Bernhard Ernst von Bülow

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bernhard Ernst von Bülow
Image illustrative de l'article Bernhard Ernst von Bülow
Fonctions
Ministre des Affaires étrangères
9 octobre 187320 octobre 1879
Chancelier Otto von Bismarck
Prédécesseur Hermann Ludwig von Balan
Successeur Josef Maria von Radowitz
Biographie
Date de naissance 2 août 1815
Lieu de naissance Cismar
Date de décès 20 octobre 1879
Lieu de décès Francfort-sur-le-Main (Empire allemand)
Nationalité danoise, allemande
Conjoint Luise Victorine Rücker
Profession diplomate et homme politique

Bernhard Ernst von Bülow (né le 2 août 1815 à Cismar - mort le 20 octobre 1879 à Francfort-sur-le-Main) est un diplomate ayant la nationalité allemande et danoise ayant exercé les fonctions de ministre des Affaires étrangères dans le Cabinet Bismarck de 1873 à 1879. Il est le père du chancelier Bernhard von Bülow.

Études et carrière diplomatique[modifier | modifier le code]

Fils d'Adolf von Bülow, fonctionnaire au service du roi du Danemark, Bernhard Ernst von Bülow fait des études de droits à l'université Humboldt de Berlin puis à l'université Georg August de Göttingen puis à l'université Christian-Albrecht de Kiel. Après l'obtention de son diplôme, il devient assesseur au service du gouvernement de Holstein en 1839. Très vite, il entre comme conseiller de légation au service du Danemark jusqu'en 1848.

En 1851, il est nommé envoyé au Bundestag à Francfort par le roi du Danemark, qui est aussi duc de Holstein et de Lauenburg[1]. En 1862, il est nommé ministre d'État du grand-duché de Mecklenburg-Strelitz et prend part aux négociations qui ont conduit à la création de la Confédération de l'Allemagne du Nord qu'incorpore le grand-duché en 1867. C'est ainsi que von Bülow est nommé agent du Bundesrat de la confédération puis envoyé en Prusse en 1868.

Ministre des Affaires étrangères[modifier | modifier le code]

Le 9 octobre 1873, sur proposition du chancelier Otto von Bismarck, il est nommé à la succession d'Hermann Ludwig von Balan au poste de ministre des Affaires étrangères sans avoir officiellement le titre de ministre qu'il n'obtient qu'en 1876. Toutefois, malgré les fonctions qu'il occupe, c'est toujours le chancelier qui modèle la politique étrangère. De juin à juillet 1878, il fait partie de la délégation allemande au Congrès de Berlin aux côtés de Bismark et de Chlodwig zu Hohenlohe-Schillingsfürst alors ambassadeur à Paris.

En 1879, il veut demander un congé prolongé mais il meurt subitement des suites d'une attaque le 20 octobre 1879 à Francfort-sur-le-Main.

Références[modifier | modifier le code]

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Bernhard Ernst von Bülow » (voir la liste des auteurs)

  1. Fesser 1991, p. 8

Bibliographie[modifier | modifier le code]