Bienvenue à Suburbicon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bienvenue à Suburbicon
Titre original Suburbicon
Réalisation George Clooney
Scénario George Clooney
Joel et Ethan Coen
Grant Heslov
Acteurs principaux
Sociétés de production Black Bear Pictures
Silver Pictures
Smokehouse
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre comédie dramatique, thriller
Durée 105 minutes
Sortie 2017

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Bienvenue à Suburbicon (Suburbicon) est un film américain réalisé par George Clooney, sorti en 2017.

Il est présenté en sélection officielle à la Mostra de Venise 2017[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Été 1959. Suburbicon, petite ville paisible et résidentielle aux maisons abordables et aux pelouses impeccablement entretenues, symbolise le rêve américain. L'arrivée d'une famille d'Afro-Américains va venir troubler la tranquillité de ce véritable paradis, surtout lorsque la maison de la famille Lodge est cambriolée...

Résumé détaillé[modifier | modifier le code]

En 1959, Suburbicon, banlieue paisible et moderne, jalonnée de maisons identiques, symbolise le rêve américain et la réussite sociale. Les Mayers, une famille d'Afro-Américains, sont les nouveaux résidents de Suburbicon. Leur arrivée remarquée trouble la communauté qui extériorise son racisme en construisant des barricades autour de la maison des Mayers ou en manifestant devant chez eux pour les pousser à bout afin qu'ils partent de leur plein gré. Le fils des Mayers, Andy, sympathise pourtant avec Nicky Lodge, jeune garçon blanc et fils de Gardner Lodge, un homme d'affaires marié à Rose, handicapée depuis un accident de voiture et sœur jumelle de Margaret, qui s'occupe d'elle.

Un soir, les Lodge sont victimes d'une intrusion. Les malfaiteurs ne volent rien mais ligotent Gardner, sa femme, leur fils et sa tante et ils les endorment au chloroforme. A son réveil à l'hôpital, Nicky apprend que sa mère est décédée, morte d'une overdose de chloroforme. Margaret emménage chez les Lodge pour s'occuper de son neveu, de plus en plus soupçonneux envers son propre père et sa tante. Lors d'une séance d'identification au commissariat, caché derrière un miroir sans tain avec son père et sa tante, Nicky reconnaît les deux malfaiteurs, contrairement à Gardner et Margaret qui affirment ne pas les voir parmi les suspects présentés. Un jour, en rentrant du base-ball, Nicky descend dans la cave de sa maison où il voit son père en train de faire l'amour avec Margaret, qui s'est transformée en Rose au point de se teindre les cheveux en blond comme elle.

Les deux malfaiteurs, Louis et Sloan, débarquent dans le bureau de Gardner Lodge et veulent qu'il les paie pour avoir tué son épouse. Gardner a en effet monté un plan machiavélique : pour rembourser ses dettes envers la pègre, demandant aux deux truands d'attaquer sa famille, et de tuer Rose avec du chloroforme pour maquiller son meurtre en accident afin de toucher son assurance-vie. Les truands demandent à Gardner de tuer son propre fils qui les a reconnus au poste de police. De son côté, la police suspecte Gardner d'avoir des liens avec la mafia : un coursier de la pègre a été tué et un carnet qu'il transportait avec lui mentionne le nom de Gardner Lodge.

Nicky remarque que son père cherche à se débarrasser de lui en voulant l'envoyer dans un internat. Il se méfie de son père et de sa tante, croyant qu'ils veulent le tuer.

Alors que la tension s'intensifie entre les habitants racistes de Suburbicon et les Mayers, qui refusent de quitter la banlieue, Margaret, lorsque Gardner est au travail, reçoit la visite de Bud Cooper, un agent d'assurances qui lui fait part de faits troublants concernant le contrat d'assurance-vie de sa sœur Rose, modifié par Gardner qui a augmenté la somme après la mort de son épouse. Lors de leur conversation, Margaret fait un lapsus en parlant au pluriel d'elle et Gardner comme s'ils formaient un couple. Méfiant, Cooper annonce savoir qu'ils ont commandité le meurtre de Rose pour toucher l'assurance-vie. Il lui dit qu'il reviendra lorsque Gardner rentrera du travail pour les confronter.

