Nefteïougansk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nefteïougansk
Нефтеюганск
Blason de Nefteïougansk
Héraldique
Drapeau de Nefteïougansk
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Sibérie de l'Ouest
District fédéral Oural
Sujet fédéral Drapeau des Khantys-Mansis Khantys-Mansis
Maire Vitali Bourtchevski
Code OKATO 71 134
Indicatif (+7) 3463
Démographie
Population 125 850 hab. (2014)
Densité 817 hab./km2
Géographie
Coordonnées 61° 06′ nord, 72° 36′ est
Altitude 40 m
Superficie 15 400 ha = 154 km2
Fuseau horaire UTC+06:00 (OMST)
Heure d'Omsk
Divers
Fondation 1961
Statut Ville depuis 1967
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Khantys-Mansis

Voir sur la carte administrative du Khantys-Mansis
City locator 14.svg
Nefteïougansk

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Nefteïougansk

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir la carte topographique de Russie
City locator 14.svg
Nefteïougansk
Liens
Site web www.admugansk.ru
Sources
Liste des villes de Russie

Nefteïougansk (en russe : Нефтеюганск) est une ville du district autonome des Khantys-Mansis, en Russie. Sa population s'élevait à 125 850 habitants en 2014. Nefteïougansk a été bâtie près d'un des plus grands gisements de pétrole de Russie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Nefteïougansk se trouve dans la plaine de Sibérie occidentale, près du fleuve Ob, à 47 km au sud-ouest de Sourgout, à 193 km à l'est de Khanty-Mansiïsk et à 2 096 km au nord-est de Moscou[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Nefteïougansk est une ville récente. Elle est apparue en 1961 sur l'emplacement d'un campement ouvrier créé près d'un gisement de pétrole découvert un an auparavant. Son nom vient de Neft (qui signifie pétrole) et Iouganskaïa, nom d'une affluent de l'Ob coulant dans le voisinage. En 1967, elle reçut le statut de ville.

Jusqu'à présent l'industrie du pétrole reste le plus gros employeur de la ville. La ville était un des principaux sites de la compagnie pétrolière Ioukos, reprise en 2004 par la société d'État Gazprom après que son patron eut été poursuivi et mis en prison pour fraude fiscale, poursuite sans doute liée à son soutien à un parti d'opposition. Début 2006, le maire de la ville, Igor Gribanov, homme semble-t-il intègre, décède de manière suspecte. La ville a déjà un long passé de violences puisqu'un de ses maires Vladimir Petoukhov avait été assassiné en 1998 par le chef de la sécurité de Ioukos, la compagnie de Mikhaïl Khodorkovski, et que deux adjoints à la mairie avaient été blessés en 2005.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[2]

Évolution démographique
1959 1970 1979 1989 2002
600 19 675 52 393 93 930 107 830
2006 2010 2012 2013 2014
112 975 122 855 125 173 125 882 125 850

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :