Liste des attentats attribués à Al-Qaïda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cette liste présente les attentats attribués à l'organisation terroriste Al-Qaïda.

1992[modifier | modifier le code]

  • (Yémen) : Deux bombes explosent au Movenpick Hôtel et sur le parking du Goldmohur Hôtel, à Aden, hébergeant des soldats américains, se déployant en Somalie. Deux personnes sont tuées, mais pas d'Américains. Ce sont les premiers attentats d'Al-Qaida[1].

1993[modifier | modifier le code]

1994[modifier | modifier le code]

1995[modifier | modifier le code]

1996[modifier | modifier le code]

Image de l'attentat des tours de Khobar le 25 juin 1996.
  • (Arabie saoudite) : un camion piégé explose à l'entrée de la base américaine de Khobar, près de Dahran, faisant 19 morts et près de 400 blessés. Un groupe appelé le Hezbollah saoudien soutenu par l'Iran est le principal suspect, mais la possibilité d'une implication d'Al-Qaïda a également été soulevée[1].
  • (Philippines) : une bombe est trouvée sous un pont de la ville de Manille que devait emprunter le convoi du président Bill Clinton en visite. L'enquête des services de renseignement américains sur cet incident resté « top secret » l'attribue à Oussama ben Laden[8].

1998[modifier | modifier le code]

2000[modifier | modifier le code]

Dégâts sur la coque de l'USS Cole à la suite de l'attentat d'Al-Qaida

2001[modifier | modifier le code]

2002[modifier | modifier le code]

2003[modifier | modifier le code]

2004[modifier | modifier le code]

2005[modifier | modifier le code]

  • (Mauritanie) : attaque contre la caserne militaire de Lemgheity, 20 personnes tuées (15 soldats et 5 assaillants)[35].
  • 7 juillet (Royaume-Uni) : A Londres, 56 morts et 700 blessés[36], mais des incertitudes demeurent sur l'implication d'Al-Qaïda, d'après un rapport du , de la commission sur les renseignements et la sécurité (ISC) du parlement britannique[37].
  • (Irak) : un kamikaze fait exploser un camion-citerne rempli de gaz, près d'une mosquée chiite à Moussayeb, au sud de Bagdad. Le bilan fait état de 98 personnes tuées et de 156 blessés[38].
  • 21 juillet (Royaume-Uni) : second attentat à Londres : attentats ratés contre un autobus et trois rames de métro à Londres[39]. Une seule bombe explose, ne provoquant qu'un blessé. Plus tard, un homme fut tué par erreur par des membres des services antiterroristes, qui le pensaient responsable des attentats.
  • (Égypte) : Attentats à Charm el-Cheikh. Plusieurs attentats simultanés font 88 morts et 110 blessés, dans la station balnéaire de Charm el-Cheikh[40].
  • (Irak) : Al-Qaïda revendique onze attentats, dans la même journée, à Bagdad pour venger les sunnites tués lors de la bataille de Tall Afar. Le bilan fait état de 150 morts et de 230 blessés[41],[42],[43].
  • (Suède) : attentat avorté au cocktail molotov contre un bureau de vote de Stockholm réservé aux expatriés irakiens, revendiqué par une branche d'Al-Qaïda en Suède[44].
  • 1er octobre (Bali): Plusieurs attentats d'Al-Qaïda ont lieu dans les stations balnéaires de Jimbaran et de Kuta, dans des cafés et restaurants. Ceux-ci font 23 morts et environ 150 blessés[45].
  • (Irak) : des attentats-suicides contre deux mosquées chiites à Khanaqin font 78 morts et 90 blessés[46].
  • 9 décembre 2005 à Amman (Jordanie) : trois attentats-suicides contre trois hôtels à Amman font 63 morts et plus de 350 blessés. Ceux-ci sont revendiqués par Al-Qaida en Irak[47].

