Berdsk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Berdsk
Бердск
Blason de Berdsk
Héraldique
Drapeau de Berdsk
Drapeau
Vue panoramique de Berdsk.
Vue panoramique de Berdsk.
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Sibérie de l'Ouest
District fédéral Sibérien
Sujet fédéral Drapeau de l'oblast de Novossibirsk Oblast de Novossibirsk
Maire Aleksandr Terepa
Code postal 633000 – 633010, 633190
Code OKATO 50 408
Indicatif (+7) 38341
Démographie
Population 101 679 hab. (2014)
Densité 820 hab./km2
Géographie
Coordonnées 54° 45′ nord, 83° 06′ est
Altitude 130 m
Superficie 12 400 ha = 124 km2
Fuseau horaire UTC+07:00 (KRAT)
Heure de Krasnoïarsk
Divers
Fondation 1716
Statut Ville depuis 1944
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Novossibirsk

Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Novossibirsk
City locator 14.svg
Berdsk

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Berdsk

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir la carte topographique de Russie
City locator 14.svg
Berdsk
Liens
Site web www.berdskadm.ru
Sources
Liste des villes de Russie

Berdsk (en russe : Бердск) est une ville de l'oblast de Novossibirsk, en Russie. C'est une ville satellite de Novossibirsk. Sa population s'élevait à 101 679 habitants en 2014.

Géographie[modifier | modifier le code]

Berdsk se trouve dans le sud de la Sibérie occidentale, au confluent de la rivière Berd et de l'Ob, au bord de la rive sud du réservoir de Novossibirsk. Elle est située à 31 km au sud de Novossibirsk et à 2 836 km à l'est de Moscou[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'église de la Transfiguration à Berdsk.

Les territoires de l'actuel oblast de Novossibirsk ont été peuplés par des paysans russes aux XVIIe et XVIIIe siècles, fuyant le servage. Ils étaient souvent Vieux Croyants ou orthodoxes dissidents, mais aussi des trappeurs ou des aventuriers. À la fin du XVIIIe siècle, le bassin de Berdsk était déjà peuplé de façon significative, avec des villages çà et là.

Un « ostrog », sorte de donjon de bois, et quelques isbas furent construits en 1716 sur un site déjà habité. Son administration dépendait de Kouznetsk. La petite garnison stationnée à l'ostrog de Berdsk était chargée de percevoir le Iassak, tribut versé par les indigènes. On y faisait le commerce de peaux et on y cultivait du blé. La région devint rapidement une zone agricole importante du bassin de l'Ob intérieur, mais elle connut plusieurs révoltes paysannes au XVIIIe siècle, en 1725, 1736 et 1746. À cette époque, Berdsk comptait 433 maisons et 1 582 habitants de sexe masculin. Le commerce et l'artisanat de Berdsk profitèrent de l'aménagement de la route de Sibérie.

Au fil des années, Berdsk devint un centre agricole et commercial significatif de l'ouïezd de Novonikolaïevsk. En 1907, la population du village était de 1 500 habitants et augmenta alors rapidement par l'arrivée de nouveaux colons ; en 1914, il y avait 6 000 habitants. Des moulins et le transport fluvial donnaient de l'activité aux habitants. En 1915, la gare ferroviaire de Berdsk fut construite à 9 km du bourg, sur la ligne de Barnaoul.

En , le pouvoir soviétique s'installa à Berdsk et nationalisa l'activité économique. Quelque temps après, et jusqu'au début de l'année 1920, l'Armée blanche prit le pouvoir dans la région et Berdsk souffrit des combats de la guerre civile.

En 1925, il y avait 4 544 habitants, dont beaucoup travaillaient pour un combinat de boulangerie industrielle, une usine de briques, une scierie, etc. C'est à cette époque que fut ouverte une bibliothèque populaire et que diverses activités sociales furent mises en place. Le bourg reçoit le statut de commune urbaine en 1929. Berdsk souffrit cruellement de la dékoulakisation et de la collectivisation forcée des années 1930.

Bersk devint alors un lieu de repos pour les habitants de Novossibirsk et des établissements de repos furent construits, ainsi que des sanatoriums, au bord de la Berd.

En , à la veille de la Seconde Guerre mondiale, il y avait 11 000 habitants et beaucoup partirent sur le front. Berdsk reçut le statut de ville en 1944. Après la guerre, à cause de la construction du réservoir de Novossibirsk, la nouvelle ville de Berdsk s'étendit du côté de la gare ferroviaire, tandis que le reste disparut sous les eaux. La ville a donc été déplacée en amont du confluent en 1957.

Le , les autorités municipales inaugurèrent le Parc de la Victoire qui comporte des dizaines d'espèces florales et végétales endémiques.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[2]

Évolution démographique
1914 1925 1939* 1959* 1970* 1979*
6 000 4 544 11 018 29 021 53 162 67 336
1989* 2002* 2010* 2012 2013 2014
79 252 88 445 97 296 98 809 100 259 101 679

Économie[modifier | modifier le code]

À l'époque soviétique, trois grandes usines furent construites à Berdsk :

  • Usine d'appareils audio domestiques Vega (Вега).
  • Usine électrochimique Berdski Elektromekhanitcheski zavod ou BEMZ (Бердский электромеханический завод – БЭМЗ) ; fondée en 1959, cette usine fabriquait des équipements mécaniques et électroniques pour la télévision, les télécommunications, la géologie, la géodésie, la météorologie, etc., et employait quelque 10 000 personnes en 1990 et seulement 1 800 en 2010[3] [1]
  • Usine chimique Berdski Zavod Biopreparatov ou BZBP (Бердский завод биопрепаратов – БЗБП)

S'y ajoutent quelques entreprises de l'industrie agroalimentaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :