Sabri Boukadoum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sabri Boukadoum
صبري بوقادوم
Illustration.
Fonctions
Ministre algérien des Affaires étrangères
En fonction depuis le
(10 mois et 18 jours)
Président Abdelmadjid Tebboune
Chef de l'État Abdelkader Bensalah (intérim)
Premier ministre Noureddine Bedoui
Lui-même (intérim)
Abdelaziz Djerad
Gouvernement Bedoui
Djerad
Prédécesseur Ramtane Lamamra
Premier ministre d'Algérie
(intérim)

(9 jours)
Président Abdelmadjid Tebboune
Gouvernement Bedoui
Prédécesseur Noureddine Bedoui
Successeur Abdelaziz Djerad
Biographie
Nom de naissance Sabri Boukadoum
Date de naissance (61 ans)
Lieu de naissance Constantine (Algérie)
Nationalité Algérienne
Conjoint Sabria Boukadoum[1]
Enfants 2
Diplômé de ENA d'Alger

Signature de Sabri Boukadoumصبري بوقادوم
Premiers ministres algériens

Sabri Boukadoum (en arabe : صبري بوقادوم), né le à Constantine en Algérie, est un diplomate et homme d'État algérien. Diplômé de l'École nationale d'administration d'Alger, il est nommé ministre des Affaires étrangères le 2 avril 2019 dans le gouvernement Bedoui.

Le 19 décembre 2019, suite à la démission de Noureddine Bedoui, il est nommé Premier ministre par intérim par le nouveau président Abdelmadjid Tebboune.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sabri Boukadoum a été premier secrétaire de l'Ambassade d'Algérie en Hongrie à Budapest de 1987 à 1988, puis conseiller de la mission permanente de l'Algérie auprès des Nations Unies à New York entre 1988 et 1992. De 1992 à 1993, il est directeur adjoint des affaires politiques, de l'ONU et du désarmement au ministère des Affaires étrangères, puis directeur des affaires politiques de 1993 à octobre 1995.

Entre novembre 1996 et septembre 2001, il a été ambassadeur d'Algérie en Côte d'Ivoire. Chef du protocole au ministère des Affaires étrangères de 2001 à 2005. Il est ambassadeur d'Algérie au Portugal d'octobre 2005 à août 2009. Il est directeur général des Amériques au ministère des Affaires étrangères de novembre 2009 à décembre 2013. En décembre 2013, il est le représentant permanent de l'Algérie auprès des Nations unies, jusqu'au 31 mars 2019.

Il est nommé ministre des Affaires étrangères le 2 avril 2019 dans le gouvernement Bedoui, remplaçant Ramtane Lamamra. Le 19 décembre 2019, il est nommé Premier ministre par intérim par le président Abdelmadjid Tebboune[2]. Le 2 janvier 2020, il est reconduit au poste de ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement Djerad.

Fonctions[modifier | modifier le code]

  • Depuis le 2 janvier 2020 : Ministre des affaires étrangères.
  • 19 décembre - 28 décembre 2019 : Premier ministre algérien (intérim)
  • Depuis le  : Ministre des Affaires étrangères[3].
  • Élu le 13 juin 2016, Président de la Première commission (Désarmement et sécurité internationale) à l'Assemblée générale des Nations unies[3].
  • 2013-2019 : Représentant permanent de l'Algérie à l'ONU[3].
  • 2009-2013 : Directeur Amérique au ministère des affaires étrangères[3].
  • 2005-2009 : Ambassadeur au Portugal[3].
  • 2001-2005 : Chef du protocole au ministère des affaires étrangères[3].
  • 1996-2001 : Ambassadeur en Côte d'Ivoire[3].
  • 1993-1996 : Directeur des affaires politiques au ministère des affaires étrangères[3].
  • 1992-1993 : Sous-directeur des affaires politiques, de l'ONU et du désarmement au MAE[3].
  • 1988-1992 : Conseiller à la mission permanente de l'Algérie auprès de l'ONU à New York[3].
  • 1987-1988 : Premier secrétaire de l'Ambassade d'Algérie en Hongrie[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Un évènement couronné de succès », sur Liberté
  2. Zineddine Bouhaddadoua, « URGENT-Sabri Boukadoum nouveau premier ministre par intérim », sur Alg24.net (consulté le 19 décembre 2019)
  3. a b c d e f g h i j et k [PDF] « Parcours de Sabri Boukadoum », sur Mae.gov.dz (consulté le 19 décembre 2019)