2006[modifier | modifier le code]

2007[modifier | modifier le code]

2008[modifier | modifier le code]

2009[modifier | modifier le code]

2010[modifier | modifier le code]

  • 1er janvier (Pakistan) : 101 morts et 69 blessés dans un attentat-suicide au cours d'un match de volley-ball dans le nord-ouest[91].
  • 25 janvier (Irak) : trois attentats-suicides le jour de l'exécution d'Ali Hassan al-Majid font 41 morts et 110 blessés à Bagdad. Ces attentats sont revendiqués par "L'État islamique d'Irak"[92].
  • 8 mars (Niger) : attentat suicide, dans la région de Tilwa, dans une caserne de l'armée nigérienne, au moins 8 morts[93].
  • 12 mars (Pakistan) : 57 morts et 134 blessés dans un double attentat-suicide visant des militaires, à proximité d'un marché fréquenté à Lahore[91].
  • 13 mars (Afghanistan) : sept bombes explosent à Kandahar, berceau des Talibans, faisant 35 morts et 57 blessés[94].
  • 4 avril (Irak) : un triple attentat suicide contre les ambassades d'Iran, d'Égypte et de Syrie fait une quarantaine de morts et plus de 200 blessés à Bagdad[95].
  • 5 avril (Pakistan) : 51 morts dans un attentat-suicide lors d'un rassemblement en plein air d'un parti politique laïc opposé aux insurgés islamistes, à Timargarah[91].
  • 13 avril (Irak) : un attentat contre la chaîne de télévision Al-Rasheed TV à Bassorah fait cinq morts et treize blessés[96].
  • 14 avril (Irak) : un attentat à la voiture piégée tue un chef du département antiterroriste de la police en Irak à Bagdad[96].
  • 17 avril (Pakistan) : 41 morts dans deux attentats-suicide commis par deux kamikazes en burqa au moment de la distribution de l'aide dans un camp de personnes déplacées dans le nord-ouest[91].
  • 23 avril (Irak) : au moins 52 personnes périssent dans une vague d'attentats anti-chiites à Bagdad.
  • 24 avril (Irak) : plusieurs véhicules piégés explosent à Bagdad, tuant 72 personnes et en blessant une centaine d'autres.
  • 26 avril (Yémen) : un attentat suicide contre l'ambassadeur britannique au Yémen à Sanaa fait deux blessés. L'ambassadeur en sort indemne[97].
  • 10 mai (Irak) : environ soixante attaques d'Al-Qaïda dans plusieurs villes font au moins 110 morts et 500 blessés[98].
  • 28 mai (Pakistan) : attaques simultanées suicides à Lahore, au moins 80 tués et 108 blessés[99].
  • 31 mai (Pakistan) : attaque contre un hôpital à Lahore, au moins douze morts[100].
  • 17 juin (Irak) : une attaque contre la banque centrale d'Irak à Bagdad fait 18 morts et 55 blessés.
  • 19 juin (Yémen) : attaque des locaux du service de renseignements dans la ville portuaire d'Aden, treize morts[101].
  • 30 juin (Algérie) : attaque à Tinzaouatine, onze gendarmes algériens tués[102].
  • 1er juillet (Pakistan) : 43 personnes sont tuées et 175 blessées dans deux attentats-suicide commis dans un mausolée soufi bondé de pèlerins musulmans à Lahore[91].
  • 9 juillet (Pakistan) : un attentat-suicide fait 65 morts et une centaine de blessés, près d'un bureau de l'administration publique, dans la province pakistanaise de Mohmand[91].
  • 14 juillet (Yémen) : attaque des sièges des renseignements et de la sécurité de la province d'Abyan, au moins cinq morts[103].
  • 17 juillet (Irak) : double attentat contre une base de l'armée irakienne à l'ouest de Bagdad. Cette attaque a fait 43 morts et 40 blessés[104].
  • 22 juillet (Yémen) : embuscade dans la province de Chabwa contre une patrouille de l'armée yéménite, six morts[105].
  • 24 juillet (Maghreb) : un humanitaire français, Michel Germaneau, est exécuté par Al-Qaïda au Maghreb islamique[106].
  • 25 juillet (Irak) : triple attentat suicide à la voiture piégé dans la ville de Kerbala, contre la chaîne satellitaire Al-Arabiya, 25 morts et 63 blessés[107].
  • 29 juillet (Irak) : série d'attaques et d'accrochages à Azamiya, un quartier sunnite situé dans le nord de Bagdad, seize morts et 24 blessés.

