Liste des chefs du gouvernement algérien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Premier ministre de la République algérienne démocratique et populaire est à la tête du gouvernement algérien.

Avec l'autonomie et l'indépendance, le chef du gouvernement algérien a porté les titres suivants :

  • 19 septembre 1958 - 27 septembre 1962 : président du gouvernement provisoire ;
  • 27 septembre 1962 - 15 septembre 1963 : président du Conseil des ministres ;
  • 8 mars 1979 - 5 novembre 1988 : Premier ministre ;
  • 5 novembre 1988 - 12 novembre 2008 : chef du gouvernement ;
  • depuis le 12 novembre 2008 : Premier ministre.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le khaznadji est le titre officiel porté par les Premiers ministres de la régence d'Alger durant la période des deys. On retrouve également comme transcription du titre les appellations de Vizir du dey d'Alger, ou principal secrétaire d'État[1]. C'est l'un des cinq ministères du gouvernement des deys d'Alger[2]. Il fait office de Premier ministre, de ministre des Finances et de chargé du Trésor de la régence. Il est nommé par le dey et est le second personnage de l'État[3],[4],[5].

Période moderne[modifier | modifier le code]

Présidents du gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA : 1958-1962)[modifier | modifier le code]

Le gouvernement provisoire était reconnu internationalement par beaucoup de pays. Ses membres vivaient en exil, avant que l'Algérie ne devienne indépendante.

Nom Début du mandat Fin du mandat Parti Notes
Ferhat Abbas FLN
Ben Youcef Ben Khedda FLN

Sous la République algérienne démocratique et populaire (depuis 1962)[modifier | modifier le code]

Nom Début du mandat Fin du mandat Parti Notes
Ahmed Ben Bella FLN
Poste vacant[6],[7],[8]
Mohamed Abdelghani FLN
Abdelhamid Brahimi
Kasdi Merbah
Mouloud Hamrouche
Sid Ahmed Ghozali
Bélaïd Abdessalam
Redha Malek Sans étiquette
Mokdad Sifi
Ahmed Ouyahia RND
Smaïl Hamdani Sans étiquette
Ahmed Benbitour
Ali Benflis FLN
Ahmed Ouyahia RND
Abdelaziz Belkhadem FLN
Ahmed Ouyahia RND
Abdelmalek Sellal FLN
Youcef Yousfi RND Intérim
Abdelmalek Sellal FLN
Abdelmadjid Tebboune FLN
Ahmed Ouyahia en fonction RND

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ismet Terki Hassaine, « Oran au xviiie siècle : du désarroi à la clairvoyance politique de l’Espagne », Insaniyat / إنسانيات. Revue algérienne d'anthropologie et de sciences sociales, nos 23-24,‎ , p. 197–222 (ISSN 1111-2050, DOI 10.4000/insaniyat.5625, lire en ligne)
  2. Smaïl Goumeziane, Ibn Khaldoun: 1332-1406, Non Lieu, (ISBN 9782352700012, lire en ligne), p. 142
  3. Lemnouar Merouche, Recherches sur l'Algérie à l'époque ottomane, Bouchene, (ISBN 9782912946959, lire en ligne), p. 255
  4. Mahfoud Kaddache, L'Algérie durant la période ottomane, Office des publications universitaires, (ISBN 9789961000991, lire en ligne), p. 121
  5. Amar Hamdani, La vérité sur l'expédition d'Alger, Balland, (lire en ligne), p. 22
  6. Du 18 septembre 1963 au 19 juin 1965 : selon l'article 48 de la Constitution de 1963, le président de la République dirige le gouvernement : Constitution de 1963 consultable sur le site de la Présidence de la République.
  7. Du 20 juin 1965 au 10 décembre 1976 : la Constitution étant suspendue, c'est le président du Conseil de la Révolution qui exerce les fonctions de chef du gouvernement, président du Conseil des ministres.
  8. Du 10 décembre 1976 au 27 décembre 1978 : selon l'article 113 de la Constitution de 1976, le président de la République peut nommer un Premier ministre mais sous la présidence de Houari Boumediene aucun n'a été nommé : Constitution de 1976 consultable sur le site du Conseil constitutionnel.