En colère contre Gardner, qui a coupé tout contact avec eux, et toujours pas rémunéré pour avoir tué Rose, Sloan propose à Louis de retourner chez les Lodge pour tuer Margaret et Nicky.

Le soir même, alors que des émeutes éclatent devant la maison des Mayers, Cooper retourne chez Gardner et fait une proposition : comme il sait qu'il a tué Rose, soit il lui donne l'intégralité de l'assurance-vie de la défunte et ne dira rien à la police, soit il refuse et il sera emprisonné pour meurtre. Refusant son chantage, Margaret l'empoisonne avec de la lessive, mélangée avec le café qu'elle lui offre. Mourant, Cooper s'enfuit dans la rue, déserte à cause de l'émeute devant la maison des Mayers, mais Gardner l'achève à coups de tisonnier. Il cache le cadavre dans sa voiture et l'abandonne sur un terrain vague. Il est suivi par Sloan alors que Louis est retourné chez les Lodge.

Pendant ce temps, Margaret tente d'empoisonner Nicky, témoin du meurtre de Cooper et qui a entendu la conversation avec l'agent d'assurances, en lui préparant un sandwich dans lequel elle a mis des médicaments écrasés, mais l'enfant s'est enfermé dans sa chambre. Il a eu le temps d'appeler son oncle Mitch, lui-même suspicieux envers Gardner et Margaret, pour qu'il vienne le sauver avant que Margaret ne coupe le fil téléphonique. Louis étrangle Margaret sous les yeux de Nicky. Au moment où Il s'apprête à tuer le petit garçon, Nicky est sauvé par son oncle qui abat le cambrioleur. Mitch lui donne son arme à feu et lui demande de rester caché dans un placard. Poignardé dans le dos lors de sa lutte contre le truand, Mitch succombe à ses blessures après avoir déclaré à Nicky qu'il l'a toujours aimé comme son propre fils.

Sur le chemin du retour, Gardner est poursuivi par Sloan qui est soudainement fauché par un camion de pompier et meurt dans les flammes de l'accident. Chez lui, Gardner découvre les cadavres de Margaret, de l'oncle Mitch et de Louis. Ouvrant le placard, il demande à son fils de lui donner le revolver qu'il pointe sur lui, et lui propose une alternative : soit il accepte de garder le silence sur les crimes et ils partent ensemble à Aruba, l'endroit où voulait s'enfuir Margaret avec Gardner, soit il le tue. Tout en parlant, Gardner mange le sandwich empoisonné par Margaret.

Le lendemain, le calme est revenu à Suburbicon. Les Mayers ont résisté aux attaques de leurs voisins enfin apaisés. Chez les Lodge, Nicky regarde la télévision alors que son père est mort, effondré sur la table. Le petit garçon sort jouer au baseball avec Andy comme si de rien n'était.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Producteurs délégués : Barbara A. Hall et Joel Silver

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

En 2005, il est annoncé que George Clooney réalisera et tiendra la vedette de Suburbicon. Joel et Ethan Coen devaient initialement réaliser ce film[3],[4], dont ils avaient débuté l'écriture dès 1986, peu de temps après Sang pour sang[5]. George Clooney avait alors déjà collaboré avec les Coen pour O'Brother (2000) et Intolérable Cruauté (2003)[6]. Le projet demeure finalement à l'arrêt pendant plus d'une dizaine d'années. George Clooney et les frères Coen se retrouvent ensuite pour la comédie Ave, César ! qui sort en 2016. Le projet Suburbicon refait alors surface[7].

