Gouvernement Abdesslam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gouvernement Abdesslam
République algérienne

Chef du gouvernement Bélaïd Abdessalam
Formation
Fin
Durée 1 an, 33 jours
Composition initiale
Représentation

Le gouvernement de Belaïd Abdessalam était le gouvernement algérien en fonction du 8 juillet 1992 au 21 août 1993[1]

Belaid Abddesalam est nommé Chef du gouvernement le 8 juillet 1992[2] et les membres du gouvernement le 19 juillet 1992[3]. Le 25 octobre 1992, six ministres délégués et secrétaires d'Etat sont nommés[4]. Un remaniement concernant quatre ministères a eu lieu le 3 février 1993[5]


Ministres[modifier | modifier le code]


  • Ministre délégué au trésor : Ahmed Benbitour
  • Ministre délégué auprès du Ministre de l'intérieur et des collectivités locales, chargé de la sécurité publique, directeur de la sûreté nationale : M'Hamed Tolba
  • Ministre délégué au budget : Ali Brahiti
  • Ministre délégué au commerce : Tahar Hamdi
  • Ministre conseiller auprès du chef du gouvernement, Ministre conseiller aux affaires juridiques et administratives : Meriem Belmihoub nommé le 25 octobre 1992
  • Ministre délégué auprès du chef du gouvernement, chargée de la solidarité nationale : Saïda Benhabyles nommée le 25 octobre 1992
  • Ministre délégué auprès du Ministre de l'économie, chargé de la petite et moyenne entreprise : Réda Hamiani nommé le 25 octobre 1992
  • Secrétaire d'État auprès du Ministre de l'éducation nationale, chargé de l'enseignement fondamental et secondaire : Tahar Zerhouni nommé le 25 octobre 1992
  • Secrétaire d'État auprès du Ministre de l'éducation nationale, chargé de l'enseignement supérieur : Tayeb Chérif nommé le 25 octobre 1992
  • Secrétaire d'État auprès du Ministre de l'éducation nationale, chargé de la recherche scientifique : Malika Allab nommée le 25 octobre 1992
  • Ministre délégué auprès du Ministre des affaires étrangères, chargé de la coopération et des affaires maghrébines : Abdelaziz Khellef nommé le 24 novembre 1992

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]