Église Saint-Armel de Ploërmel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Église Saint-Armel
Ploermel Eglise.JPG
Vue d'ensemble de l'édifice.
Présentation
Destination initiale
Culte
Destination actuelle
Culte
Dédicataire
Construction
XVe siècle
Propriétaire
Commune
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Le BourgVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Bretagne
voir sur la carte de Bretagne
Red pog.svg
Localisation sur la carte du Morbihan
voir sur la carte du Morbihan
Red pog.svg

L'église Saint-Armel est une église catholique située à Ploërmel, en France[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

L'église est située dans le département français du Morbihan, sur la commune de Ploërmel.

Historique[modifier | modifier le code]

L'édifice est classé au titre des monuments historiques en 1840[1].

Les vitraux abimés au terme de la Seconde Guerre mondiale sont restaurés au cours d'une longue campagne de travaux qui s'étalent de 1954 à 1970. Le vitrailliste chargé de la tâche est Jacques Bony[2].

Nécropole[modifier | modifier le code]

L'église abrite le tombeau des ducs Jean II et Jean III de Bretagne. À l'origine les tombeaux des deux ducs étaient placés dans l'église des Carmes. L'église ayant été détruite par la Ligue, les deux tombeaux ont été déplacés dans l'église du prieuré Saint-Nicolas en 1591. Réinstallés dans la nouvelle église des Carmes, ils y demeurent jusqu'à la Révolution. En 1790, les parois des tombeaux sont détruites et les gisants déposés. C'est le conseil général du Morbihan qui fait restaurer les deux gisants, en 1820, lesquels sont ensuite déposés sur un nouveau et unique tombeau placé dans l'église Saint-Armel[3].

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :