Liste des sépultures des souverains de Bretagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Bretagne, contrairement à la France et à sa Nécropole royale de la basilique de Saint-Denis, n'a jamais eu pour ses souverains un sanctuaire privilégié. Les rois et ducs de Bretagne reposent dans des lieux très éloignés les uns des autres. Cette dispersion tient d'abord au fait que le Royaume puis Duché de Bretagne n'avait pas de capitale définie. Puis, certains souverains de Bretagne ayant des ferveurs spéciales pour certaines abbayes qu'ils avaient fondées, décidèrent d'y reposer.

Le temps faisant son œuvre, la plupart des tombeaux des souverains bretons furent détruits ou perdus dans les méandres de l'histoire. La fin du XVIIIe siècle est marqué par la Révolution française et ses excès. On ordonne, non sans résistance, la destruction des « monuments des despotes ». Le rapport de Bertrand Barère du marque le début d'une période sombre, la Convention décrète que les tombeaux et mausolées des « ci-devant rois », élevés dans l'église Saint-Denis, « dans les Temples et autres lieux », dans toute l'étendue de la République, seront détruits le 10 août qui suit. De nombreux tombeaux des ducs de Bretagne furent détruits lors de cette période de l'histoire française et seuls quelques mausolées sont aujourd'hui visibles dans leur intégrité.

Cette liste est celle des lieux d'inhumation des souverains de Bretagne (rois et ducs) et des consorts bretons. Celle-ci n'est pas exhaustive, principalement du fait qu'il est difficile de trouver des sources relatives aux emplacements des sépultures.

Sépultures des souverains de Bretagne[modifier | modifier le code]

À l'heure actuelle, l'emplacement originel ou/et actuel ainsi que l'état des sépultures des souverains suivants nous est inconnu :

Sépultures des rois et ducs de Bretagne[modifier | modifier le code]

Nom Édifice Ville Département Notes
Nominoë
décédé le
Image manquante 2.svg Abbaye Saint-Sauveur Redon Ille-et-Vilaine État actuel : inconnu
Salomon
décédé le
Image manquante 2.svg Monastère de Plélan ou de Saint-Maixent
puis église Saint-Georges (932)
Pithiviers Loiret État actuel : inconnu
Alain Barbetorte
décédé le
Image manquante 2.svg

Église royale et collégiale de Notre-Dame

Nantes

Loire-Atlantique

État actuel : Édifice détruit

Conan Ier
décédé le
Image manquante 2.svg

Abbaye du Mont-Saint-Michel

Le Mont-Saint-Michel

Manche

État actuel : inconnu

Geoffroi Ier
décédé le
Image manquante 2.svg

Abbaye du Mont-Saint-Michel

Le Mont-Saint-Michel

Manche

État actuel : inconnu

Alain III
décédé le
Image manquante 2.svg

Abbaye de la Trinité

Fécamp

Seine-Maritime

État actuel : inconnu

Conan II
décédé le
Image manquante 2.svg

Abbatiale Notre-Dame en Saint-Melaine

Rennes

Ille-et-Vilaine

État actuel : inconnu

Alain IV
décédé le
Image manquante 2.svg

Abbaye Saint-Sauveur

Redon

Ille-et-Vilaine

État actuel : inconnu

Conan IV
décédé le
Image manquante 2.svg

Abbaye de Bégard

Bégard

Côtes-d'Armor

État actuel : inconnu

Constance
décédée en septembre 1201
Image manquante 2.svg

Abbaye de Villeneuve

Les Sorinières

Loire-Atlantique

État actuel : inconnu

Geoffroy II Plantagenêt
décédé le
Image manquante 2.svg

Cathédrale Notre-Dame

Paris

Paris

État actuel : inconnu

Alix de Thouars
décédée le
Tombeau d'Alix et de Yolande de Bretagne.png

Abbaye de Villeneuve

Les Sorinières

Loire-Atlantique

État actuel : Destruction totale lors de la Révolution

Pierre Mauclerc
décédé le
Pierre Mauclerc.jpg

Abbatiale Saint-Yved de Braine[1]

Braine

Aisne

Nécropole des comtes de Dreux

Jean Ier
décédé le
Image manquante 2.svg

Église (1286) puis nouvelle Église (1726) puis
Chapelle de l'Abbaye Notre-Dame de Prières

