Ahmed Benbitour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ahmed Benbitour
أحمد بن بيتور
Fonctions
12e chef du gouvernement algérien

(8 mois et 3 jours)
Président Abdelaziz Bouteflika
Prédécesseur Smail Hamdani
Successeur Ali Benflis
Biographie
Date de naissance (69 ans)
Lieu de naissance Metlili (Algérie)
Parti politique Indépendant
Diplômé de Université de Montréal
Religion Islam

Ahmed Benbitour
Chefs du gouvernement algérien

Ahmed Benbitour (arabe : أحمد بن بيتور), né le à Metlili en Algérie, est sénateur de la République algérienne et ancien chef du gouvernement (du 23 décembre 1999 au 26 août 2000). Il fut également plusieurs fois ministre de 1992 à 1996.

En décembre 2012, il annonce sa candidature à l'élection présidentielle algérienne de 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ahmed Benbitour, est né dans la ville de Metlili dans la wilaya de Gardaïa. Lorsqu'il a deux ans, ses parents quittent sa ville natale, pour aller plus au sud dans l'autre oasis de Ghardaïa dans la ville El Menia[réf. nécessaire].

Il est marié, et a quatre enfants.

Expérience professionnelle[modifier | modifier le code]

Dans l’administration publique et dans l’entreprise[modifier | modifier le code]

Dans l’enseignement supérieur[modifier | modifier le code]

  • 2003-2006 : conférencier externe à l'Institut africain de développement économique et de Planification (IDEP), Nations unies, Dakar (Sénégal). Cours assuré en post-graduation (DEA) : gouvernance et politique économique.
  • 1985-1989 : professeur à temps partiel à l'Institut national de statistique et de la Planification et des Statistiques, Ben Aknoun, Alger. Après son diplôme, il assure des cours de modèles économiques et planification (programmation du développement économique), économie mathématiques (micro-économie avancée), gestion de l’entreprise. Cours assurés en graduation : micro-économie, théorie de la décision.
  • 1975-1979 : professeur à plein temps puis à temps partiel à l'Institut national de la productivité et du développement industriel (INPED), Boumerdès (Algérie). Après son diplôme, il assure des cours sur les outils de gestion (mathématiques appliquées à la gestion), Politique générale de gestion (planification stratégique dans l’entreprise), évaluation des projets.

Candidat à l'élection présidentielle de 2014[modifier | modifier le code]

L'ancien chef de gouvernement a annoncé en décembre 2012, sa candidature à l'élection présidentielle d'avril 2014.

Diplômes[modifier | modifier le code]