2011[modifier | modifier le code]

2012[modifier | modifier le code]

  • 16 janvier (Yémen) : 2 morts (2 soldats yéménites), lors de la prise de la ville de Raddah par Al-Qaïda [114]
  • 11 au 22 mars (France) : Les 7 meurtres imputés à Mohamed Merah, lors des attentats de mars 2012 à Toulouse et Montauban ont été revendiqués par "Jund ak-Khilifah", une organisation proche d'Al-Qaïda au Maghreb islamique[115]. Mohamed Merah lui-même aurait fait part de sa proximité avec le mouvement terroriste. Bernard Squarcini, directeur de la DCRI, a qualifié de peu vraisemblable l'appartenance de Merah à ce réseau, privilégiant la piste d'une initiative isolée[116], et ce malgré l'existence de zones d'ombres autour de voyages que ce dernier a réalisé en Afghanistan et au Pakistan en 2010 et 2011[117]. Il y aurait notamment reçu un entraînement au maniement des armes[118].
  • 21 mai (Yémen) : un attentat-suicide frappe un défilé militaire célébrant le 22e anniversaire de l'unification du pays et fait 100 morts parmi les soldats à Saana. L'attentat, revendiqué par Al-Qaïda dans la péninsule arabique, est attribué à un agent infiltré au sein de la sécurité centrale[119].
  • 4 juin (Irak) : un attentat-suicide à la voiture piégée frappe une fondation religieuse chiite à Bagdad, faisant 25 morts et une soixantaine de blessés. La branche irakienne de la nébuleuse, Al-Qaïda en Irak, revendique l'attaque[120].
  • 13 juin, (Irak) : une série d'attaques commises au cours de la célébration d'une fête religieuse chiite entraîne la mort de 72 personnes et fait plus de 250 blessés. L'attaque est revendiquée par la branche irakienne d'Al-Qaïda[121].
  • 10 juillet (Irak) : la branche irakienne d'Al-Qaïda revendique plus d'une quarantaine d'attentats à travers le pays, étalés sur plusieurs mois[122].
  • 11 juillet (Yémen) : un attentat-suicide frappe une école de police à Saana, causant la mort de plus de 20 personnes. L'attaque est revendiquée par la branche yéménite d'Al-Qaïda (AQPA)[123].
  • 23 juillet (Irak) : une série d'attentats à la bombe touche treize villes et cause la mort de 103 personnes à travers le pays[124]. La série d'attaques est revendiquée par l'État islamique d'Irak, branche irakienne d'Al-Qaida[125].
  • (Irak) : l'État islamique d'Irak revendique la responsabilité de 28 attaques perpétrées en Irak entre mi-juin et fin juillet, dont une ayant visé un département de lutte contre le terrorisme à Bagdad le [126].
  • (Yémen) : un attentat-suicide mené par des membres d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique contre un camp militaire dans le sud du pays cause la mort de 14 soldats yéménites[127].
  • (Irak): l'État islamique d'Irak revendique la responsabilité d'une série d'attentats commis durant la fête musulmane de l'Adha qui ont entraîné la mort de 44 personnes à travers le pays[128].
  • (Arabie saoudite) : deux gardes-frontières sont tués dans une embuscade tendue par des éléments armés d'Al-Qaïda qui tentaient de franchir la frontière en direction du Yémen. Onze assaillants ont été arrêtés par les autorités saoudiennes[129].

2015[modifier | modifier le code]

2017[modifier | modifier le code]

  • (Russie) : Un attentat suicide à la bombe artisanale dans le métro de Saint-Pétersbourg commis par Akbarjon Djalilov, un ressortissant kirghize, fait 14 mort et 53 blessée[131]. Le , le Bataillon de l'imam Chami, un groupe affilié à Al-Qaïda, revendique cet attentat[132], réalisé sur ordre d'Ayman al-Zawahiri [133].

2019[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) Thomas H. Kean, The 9/11 Commission Report : Final Report of the National Commission on Terrorist Attacks Upon the United States, Washington, U.S. Government Printing Office, , 567 p. (ISBN 0-16-072304-3, lire en ligne), p. 59-60.
  2. « Al-Qaida : près de vingt ans d'attaques à travers le monde », sur Le Monde.
  3. Notice Rouge d'Interpol n°A-268/5-1998, dans Guillaume Dasquié et Jean-Charles Brisard, Ben Laden - La vérité interdite, Éditions Denoël, Paris, 2001, (ISBN 978-2-207-25320-5).
  4. « Les principales dates de la vie de Hosni Moubarak », sur Le nouvel observateur.
  5. Thomas H. Kean, The 9/11 Commission Report, p. 62.
  6. (en) Bill Gertz, « Saudi financier tied to attacks: CIA cites remarks after 2 bombings », The Washington Times,‎  ; (en) Bill Gertz, Breakdown : How America's Intelligence Failures Led to September 11, Washington, Regnery Publishing, , 256 p. (ISBN 0-89526-148-0, lire en ligne), p. 7.
  7. (en) Daniel Benjamin et Steven Simon, The Age of Sacred Terror, New York, Random House, (ISBN 0-375-50859-7), p. 131-132.
  8. (en) Ken Gormley, The Death of American Virtue : Clinton vs. Starr, New York, Broadway Paperbacks, , 789 p. (ISBN 978-0-307-40945-4), p. 491-492.
  9. « Attentats de Nairobi et Dar es-Salaam », sur Jeune Afrique.
  10. Peter Finn, Guantanamo Judge Denies Obama's Request for Delay, Washington Post, 29 janvier 2009.
  11. « 9 septembre 2001 : l'attentat contre Massoud, prélude au 11-Septembre », sur Ici.TFI.
  12. « attentats du 11 septembre 2001 », sur Larousse.
  13. « Les organisations et les principaux attentats islamistes », sur Courrier International.
  14. « Ouverture du procès de l’attentat de Djerba », sur rfi.fr.
  15. « Les principaux attentats contre des missions diplomatiques américaines », sur 20 Minutes.
  16. « Attentat à la voiture piégée à Kaboul / Tentative assassinat Karzai àkandahar », sur Ina.
  17. « Attentat au large du Yémen contre le pétrolier français "Limburg"(Archives) », sur rfi.fr.
  18. « Un suspect de l'attentat de Bali en 2002 extradé du Pakistan », sur L'express.
  19. « Bali: Dixième anniversaire des attentats à la bombe qui avaient fait 202 victimes », sur 20 Minutes.
  20. « Raid américain : confirmation de la mort d'un chef d'Al-Qaïda », sur Jeune Afrique.
  21. « Double attentat anti-israélien à Mombasa », sur rfi.fr.
  22. « Les principaux attentats anti-occidentaux au Yémen depuis 2000 », sur Le Point.
  23. a b et c « Chronologie des principaux attentats attribués à Al-Qaïda ou revendiqués par le réseau. », sur Le Nouvel Observateur.
  24. « Maroc : les dix dates-clés du règne de Mohammed VI », sur Le Figaro.
  25. « II – L’engagement allemand sur le terrain », sur Allemagne diplomatie.
  26. « L'attentat contre le siège de l'ONU à Bagdad en 2003 », sur Le nouvel observateur.
  27. a et b « Attentats-suicides à Istanbul: l'enquête avance », sur Radio-Canada.
  28. « Les attentats après la guerre: près de 700 morts », sur Radio Canada.
  29. « L’ascension d’Ansar al Islam », sur rfi.fr.
  30. Attentats de la guerre d'Irak#2004.
