Tourinsk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une ville de Russie
Cet article est une ébauche concernant une ville de Russie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Tourinsk
Туринск
Blason de Tourinsk
Héraldique
Drapeau de Tourinsk
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Oural
District fédéral Oural
Sujet fédéral Drapeau de l'Oblast de Sverdlovsk Oblast de Sverdlovsk
Maire Andreï Bielooussov
Code postal 623900 — 623905
Code OKATO 65 254 501
Indicatif (+7) 34349
Démographie
Population 17 355 hab. (2013)
Densité 620 hab./km2
Géographie
Coordonnées 58° 02′ nord, 63° 42′ est
Altitude 80 m
Superficie 2 800 ha = 28 km2
Fuseau horaire UTC+06:00 (OMST)
Heure d'Omsk
Divers
Fondation 1600
Statut Ville depuis 1600
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir sur la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Tourinsk

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Sverdlovsk

Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Sverdlovsk
City locator 14.svg
Tourinsk

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte administrative de Russie européenne
City locator 14.svg
Tourinsk

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte topographique de Russie européenne
City locator 14.svg
Tourinsk
Sources
Liste des villes de Russie

Tourinsk (en russe : Туринск) est une ville de l'oblast de Sverdlovsk, en Russie, et le centre administratif du raïon de Tourinsk. Sa population s'élevait à 17 355 habitants en 2013.

Géographie[modifier | modifier le code]

Tourinsk se trouve sur la rive droite de la rivière Toura, près de son point de confluence avec la Iarlynka. Elle est située à 57 km au nord-est d'Irbit, à 230 km au nord-est de Iekaterinbourg et à 1 596 km à l'est de Moscou[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Ancien blason de la ville (1785)

Tourinsk a été établie en 1600 sur l'emplacement de l'ancien village Khantys de Iepanchine, qui avait été rasé par le Cosaque Yermak Timofeyevitch en 1581. C'était au cours de la première moitié du XVIIe siècle une étape importante de la Route de Sibérie : elle obtint le statut de ville en 1689 ; puis au cours du siècle suivant, elle perdit son importance en tant que carrefour commercial.

Malgré cela, elle demeura jusqu'au début du XXe siècle un centre artisanal réputé pour la menuiserie, la passementerie et la fabrication d’icônes.

Les Soviétiques y établirent en 1941 le camp 197 destiné aux prisonniers allemands[2].

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[3]

Évolution démographique
1856 1897* 1913 1926* 1931
3 700 3 167 4 300 4 493 5 500
1939* 1959* 1970* 1979* 1989*
10 444 18 838 22 216 22 899 23 189
2002* 2010* 2012 2013 2014
19 313 17 925 17 630 17 355 -

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
  2. D'après Erich Maschke, Zur Geschichte der deutschen Kriegsgefangenen des zweiten Weltkrieges. (éditeur=Verlag Ernst und Werner Gieseking, Bielefeld, 1962-1977.
  3. « Recensements et estimations de la population depuis 1897 », sur pop-stat.mashke.org(ru) « Office fédéral de statistiques, Recensement de la population russe de 2010 », sur www.ru(ru) « Population résidente par municipalité de la Fédération de Russie au 1er janvier 2012 » [rar], sur gks.ru(ru) « Population résidente par municipalité de la Fédération de Russie au 1er janvier 2013 » [rar], sur gks.ru

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :