Hermann Müller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Müller et Hermann Müller (homonymie).
Hermann Müller
Hermann Müller, en 1928.
Hermann Müller, en 1928.
Fonctions
12e et 20e chancelier d'Allemagne
4e et 12e chancelier du Reich
Président Paul von Hindenburg
Gouvernement Müller II
Prédécesseur Wilhelm Marx
Successeur Heinrich Brüning
Président Friedrich Ebert
Gouvernement Müller I
Prédécesseur Gustav Bauer
Successeur Constantin Fehrenbach
Ministre des Affaires étrangères
Chancelier Gustav Bauer
Lui-même
Gouvernement Bauer
Müller I
Prédécesseur Ulrich von Brockdorff-Rantzau
Successeur Adolf Köster
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Mannheim (Empire allemand)
Date de décès (à 54 ans)
Lieu de décès Berlin (Allemagne)
Nationalité Allemand
Parti politique SPD
Conjoint Frieda Tockus (morte en 1905)
Gottliebe Jaeger
Profession Journaliste

Hermann Müller
Liste des chefs de gouvernement allemands

Hermann Müller Prononciation du titre dans sa version originale Écouter, né le à Mannheim et mort le à Berlin, est un homme politique allemand. Membre du SPD, il est chancelier du Reich sous la République de Weimar, en 1920 puis entre 1928 et 1930.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'abord journaliste à la Görlitzer Zeitung, Hermann Müller devient membre du comité exécutif du Parti social-démocrate (SPD) en 1906. Il est envoyé en 1914 en France pour essayer, avec le Parti socialiste français[Lequel ?], d'enrayer le déclenchement de la Première Guerre mondiale.

Chancelier[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Cabinet Müller I et Cabinet Müller II.

Après la révolution de Novembre, il devient ministre du Reich aux Affaires étrangères dans le gouvernement de Gustav Bauer et signe le traité de Versailles. Il devient brièvement chancelier du Reich à la démission de Gustav Bauer, après le putsch de Kapp et jusqu'aux élections législatives de juin 1920.

En 1928, il redevient chancelier grâce au succès électoral du Parti social-démocrate. Sous son administration, l'Allemagne entreprend un plan de construction naval et négocie le plan Young. Incapable de redresser l'économie au cours de la Grande Dépression de 1929, il démissionne le .

Source[modifier | modifier le code]

  • (en) Müller, Hermann. (2006). In Encyclopædia Britannica. Consulté le 14 juillet 2006 sur l'Encyclopædia Britannica Premium Service

Annexe[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]