  31. « Il y a 5 ans, les attentats de Madrid », sur L'express.
  32. « Madrid : fin du procès-fleuve des attentats d'Atocha », sur Libération.fr.
  33. « Un lien avec les attentats de Taba d'octobre 2004 », sur Le Nouvel Observateur.
  34. « Chronologie : dix ans d'attentats en Égypte », sur Le Figaro.
  35. a et b « Al Qaida Maghreb tend une embuscade meurtrière à l’armée mauritanienne », sur Afrik.
  36. « Londres se souvient des attentats 7 juillet 2005 », sur 20 Minutes.
  37. « Les attentats de Londres du 7 juillet 2005 n'auraient pas pu être déjoués », sur Le Monde.
  38. « Plus de 70 morts dans l'attentat-suicide de Moussayeb », sur Le Monde.
  39. « Les quatre suspects sous les verrous », sur rfi.fr.
  40. « Attentats à Charm El-Cheikh : 88 morts », sur TF1.
  41. « Al Qaïda frappe en Irak », sur TF1.
  42. « Attentat d'une femme kamikaze à Tall Afar, en Irak », sur Le Monde.
  43. « Chronologie de la guerre en Irak (2002-2011) », sur L'express.
  44. « https://bdt.frstrategie.org/fiche_acte_terroriste.php?nrbc=0&highlight=Al-Qaeda&id=1540 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).
  45. « Bali commémore les attentats de 2002 », sur Le nouvel observateur.
  46. « Les attentats les plus meurtriers en Irak depuis mai 2003 », sur Le Figaro.
  47. « Chronologie du monde arabe-Principaux évènements dans le monde arabe et au Proche-Orient depuis octobre 2001 », sur Le Monde Diplomatique.
  48. « Attentat contre la Mosquée d'Or chiite de Samarra », sur L'express.
  49. « Attentats de Bombay : les islamistes en ligne de mire », sur TF1.
  50. « Attentats de Boston : un suspect ciblé par le FBI », sur Liberation.fr.
  51. « Massacre à Sadr City », sur Le soir.
  52. « Bagdad : plus de 50 morts dans un double attentat », sur Le nouvel observateur.
  53. « Algérie: Al-Qaïda revendique les attentats en Kabylie », sur Le blog finance.
  54. « Maroc: arrestations après l'explosion dans un cybercafé », sur L'express.
  55. « Plus de 30 morts à Alger », sur 20 minutes.
  56. LCI.TF1.fr.
  57. L'Express.fr.
  58. Forbes.com.
  59. « Attentat meurtrier au Yémen », sur Le monde.
  60. « Résumé des motifs ayant présidé aux inscriptions de noms sur la Liste des sanctions d'Al-Qaida », sur Nations Unies.
  61. Espionnage.over-blog.com.
  62. a b et c Nouvelobs.com.
  63. « Al-Qaida revendique les attentats de Dellys et Batna », dans Le Monde du 09-09-2007, [lire en ligne].
  64. Attentats du 14 août 2007 à Qahtaniya.
  65. « Revendication d'al-Qaïda au Maghreb », sur rfi.fr.
  66. Le Soir.be.
  67. LCI.TF1.fr.
  68. a et b Le Point.fr.
  69. Afrik.com.
  70. Le Matindz.net.
  71. RFI.fr.
  72. Mediaterranee.com.
  73. FNCV.com.
  74. BBC.co.uk.
  75. CNN.com.
  76. « 6 morts dans une fusillade près du consulat américain d'Istanbul », sur 20 minutes.
  77. RMC.fr.
  78. RMC.fr.
  79. Attentat à l'hôtel Marriott d'Islamabad du 20 septembre 2008.
  80. Reuters.com.
  81. « Meurtres au Sahel », sur Jeune Afrique.
  82. 7sur7.be.
  83. RTE.ie.
  84. 2009 en Mauritanie.
  85. Libération.fr.
  86. Attentats de la guerre d'Irak#2009.
  87. « Fusillade de Fort Hood : l'Amérique s'interroge sur le mobile », sur Le Parisien.
