Jeux de dupes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jeux de dupes

Titre québécois Double jeu
Titre original Leatherheads
Réalisation George Clooney
Scénario Duncan Brantley
Rick Reilly
Musique Randy Newman
Acteurs principaux
Sociétés de production Universal Pictures
Casey Silver Productions
Smokehouse
Internationale Scarena Filmproduktionsgesellschaft 1
Outlaw Productions
Pays de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre comédie
Durée 114 minutes
Sortie 2008

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Jeux de dupes ou Double jeu au Québec (Leatherheads) est un film américano-allemand réalisé par George Clooney et sorti en 2008. C'est le 3e film de George Clooney en tant que réalisateur. Après avoir exploré les seventies avec Confessions d'un homme dangereux puis les années 1950 dans Good Night and Good Luck, ce 3e film se déroule dans les années 1920.

Le film reçoit des critiques plutôt mitigées dans la presse. Il ne rencontre pas non le succès auprès du public.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Jimmy « Dodge » Connelly est le capitaine de l'équipe de football américain des Bulldogs de Duluth dans le Minnesota. Faute de sponsors, l'équipe est dissoute. En 1925, ce sport, dans son aspect professionnel, ne fait pas encore l'unanimité et reste impopulaire aux États-Unis. Dodge se heurtant à une reconversion, décide de reformer les Bulldogs et de convaincre Carter Rutheford, joueur universitaire et héros de la Première Guerre mondiale. Mais la nouvelle recrue, malgré sa popularité croissante et celle de l'équipe, cache un lourd secret sur son héroïsme, secret qu'aimerait découvrir la journaliste Lexie Littleton, bientôt courtisée par Dodge et Carter. S'installe alors entre eux une rivalité, et entre jeu et amour, Dodge semble pouvoir en maîtriser les règles.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Renée Zellweger et George Clooney en conférence de presse à Duluth, dans le Minnesota (EU), en mars 2008.
Légende : Version Française = VF[réf. nécessaire] et Version Québécoise = VQ[2]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

À la fin des années 1980, Duncan Brantley, journaliste à Sports Illustrated, à l'idée de faire ce film en faisant des recherches sur les origines du football américain professionnel que , eut l'idée de Jeux de dupes. Il se documente notamment sur Johnny "Blood" McNally (en), l'une des figures marquantes à l'époque de la création de la National Football League[3]. Il développe ensuite son script avec l'aide de Rick Reilly en ajoutant notamment une touche humoristique[4].

Le scénario de Duncan Brantley et Rick Reilly est finalisé dès 1993. Il arrive entre les mains de Steven Soderbergh, collaborateur récurrent et ami de George Clooney. Le cinéaste voulait réaliser le film avec George Clooney en vedette et prit contact avec Casey Silver, à l'époque « ponte » d'Universal Pictures. Mais ce dernier quitta le studio et créa sa propre structure. Quelques années plus tard, c'est George Clooney lui-même qui remet le projet "à flots". Il décidé de réaliser et produire le film pour Smokehouse, sa propre société de production[3]. George Clooney déclare avoir massivement réécrit le scénario. Cependant, la Writers Guild of America, syndicat des scénaristes américains, lui refuse le crédit au générique. Très agacé, l'acteur-réalisateur abandonne son statut de votant au sein de l'institution[3].

Dans Late Show with David Letterman, George Clooney explique que l'équipe du film s'inspire des Duluth Eskimos. L'intrigue est aussi basée sur des éléments de la vie de Red Grange et son agent C. C. Pyle, ou encore de George Halas[3]. Pour le style de son film, George Clooney a par ailleurs été influencé par des comédies loufoques (screwball comedies) comme celles de Frank Capra et Howard Hawks : Arsenic et Vieilles Dentelles (1941) et L'Impossible Monsieur Bébé (1938)[4].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Durant une scène musicale du film, on peut apercevoir la chanteuse de jazz Ledisi Young, ainsi que Randy Newman, compositeur de la bande son du film, qui incarne le pianiste jouant tranquillement alors qu'une féroce bagarre éclate autour de lui.

Les acteurs ont subi un entrainement avec un spécialiste du football des années 1920 et 1930 avec T. J. Troup, spécialiste de « l'âge héroïque » du football américain[4].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a lieu en Caroline du Sud (Greenville, Greer, Anderson, Travelers Rest, Ware Shoals, Tigerville) en Caroline du Nord (Winston-Salem, Spencer, Boiling Springs, Charlotte, Greensboro, Statesville, Tobaccoville, Rural Hall], Salisbury) ainsi qu'à Chattanooga dans le Tennessee (Tennessee Valley Railroad)[5].

Pendant le tournage, l'acteur John Krasinski jouait également dans sa série The Office mais dut, pour les besoins de Jeux de dupes, se couper les cheveux. Les scénaristes de la série ont alors imaginés une histoire qui justifierait ce changement de coiffure du personnage[3].

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Le film reçoit des critiques mitigées à sa sortie. Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, il récolte 52% d'opinions favorables pour 170 critiques et une note moyenne de 5,810. Le consensus suivant résume les critiques compilées par le site : « Malgré une bonne prémisse et une distribution solide, cette comédie romantique de football professionnel est à moitié tordue et à moitié tâtonnée[6] ». Sur Metacritic, il obtient une note moyenne de 56100 pour 34 critiques[7].

En France, le film obtient une note moyenne de 2,75 sur le site AlloCiné, qui recense 25 titres de presse[8].

Box-office[modifier | modifier le code]

Le film est un échec commercial. Produit pour 58 millions de dollars, il n'en rapporte que 41 millions au box-office[1].

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
31 373 938 $[1] [9] 9[9]
Drapeau de la France France 110 710 entrées[10] -

Monde Total mondial 41 319 039 $[1] - -

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) « Leatherheads », sur Box Office Mojo (consulté le )
  2. « Fiche du doublage québécois du film » sur Doublage Québec, consulté le 11 décembre 2014
  3. a b c d et e (en) Trivia sur l’Internet Movie Database
  4. a b et c Secrets de tournage - Allociné
  5. (en) Locations sur l’Internet Movie Database
  6. (en) « Leatherheads (2008) », sur Rotten Tomatoes, Fandango Media (consulté le )
  7. (en) « Leatherheads Reviews », sur Metacritic, CBS Interactive (consulté le )
  8. « Jeux de dupes - critiques presse », sur AlloCiné (consulté le )
  9. a et b (en) « Leatherheads - weekly », sur Box Office Mojo (consulté le )
  10. « Jeux de dupes », sur JP's box-office (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]