Billiers

Morbihan

État actuel[2] : ossements transférés avec ceux d'Isabelle de Castille dans une nouvelle chapelle en 1842

Jean II
décédé le
Jean III
décédé le
Image manquante 2.svg

Église Saint-Armel[3]

Ploërmel

Morbihan

État actuel : Restauration des gisants et du dais en 1821 - les socles ont été détruits pendant la Révolution

Arthur II
décédé le
Image manquante 2.svg

Couvent des Cordeliers de Vannes puis
Château de Suscinio

Sarzeau

Morbihan

État actuel : Le tombeau en marbre du duc est vandalisé pendant la Révolution, les restes d'Arthur II ont disparu et il ne reste plus que des fragments du gisant

Jean de Montfort
décédé le
Image manquante 2.svg

Abbaye Sainte-Croix

Quimperlé

Finistère

État actuel : inconnu

Charles de Blois
décédé le
Image manquante 2.svg

Couvent des cordeliers puis
Église de Notre-Dame de Grâces

Guingamp

Côtes-d'Armor

État actuel : Reliquaire en bois du bienheureux Charles de Blois

Jean IV
décédé le
Jeanne de Navarre.jpg

Cathédrale Saint Pierre et Saint Paul

Nantes

Loire-Atlantique

État actuel : Destruction totale en 1793

Jean V[4]
décédé le
07 Tréguier Cathdrale Gisant de Jean V, duc de Bretagne.JPG

Cathédrale Saint-Tugdual

Tréguier

Côtes-d'Armor

État actuel : Tombeau détruit lors de la chouannerie - Un tombeau a été sculpté par Armel-Beaufils en 1947 en l'honneur du duc


François Ier
décédé le
Vigiles du roi Charles VII 36.jpg

Abbaye Saint-Sauveur

Redon

Ille-et-Vilaine

État actuel : Tombeau détruit lors de la Révolution

Pierre II
décédé le
Petr2Bretan FrancoiseAmboise.jpg

Collégiale Notre-Dame

Nantes

Loire-Atlantique

État actuel : Tombeau détruit lors de la Révolution

Arthur III
décédé le
Vigiles du roi Charles VII 11 (détail).png

Église des Chartreux puis
Cathédrale Saint Pierre et Saint Paul

Nantes

Loire-Atlantique

État actuel : Le tombeau original est vandalisé à la Révolution, l'église des Chartreux détruite, les ossements du duc sont récupérés et placé dans le tombeau du duc François II en 1817

François II
décédé le
DSCN2051.JPG

Couvent des Carmes puis
cathédrale Saint Pierre et Saint Paul

Nantes

Loire-Atlantique

Tombeau de François II de Bretagne et des duchesses Marguerite de Foix et Marguerite de Bretagne : Monument commandé par Anne de Bretagne pour ses parents et réalisé par Michel Colombe (sculpteur) et Jehan Perréal (architecte)

Anne de Bretagne
décédée le
Basilique Saint-Denis Louis XII Anne de Bretagne tombeau.jpg

Nécropole royale de la basilique de Saint-Denis

Saint-Denis

Seine-Saint-Denis

Inhumée en tant que Reine de France par son mariage avec Louis XII de France

Claude de France
décédée le
GrabFranz I Claude von Frankreich.jpg

Nécropole royale de la basilique de Saint-Denis

Saint-Denis

Seine-Saint-Denis

Inhumée en tant que Reine de France par son mariage avec François Ier de France

François III
décédée le
GrabFranz I Claude von Frankreich.jpg

Nécropole royale de la basilique de Saint-Denis

Saint-Denis

Seine-Saint-Denis

Inhumé avec son père le roi François Ier de France et sa mère Claude de France

Henri Ier
décédée le
St-Denis Heinrich-II.jpg

Nécropole royale de la basilique de Saint-Denis

Saint-Denis

Seine-Saint-Denis

Inhumé en tant que roi de France sous le nom d'Henri II de France

Notes[modifier | modifier le code]

Tombeau de Pierre Mauclerc

En août 1249, Pierre Mauclerc accompagne saint Louis à la première croisade. Blessé à la tête à la bataille de Mansourah le , il est fait prisonnier puis délivré après le paiement d'une rançon. Il ne survit pas à ses blessures et meurt, le 26 ou 27 mai 1250 sur le navire qui le ramène en France. Il est inhumé sur ses terres en Champagne dans l'abbaye Saint-Yved-de-Braine, nécropole des comtes de Dreux.

