, .
  14. Benoit Daragon, « Audiences : Esprits criminels leader, Malaterra en forte baisse, Le Meilleur Pâtissier et Arte en forme », sur PureMédias, .
  15. Kevin Boucher, « Audiences : Esprits criminels leader en hausse, Le Meilleur Pâtissier s'achève sur un record, Malaterra remonte », sur PureMédias, .
  16. Kevin Boucher, « Audiences : Esprits criminels leader devant le final de Malaterra, CQFD moins fort qu'en avril », sur PureMédias, .
  17. Aurélien Gaucher, « Faut-il regarder Malaterra (France 2), l'adaptation française de Broadchurch ? », sur le site de Télé 7 jours, .
  18. « Critique de l'épisode 1.01 », sur le site de Télé Loisirs (consulté le 20 novembre 2015).
  19. « Critique de l'épisode 1.01 », sur le site de Télé 2 semaines (consulté le 20 novembre 2015).
  20. « Critique de l'épisode 1.01 », sur le site de Télérama, .
  21. Laurence Gallois, « Sur Twitter, Malaterra déçoit : les téléspectateurs reprochent un copié-collé de Broadchurch », sur le site de Télé Loisirs, .
  22. « Malaterra - Saison 1 », sur dvdseries.net (consulté le 20 novembre 2015).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]