  88. BBC.
  89. Le Figaro.fr.
  90. Le Monde.fr.
  91. a b c d e et f AFP/Reuters et AP, Un kamikaze tue 65 personnes, Radio Canada.
  92. BBC.
  93. Bladi.net.
  94. Euronews.net.
  95. Nouvelobs.com.
  96. a et b AFP, Al-Qaida revendique un attentat en Irak, Le Figaro.
  97. Le JDD.fr.
  98. Attentats de la guerre d'Irak#2010.
  99. Pakistan : au moins 80 morts dans l'attaque de deux mosquees à Lahore, L'Express.
  100. Le Point.fr.
  101. Romandie.com.
  102. France24.com.
  103. Le Parisien.fr.
  104. Le Figaro.fr.
  105. Nouvelobs.com.
  106. « Al-Qaida au Maghreb islamique annonce avoir exécuté l'otage Michel Germaneau », sur Le Monde.
  107. Le Parisien.fr.
  108. « L'attentat de Marrakech ne restera pas impuni, affirme Sarkozy », sur nouvelObs.com, .
  109. « Attentat au Maroc : "Aqmi pourrait chercher à se remettre en scène" », sur nouvelObs.com, .
  110. « Marrakech : Aqmi nie être impliqué », sur bbc.co.uk.
  111. « Au nom de Ben Laden : 80 morts, 140 blessés », sur Radio-Canada.
  112. « Attentat-suicide meurtrier en Algérie », sur Le Monde.
  113. « Algérie : Aqmi à l'origine des enlèvements ? », sur francesoir.fr, .
  114. « Yémen: Al-Qaïda s'empare d'une ville et se rapproche de la capitale », sur liberation.fr, .
  115. https://www.ladepeche.fr/article/2012/03/22/1312619-une-organisation-liee-a-al-qaida-revendique-la-tuerie-de-toulouse.html Une organisation liée à Al-Qaïda revendique la tuerie de Toulouse] La Dépêche, 22 mars 2012.
  116. « Pour le patron de la DCRI, Merah ne relevait d'aucun réseau », sur reuters.com, .
  117. « Le tueur présumé de Toulouse aurait fait la guerre avec les talibans », sur lemonde.fr, .
  118. Mohamed Merah, un membre actif de la mouvance djihadiste internationale Le Monde, 22 mars 2012.
  119. Yémen: Al-Qaïda identifie l'auteur du sanglant attentat de Sanaa Le Parisien, 27 mai 2012.
  120. [http://www.lepoint.fr/monde/al-qaida-revendique-l-attentat-contre-une-fondation-chiite-a-bagdad-10-06-2012-1471608_24.php Al-Qaïda revendique l'attentat contre une fondation chiite à Bagdad Le Point, 10 juin 2012.
  121. [1].
  122. Al-Qaida revendique une série d'attaques meurtrières en Irak Le Monde, 10 juin 2012.
  123. [2].
  124. Une vague d'attentats fait au moins 103 morts en IrakNouvel obs, 23 juillet 2012.
  125. Al-Qaïda en Irak revendique les attentats de lundi Nouvel Obs, 25 juillet 2012.
  126. Al-Qaïda revendique 28 attaques en Irak 7 sur 7, 13 août 2012.
  127. Yémen: 14 soldats tués lors d'un attentat suicide d'Al-Qaïda dans le sud Nouvel Obs, 19 octobre 2012.
  128. Irak: Al-Qaïda revendique les attentats perpétrés pour Al-Adha Le Point, 29 octobre 2012.
  129. Arabie saoudite: deux gardes-frontières tués dans une embuscade d'Al-Qaïda Le Parisien, 5 novembre 2012.
  130. « Al Qaeda in Yemen claims Charlie Hebdo attack », Al Jazeera, .
  131. AFP, Saint-Pétersbourg en deuil après un attentat kamikaze Le Point, .
  132. AFP,Un groupe lié à Al-Qaïda revendique l'attentat de Saint-Pétersbourg, HuffPost, .
  133. Al-Qaida revendique l'attentat de Saint-Pétersbourg Le Dauphine, .

Articles connexes[modifier | modifier le code]