« Petrus, filius comitum, Britonum comis, bic nomenatum ; Eligit, profitum, juxta, monumenta parentum ; Largue, magnanimius, audendo, magna probatus ; Magnatum primus, regali sturpo curatus ; In sancta regina deco famul audo moratus ; vitam sublatus abiens parcet hic fumalutus ; Codi militum granddis de milites ; Summa laetitia comiti come oblignet Jesu »

Tombeau de Jean Ier

Jean Ier fonde en 1252 l'abbaye de Prières située dans la paroisse de Billiers[2], dans le diocèse de Vannes. Le fondateur décède en 1286 et est inhumé dans le chœur de l'église. On pouvait lire sur la dalle disparue :

« Ici repose un Duc qui gouverna cinquante ans la Bretagne ; il eut le bras robuste, la figure belle; Fondateur de ces lieux, il triompha de ses ennemis par sa prudence et doubla justement ses droits par sa vigilance : Zélateur de la foi, juste vengeur des crimes, protecteur du pauvre et du faible, défenseur du clergé et pacificateur de pays, il dompta tous les rebelles. Il mourut en l'an mille deux cent quatre-vingt six, dix jours avant la fête de St Luc : qu'il soit toujours avec Dieu. »

En 1328 est inhumée près du duc Isabelle de Castille, épouse de Jean III, et en 1384 Jeanne Holland, épouse de Jean IV. Les sépultures des duchesses auraient été recouvertes d'un tombeau rasé en 1715. Les ossements de Jean Ier et d'Isabelle de Castille sont placés dans un sarcophage à deux compartiments et déposés dans une nouvelle église en 1726. On pouvait lire sur la dalle :

« Ci-gît l'illustre prince de Bretagne, Jean dit le Roux, homme d'une belle figure d'un bras très fort, redoutable à ses ennemis, aimant la religion, très juste vengeur des crimes, défenseur du clergé et des pauvres, fondateur et principal bienfaiteur de ce monastère, mort le 8 octobre de l'an de Salut 1286. »

En 1841, on retrouve le sarcophage en pierre dans les décombres de l'abbatial ainsi que des morceaux de la dalle. Le tombeau est transféré l'année suivante dans une nouvelle chapelle construite par le propriétaire des lieux.

Épitaphe gravée sur une dalle commune à Isabelle de Castille :

« Ci-gît Jean I, Duc de Bretagne, fondateur de l'Abbaye de Prières an MCCL, mort en MCCL XXX VI »

« Ci-gît Isabelle de Castille, épouse de Jean III, Duc de Bretagne, morte en MCCCL XXVIII »

Tombeau de Jean II et Jean III

Le gisant de Jean II aurait été exécuté entre la date de sa mort en 1305 et 1318, date où une grille fut posé autour du tombeau. Le gisant de Jean III lui, aurait été exécuté entre la date de son décès en 1341 et la fin de la guerre de succession de Bretagne (1364) qui a pour origine la mort sans héritier de ce dernier. Le dais du tombeau des ducs représente une scène biblique : le couronnement de la Vierge Marie par le Christ. La statue du duc Jean II porte un bouclier orné des armes de Dreux brisé d'un canton d'Hermine, le blason des ducs de Bretagne de l'époque.

Originalement déposés dans l'ancienne église du couvent de carmes de Ploërmel, dont Jean II est le fondateur, les tombeaux des deux ducs sont placés dans l'église du prieuré Saint-Nicolas, pendant la guerre de la Ligue, et après la destruction du couvent en 1591. Les tombeaux sont replacés dans la nouvelle église des carmes en 1618. Les socles des tombeaux sont détruits en pleine révolution en 1790 et 30 ans plus tard le conseil général du département du Morbihan fait restaurer les deux gisants et les placent dans l'église saint Armel. Quelques fragments des parois du tombeau ont été récupérés et sont exposés au musée Dobrée de Nantes.