En , le projet se concrétise. Il est révélé que Bloom Media se chargera des ventes internationales et que Black Bear Pictures financera le film[8]. Joel Silver produira également le film via Silver Pictures, tout comme George Clooney et Grant Heslov avec leur société Smokehouse et Teddy Schwarzman pour Black Bear. Robert Elswit est ensuite engagé comme directeur de la photographie[8]. Quelques jours plus tard, Paramount Pictures obtient les droits pour la distribution américaine. Il est annoncé que le tournage débutera en octobre 2016 à Los Angeles[9],[10].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

En , Matt Damon, Julianne Moore et Josh Brolin sont annoncés[10]. En mai 2016, Oscar Isaac et Woody Harrelson rejoignent la distribution[11]. Cependant, en septembre 2016, Woody Harrelson déclare qu'il ne peut participer au film en raison d'un emploi du temps incompatible[12].

En août 2017, quelques mois avant la sortie du film, Clooney annonce que Josh Brolin est coupé au montage et ne fait plus partie du film. Le réalisateur s'explique :

« Nous avons tourné quelques scènes avec Josh en entraîneur de baseball vraiment très drôle. Mais après notre première projection, j'ai compris que ces scènes laissaient la tension du film s'échapper. J'ai dû lui écrire une lettre affreuse où je lui disais "tu ne vas pas le croire mais ces scènes ne fonctionnent plus." Il s'est senti mal, il a pensé que peut-être quelque chose s'était mal passé, alors je lui ai envoyé les scènes pour qu'il voie qu'il s'agit en fait des deux scènes les plus drôles du film[13] »

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage débute le à Los Angeles[14]. Il a également lieu dans d'autres villes de Californie (comme Fullerton) et dans les Warner Bros. Studios de Burbank[15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) « Clooney, del Toro, Kechiche et Guédiguian en compétition à la Mostra », sur Le Figaro, (consulté le 15 août 2017)
  2. (en) Release info sur l’Internet Movie Database
  3. (en) « George Clooney Back With Coen Brothers », sur Empire, (consulté le 19 octobre 2016)
  4. « George Clooney adapte les frères Coen », sur Allociné, (consulté le 19 octobre 2016)
  5. (en) Christina Radish, « Producer Joel Silver on ‘The Nice Guys’, ‘Sherlock Holmes 3′, and Joss Whedon’s ‘Wonder Woman’ », sur Collider, (consulté le 12 décembre 2016)
  6. « George Clooney adapte les frères Coen… », sur Comme au cinéma, (consulté le 19 octobre 2016)
  7. « George Clooney réalisera un scenario des frères Coen ? », sur Allociné, (consulté le 19 octobre 2016)
  8. a et b (en) Ali Jaafar, « Bloom & Black Bear Pictures Board George Clooney’s ‘Suburbicon’ », Deadline, (consulté le 18 septembre 2016)
  9. (en) Rebecca Ford et Alex Ritma, « Berlin: George Clooney's 'Suburbicon' Nabbed by eOne for U.K., Sells Around the World », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 21 septembre 2016)
  10. a et b (en) Kevin Jagernauth, « Matt Damon, Julianne Moore And Josh Brolin To Star In George Clooney’s Coens-Penned ‘Suburbicon’ », sur Indiewire, (consulté le 19 octobre 2016)
  11. (en) Evan Slead, « Woody Harrelson to star in George Clooney's Suburbicon », sur Entertainment Weekly, (consulté le 12 octobre 2016)
  12. (en) Andreas Wiseman, « Woody Harrelson on 'LBJ', Trump and Spandex », Screen Daily, (consulté le 12 octobre 2016)
  13. « Bienvenue à Suburbicon : Josh Brolin coupé au montage par George Clooney », sur Allociné, (consulté le 16 août 2017)
  14. (en) Emily Sweeney, « Check out Matt Damon on the set of his latest movie », sur The Boston Globe, (consulté le 19 octobre 2016)
  15. (en) Filming locations sur l’Internet Movie Database

Liens externes[modifier | modifier le code]