Lauren Southern

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lauren Southern
Lauren Southern Winnipeg Alternative Media 2015b (cropped).jpg
Lauren Southern en 2015.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (23 ans)
SurreyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Lauren SimonsenVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Formation
Activité
Autres informations
Parti politique
Site web

Lauren Cherie Southern, née en 1995[1] à Surrey en Colombie-Britannique au Canada, est une militante politique d'extrême droite[2], personnalité médiatique et auteure libertarienne[3],[4],[5]. Lauren Southern est née à Surrey, en Colombie-Britannique et vit à Langley[6].

Southern est journaliste chez The Rebel Media, média en ligne canadien, puis à partir de mars 2017 journaliste indépendante[7].

Biographie[modifier | modifier le code]

Lauren Southern a étudié les sciences politiques à l'Université de la Vallée de Fraser mais n'a complété que deux ans d'études et n'a pas reçu de diplôme[8].

En 2015, le Parti libertarien du Canada retire l'investiture à Lauren Southern pour les élections canadiennes de 2015[9]. Après un tollé général, Southern est finalement réinvestie[10].

Controverses[modifier | modifier le code]

En mars 2016, à Vancouver, Southern est aspergée d'urine alors qu'elle débat avec des manifestantes féministes[11]. L'incident se produit après que Southern ait dit qu'il existait seulement deux sexes[12].

En juillet 2017, la figure de l'Alt-right est bloquée au canal de Suez par les autorités égyptiennes. Southern se trouvait sur le navire C-Star[13], affrété par les organisations Génération identitaire et Defend Europe. Ce chalutier est destiné à empêcher les immigrés de traverser la Méditerranée pour rejoindre l'Europe[14].

En mars 2018, récemment revenue d’Afrique du Sud où elle a tourné un reportage sur les meurtres de fermiers blancs, Southern se voit refuser l'entrée au Royaume-Uni et est placée en centre de rétention près de Calais[15].

Publications[modifier | modifier le code]

  • (en) Barbarians: How Baby Boomers, Immigrants, and Islam Screwed My Generation, 90 p., Éditeur : CreateSpace Independent Publishing Platform, 2016

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Giuseppe De Lorenzo: Lauren Southern. In: il Giornale, 2017/05/19.
  2. « À bord du C-Star, des activistes d'extrême droite venus de toute l'Europe », FIGARO,‎ (lire en ligne)
  3. (en) Constantine Nolan, « Lauren Southern and Cathy Young: Is Hate Speech Free Speech? », The Michigan Review,
  4. (en) Marisa Kabas, « Meet the Canadian college student who's about to be the next enemy of the feminist movement », The Daily Dot,
  5. (en) « Lauren Southern »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), The Rebel, therebel.media
  6. (en) « Lauren Southern | Libertarian Party of Canada | Home », Libertarian.ca,
  7. (en) « Lauren Southern - The Rebel »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Therebel.media (consulté le 1er juillet 2016)
  8. (en) Matthew Claxton, « Langley post-secondary student runs as Libertarian - News », Langley Advance,‎ (lire en ligne[archive du ])
  9. (en) Allum Bokhari, « Canadian Libertarians in Revolt After Party Leadership Suspends Anti-Feminist Candidate Lauren Southern », Breitbart News Network,
  10. (en-US) « Lauren Southern Reinstated as Libertarian Candidate », Breitbart,‎ (lire en ligne)
  11. (en) Mike Raptis, « Activist accused of pouring bottle of urine on Rebel reporter during ‘anti-fascist’ rally in Vancouver », sur National Post, (consulté le 21 mai 2016)
  12. (en) Natasha Christian, « Protester pours urine on journalist for 'hateful' comments », sur Yahoo7, (consulté le 21 mai 2016)
  13. (en-GB) « Far-right activists stopped as they try to block refugee rescue in the Mediterranean », The Independent,‎ (lire en ligne)
  14. « Méditerranée : que sait-on du C-star, ce navire loué par des militants d'extrême droite anti-migrants ? », LCI,‎ (lire en ligne)
  15. (en) « Lauren Southern detained at Calais: Right wing Canadian activist banned from entering UK », sur standard.co.uk,