Le socle du tombeau en marbre noir porte les inscriptions suivantes :

« L'an 1821, le conseil général du département du Morbihan restaura ce mausolée à la mémoire des ducs de Bretagne Jean II et Jean III. De tout temps la fidélité bretonne rendit hommage à ses souverains »

Charles de Blois

Duc de Bretagne par son mariage avec Jeanne de Penthièvre, Charles de Blois est au cœur de la guerre de succession qui ébranle le duché de Bretagne de 1341 à 1364. Charles de Blois dont la qualité de Saint est contesté par les historiens fut néanmoins béatifié en 1904 par Pie X à la vue des documents de son procès en canonisation impulsé en 1371. Le bienheureux, mort à la Bataille d'Auray en 1364, fut inhumé après dans le couvent des cordeliers de Guingamp puis à l'église de Notre-Dame de Grâces au cours du XVIIe siècle. Aujourd'hui il reste du bienheureux duc un reliquaire contenant quelques ossements.

Galerie[modifier | modifier le code]

Géolocalisation des sépultures[modifier | modifier le code]

Voir la carte physique
Mont Saint-Michel
Nantes
Fécamp
Saint-Denis
Redon
Tréguier
Quimperlé
Sarzeau
Ploërmel
Billiers
Braisne
Les Sorinières
Paris
Bégard
Rennes

Sépultures des consorts bretons[modifier | modifier le code]

Nom Édifice Ville Département Notes
Blanche de Navarre
décédée 1283
Blanche de Champagne tete.jpg

Abbaye de la Joie-Notre-Dame à Hennebont puis
Musée du Louvre[5]

Paris

Paris

État actuel : Tombeau démembré - Gisant entier

Isabelle de Castille[2]
décédée en 1328
Image manquante 2.svg

Église (1328) puis nouvelle Église (1726) puis
Chapelle de l'Abbaye Notre-Dame de Prières

Billiers

Morbihan

État actuel : ossements transférés avec ceux de Jean Ier dans une nouvelle chapelle en 1842

Jeanne Holland[2]
décédée en 1384
Image manquante 2.svg

Église de l'Abbaye Notre-Dame de Prières

Billiers

Morbihan

État actuel : inconnu, disparition en 1715 ?

Jeanne de Navarre[4]
décédée le
Image manquante 2.svg

Cathédrale de Canterbury

Canterbury

Hors de France

Inhumation en tant que Reine d'Angleterre par son mariage avec Henri IV d'Angleterre

Jeanne de France[4]
décédée en 1433
Image manquante 2.svg

Cathédrale Saint-Pierre

Vannes

Morbihan

État actuel : inconnu

Isabelle d'Écosse[4]
décédée en 1495
Image manquante 2.svg

Cathédrale Saint-Pierre

Vannes

Morbihan

État actuel : inconnu

Marguerite de Bretagne
décédée en 1469
Nantes - cathédrale - tombeau de François II ter.jpg

Cathédrale Saint Pierre et Saint Paul

Nantes

Loire-Atlantique

Tombeau de François II de Bretagne et des duchesses Marguerite de Foix et Marguerite de Bretagne

Marguerite de Foix
décédée le
DSCN2095.JPG

Cathédrale Saint Pierre et Saint Paul

Nantes

Loire-Atlantique

Tombeau de François II de Bretagne et des duchesses Marguerite de Foix et Marguerite de Bretagne

Notes[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Géolocalisation des sépultures[modifier | modifier le code]

Voir la carte physique
Canterbury
Billiers
Vannes
Nantes
Bretagne historique
Jeanne de France
Isabelle d'Écosse
Jeanne Holland
Marguerite de Bretagne
Marguerite de Foix
Région parisienne
Blanche de Navarre
Hors de France
Jeanne de Navarre

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. P. de Lisle de Drenneuc, « Les tombeaux des ducs de Bretagne de la maison de Dreux et de Montfort », dans Bulletin Archéologique de l’Association bretonne, t. VII, p. 111.
  2. a, b, c et d M.Quidu, Les tribulations de l'Abbaye de Prières
  3. Notice no IM56001391, base Palissy, ministère français de la Culture
  4. a, b, c et d Murielle Gaude-Ferragu, D'or et de cendres: la mort et les funérailles des princes dans le royaume de France au Bas Moyen Âge, 2005.
  5. Gisant de Blanche de Champagne-Navarre, duchesse de Bretagne. Notice no 28626, base Atlas, musée du Louvre

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pitre de Lisle du Dréneuc, « Les tombeaux des ducs de Bretagne de la maison de Dreux et de Montfort », dans Bulletin Archéologique de l’Association bretonne, t. VII.
  • Murielle Gaude-Ferragu, D'or et de cendres: la mort et les funérailles des princes dans le royaume de France au Bas Moyen Âge, 2005.

Voir aussi[modifier | modifier le code]