Severo-Kourilsk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Severo-Kourilsk
(ru) Северо-Курильск
Blason de Severo-Kourilsk
Héraldique
Drapeau de Severo-Kourilsk
Drapeau
Severo-Kourilsk
Vue du port de Severo-Kourilsk
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Extrême-Orient
District fédéral Extrême-oriental
Sujet fédéral Drapeau de l'oblast de Sakhaline Oblast de Sakhaline
Code OKATO 64 243 501
Indicatif +7 42453
Démographie
Population 2 701 hab. (2022)
Densité 540 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 40′ 33″ nord, 156° 07′ 08″ est
Superficie 500 ha = 5 km2
Fuseau horaire UTC+12:00
Divers
Fondation 1875
Statut Ville depuis 1946
Ancien(s) nom(s) Kashiwabara
Localisation
Géolocalisation sur la carte : oblast de Sakhaline
Voir sur la carte topographique de l'oblast de Sakhaline
City locator 14.svg
Severo-Kourilsk
Géolocalisation sur la carte : Russie
Voir sur la carte topographique de Russie
City locator 14.svg
Severo-Kourilsk

Severo-Kourilsk (en russe : Северо-Курильск ; en japonais : 柏原, Kashiwabara) est une ville de l'oblast de Sakhaline, en Russie, et le centre administratif du raïon de Severo-Kourilsk. Sa population, en légère augmentation depuis 3 ans, s'élevait à 2 701 habitants en 2022.La ville fut rasée par un tsunami le 5 novembre 1952 et reconstruite plus tard sur une ancienne terrasse maritime, à plus de 20 mètres au-dessus du niveau de la mer. A l'époque, cet evenement tragique fut caché par les autoritées sovietiques.

Géographie[modifier | modifier le code]

Severo-Kourilsk est située dans la partie septentrionale de l'archipel des Kouriles, sur l'île de Paramouchir. Le deuxième détroit des Kouriles la sépare de l'île Choumchou, qui n'est qu'à une dizaine de kilomètres de la pointe méridionale de la péninsule de Kamtchatka. Elle se trouve à 314 km au sud de Petropavlovsk-Kamtchatski, à 1 063 km au nord-est de Ioujno-Sakhalinsk, la capitale administrative de l'oblast, et à 6 904 km à l'est de Moscou[1].

Le climat de Severo-Kourilsk est de type subarctiqueDfc de la classification de Köppen. La température moyenne annuelle est de −2,8 °C et l'amplitude thermique annuelle de seulement 16,4 °C, l'une des plus faibles de Russie. Les précipitations annuelles sont très abondantes (1 844 mm) en raison de l'impact des cyclones de l'océan Pacifique.

Climat[modifier | modifier le code]

Normales et records pour la période 1991-2020 à Severo-Kourilsk
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −5,6 −6,4 −5 −2,1 0,8 4,2 7,5 9,1 7,8 3,8 −0,8 −4,5 0,7
Température moyenne (°C) −3,7 −4,4 −3 −0,3 2,9 6,9 10 11,7 10,6 6,3 1,3 −2,4 3
Température maximale moyenne (°C) −1,8 −2,4 −0,8 1,9 5,7 10,6 13,5 15,2 13,8 8,9 3,4 −0,5 5,6
Record de froid (°C)
date du record
−22
1979
−18,9
1951
−17,6
2001
−10,7
1987
−6
1980
−1,9
1996
1,6
1985
2
1992
−1
1980
−4
2006
−12,2
1949
−16,1
1949
−22
1979
Record de chaleur (°C)
date du record
6
1976
6
1992
9,2
2018
14,6
2014
19,7
2018
24,3
2009
26,5
2021
25,1
1999
23,1
2012
17,8
2020
12,2
2003
7
2010
26,5
2021
Précipitations (mm) 126 137 152 116 113 143 160 163 183 246 253 185 1 977
dont neige (cm) 64 86 103 98 27 0 0 0 0 0 10 35 423
Nombre de jours avec précipitations 1 0,3 1 7 16 17 18 20 22 25 12 4 143
Humidité relative (%) 75 77 77 79 82 85 89 87 80 76 74 74 75
Nombre de jours avec neige 30 30 29 24 11 1 0,2 0,1 0,2 6 24 30 186
Nombre de jours d'orage 0 0 0,03 0,1 0,04 0,2 0,2 0,4 0,2 0,1 0,1 0 1
Nombre de jours avec brouillard 0,1 0,1 0 3 9 16 18 14 7 2 1 0,1 70
Diagramme climatique
JFMAMJJASOND
 
 
 
−1,8
−5,6
126
 
 
 
−2,4
−6,4
137
 
 
 
−0,8
−5
152
 
 
 
1,9
−2,1
116
 
 
 
5,7
0,8
113
 
 
 
10,6
4,2
143
 
 
 
13,5
7,5
160
 
 
 
15,2
9,1
163
 
 
 
13,8
7,8
183
 
 
 
