Bab Ezzouar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bab Ezzouar
Vue sur Bab Ezzouar.
Vue sur Bab Ezzouar.
Noms
Nom arabe باب الزوار
Nom berbère ⴱⴰⴱ ⵣⵡⴰⵔ
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Wilaya Alger
Daïra Dar El Beïda
Président de l'APC Mokhtar Bouchenba[réf. nécessaire]
2012-2017
Code postal 16042
Code ONS 1621
Démographie
Population 96 597 hab. (2008[1])
Densité 12 045 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 43′ nord, 3° 11′ est
Superficie 8,02 km2

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Bab Ezzouar

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Bab Ezzouar

Bab Ezzouar est une commune de la wilaya d'Alger en Algérie, située dans la banlieue est d'Alger.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

La commune de Bab Ezzouar est située à environ 15 km à l'est d'Alger[2].

Communes limitrophes de Bab Ezzouar
Mohammadia Bordj El Kiffan Bordj El Kiffan,
Forêt de Bordj El Kiffan.
Oued Smar Bab Ezzouar Dar El Beïda
Oued Smar Oued Smar Oued Smar

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Routes

La commune de Bab Ezzouar est desservie par plusieurs routes nationales et locales.

  • Route nationale 11: RN11 (Route d'Oran).
  • Route nationale 5 : RN 5 (Route du Constantinois).
  • Pénétrante de l'aéroport en direction de Bordj El Kiffan.
  • Route de Bab Ezzouar, en direction de Oued Smar.
  • Route de Dar El Beïda, donnant accès au quartier d'affaires.
  • Boulevard de l'université, depuis le grand carrefour de Souk El Fellah vers la quartier d'affaires en passant par l'université de l'USTHB.
Transports

La commune est desservie par le tramway d'Alger qui relie au nord à la ville de Bordj El Kiffan, et à l'ouest au quartier de Ruisseau en passant par les communes d'El Mohammadia, d'El Harrach et enfin d'Hussein Dey.

La commune dispose d'une gare ferroviaire STNF (ligne Alger-Thénia), et de plusieurs ligne de bus de transport vers Bordj El Kiffan, Dar El Beida, Oued Smar (quartier Beaulieu), El Harrach (vers rue Tabount Belkacem - Cité HLM, quartier La Vigerie ou vers quartier Boumaati) ainsi que les lignes passant par la RN no 5 reliant Alger (Kitani, Tafourah, Champ-de-Manœuvre) - Hussein Dey - Caroubier - La Glacière - Cinq-Maisons - Bab Ezzouar - El Hamiz - Rouiba - Réghaia - Boudouaou - Boumerdès.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Carte de la commune de Bab Ezzouar

Bab Ezzouar est une ville composée de cités "dortoirs" construites successivement depuis la fin des années 1970 sur une ancienne plaine marécageuse et de lotissements sauvages apparus depuis les années 1990. Elle n'a pas réellement de centre-ville bien qu'elle accueille plusieurs administrations.

La commune est composée de 8 cités distinctes que sont :

  • la Cité Smail Yefsah (2068 logements) située au centre.
  • la Cité Soummam située au centre et au nord-est.
  • la Cité du 8 Mai 1945 (SORECAL) située au nord de la rocade nord d'Alger.
  • la Cité du 5 Juillet 1962 au sud.
  • la Cité Tahar Rabia.
  • la Cité Kourifa Rachid.
  • la Cité El Djorf à l'ouest.
  • la Cité des 498 logements.
  • la Cité EPLF BEJAIA (1080 logts).
  • la Cité 1200 logts.
  • la Cité de la concorde civile (AADL 2).
  • la Cité AADL 1.

Et plusieurs lotissements :

  • lotissements Yahia Boushaki 1 à 8.
  • lotissements Abderrahmane Douzi 1 à 4.

Histoire[modifier | modifier le code]

Connue sous l'appellation de Retour de la chasse lors de la colonisation française, il ne subsiste de cette époque que deux petits hameaux : un français, le long de l'ancienne route nationale en direction de l'aéroport d'Alger, et un autre, autochtone nommé Sid M'hamed en bordure d'autoroute derrière la Cité du 8 Mai 1945.

La commune est issue du découpage administratif de 1984.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1987 1998 2008
53 719 92 157 96 597
(Source : ONS)

Enseignement[modifier | modifier le code]

La commune de Bab Ezzouar dispose de 28 écoles primaires.

Il y a 9 collèges :

  • CEM Lala Fatma N'Soumer
  • CEM Ibn Rachik
  • CEM Les Frères Medour
  • CEM Fadila Saadane
  • CEM Ibn Rochd
  • CEM Oum Habiba
  • CEM Dr Yahia Bouaziz
  • CEM Mustapha Ferroukhi
  • CEM Yamina Ecchaib

Il y a 4 lycées : lycée Lebdjaoui Mohamed 1 et 2, lycée Mohamed Mazari et le lycée Mustapha Lachraf.

Sports[modifier | modifier le code]

Équipes

Le club de football de la commune est le Nadjem Riadhi Baladiat Bab Ezzouar NRBBE (rouge et noir).

Équipements
  • une piscine semi-olympique Baha M'Hmed inauguré en 2006 au quartier 5 juillet 1962.
  • Stade de football en tuf appelé Mohamed Bentalha.

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Smaïl Yefsah (1962-1993) : journaliste, y habita et fut assassiné en 1993 sur le parking de la cité qui porte désormais son nom ;
  • Rafik Saïfi (1975-) : footballeur y est né et y a grandi, plus précisément à la cité Sorecal, immeuble no 15A ;
  • Zaho (1980-) : chanteuse, y est née et y a grandi, plus précisément à la cité Rabia Tahar, immeuble no 13.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]