8,9
3,8
246
 
 
 
3,4
−0,8
253
 
 
 
−0,5
−4,5
185
Moyennes : • Temp. maxi et mini °C • Précipitation mm

Histoire[modifier | modifier le code]

Severo-Kourilsk fut sous administration japonaise de 1875 à 1945. Elle a le statut de ville de 1946.La ville qui comptait une garnison, une usine de pêche fut rasée par un tsunami le 5 novembre 1952 et reconstruite plus tard sur une ancienne terrasse maritime, à plus de 20 mètres au-dessus du niveau de la mer. A l'époque, cet evenement tragique fut caché par les autoritées sovietiques.Au petit matin le 5 novembre 1952, les habitants de Severo-Kourilsk ont été réveillés par de fortes secousses. Il était 4 heures du matin moins deux minutes.Les fortes secousses avaient été causées par un puissant tremblement de terre survenu dans l'océan Pacifique - 8,3 sur l'échelle de Richter. Le foyer était situé sous le plancher océanique à une profondeur de 30 km et à 200 km du littoral. Les secousses ont duré pendant encore une demi-heure, provoquant des destructions sur 700 km de côte, de la péninsule Kronotski au nord des îles Kouriles.Les dégâts étaient visibles, mais pas catastrophiques. Personne n'a été blessé. Plus tard, dans son rapport sur l'incident, le chef du département de police des Kouriles du Nord P.M. Deriabine a écrit : « Sur le chemin de la direction régionale, j'ai observé sur le sol des fissures de 5 à 20 cm de large. En arrivant, j'ai vu que le bâtiment avait été brisé en deux par le tremblement de terre ». Quelques minutes plus tard, un premier tsunami a frappé la ville.La vague n'était pas si haute, un peu plus d'un mètre. Ce mur d’eau a inondé et détruit les maisons les plus proches de l'eau. Après 10 à 15 minutes, l'eau a commencé à se retirer et beaucoup de gens sont rentrés chez eux pour récupérer leurs effets personnels. C’était une erreur fatale.Après s'être retiré, l'océan a frappé la ville avec un deuxième tsunami - une vague destructrice de 10 mètres. Ne rencontrant pas beaucoup de résistance sur son chemin (la première vague avait balayé une partie importante des obstacles), la vague s’est engouffrée à grande vitesse vers l'intérieur de l'île.En plus de Severo-Kourilsk, ce matin-là, une énorme vague a recouvert la baie Moussel sur l'île Onekotan (9,5-10 mètres) et les baies de Piratkov (10-15 mètres) et Olga (10-13 mètres) au Kamchatka. Mais Severo-Kourilsk a souffert plus que les autres : en quelques minutes, toute la ville de 6 000 habitants a été détruite. Puis il y eut une troisième vague. Plus faible que la seconde, elle termina les destructions et emporta dans la mer presque tout ce qui se trouvait sur le rivage.Un avion arrivé tôt le matin a constaté que Severo-Kourilsk avait été emportée, tout le détroit était plein de fragments de maisons, de rondins et de tonneaux, auxquels les survivants s'accrochaient tant bien que mal. L’évacuation par avions et bateaux à vapeur a aussitôt été annoncée. L'évacuation des gardes-frontières et des unités de l'armée qui se trouvaient dans la ville a par la suite mis la puce à l’oreille des chercheurs : la tragédie de Severo-Kourilsk avait été immédiatement classée comme « secrète ».

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[3]:

Évolution démographique
1959 1970 1979 1989* 1992 1996 1998
7 7333 5664 0455 1804 9003 9003 800
2000 2001 2002* 2003 2004 2005 2006
3 7003 6002 5922 6002 6002 5222 470
2007 2008 2009 2010* 2011 2012 2013
2 4222 4222 3892 5362 5002 6342 560
2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020
2 4872 4482 5012 5872 5072 4852 591
2021 2022 - - - - -
2 6912 701-----

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
  2. (ru) « 平年値(年・月ごとの値) 主な要素 », Agence météorologique du Japon (consulté le ).
  3. « Recensements et estimations de la population depuis 1897 », sur pop-stat.mashke.org« Народная энциклопедия "Мой город". Северо-Курильск (Сахалинская область) », sur www.mojgorod.ru (consulté le )(ru) « Office fédéral de statistiques, Recensement de la population russe de 2010 », sur www.ru(ru) « Population résidente par municipalité de la Fédération de Russie au 1er janvier 2012 » [rar], sur gks.ru(ru) « Population résidente par municipalité de la Fédération de Russie au 1er janvier 2013 » [rar], sur gks.ru(ru) Population résidente par municipalité de la Fédération de Russie au 1er janvier 2020 (lire en ligne [rar])(ru) Population résidente par municipalité de la Fédération de Russie au 1er janvier 2021 (lire en ligne [xlsx])(ru) Service fédéral des statistiques de l'État, Population permanente de la fédération de russie par municipalités au 1er janvier 2022 (lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :