Otto Grotewohl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Otto Grotewohl
Illustration.
Fonctions
1er président du conseil des ministres de RDA
Président Wilhelm Pieck
Walter Ulbricht
Prédécesseur Nouvelle fonction
Successeur Willi Stoph
Président du Parti socialiste unifié d'Allemagne
avec Wilhelm Pieck

(4 ans, 3 mois et 3 jours)
Successeur Walter Ulbricht
(secrétaire général)
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Brunswick, Duché de Brunswick, Drapeau de l'Empire allemand Empire allemand
Date de décès (à 70 ans)
Lieu de décès Drapeau : Allemagne de l'Est Berlin-Est
Nationalité Est-allemande
Parti politique USPD, SPD, SED
Profession imprimeur

Otto Grotewohl
Présidents du conseil des ministres de RDA

Otto Grotewohl, né le à Brunswick et mort le à Berlin-Est[1], est un homme d'État allemand, membre du Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD), puis à partir de 1946 du Parti socialiste unifié d'Allemagne (SED). Il a été président du Conseil des ministres de la RDA de 1949 à 1964.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Brunswick, Otto Grotewohl devient typographe et adhère en 1912 au SPD. De 1918 à 1922, il est membre de l'USPD. En 1922, il rejoint comme la majorité de l'USPD le SPD. De 1920 à 1925, il siège au parlement du Land de Brunswick, dont il est ministre de l’Intérieur et de l’Éducation, de 1920 à 1922, puis ministre de la Justice, de 1922 à 1924. De 1925 à 1933, il est député au Reichstag. Après l’avènement du Troisième Reich, Grotewohl travaille comme représentant (1933-1937). Entre 1938 et 1944, il est emprisonné plusieurs fois pour ses opinions politiques et en 1944, il passe dans la clandestinité.

Grotewohl est suspendu de ses fonctions par les nazis en 1933 et doit quitter Brunswick. Il se réfugie alors à Hambourg. À partir de 1938, il vit à Berlin où il exerce les métiers de grossiste et représentant industriel. Il travaille dans le groupe de résistance d'Erich W. Gniffke (membre du SPD lui aussi), qu'il a connu à Brunswick. En août 1938, il est arrêté et accusé de haute trahison devant le tribunal du peuple. La procédure sera cependant interrompue sept mois après.

Le , Otto Grotewohl, Erich W. Gniffke, Max Fechner, Gustav Dahrendorf et Hermann Harnisch signent un appel pour reformer le SPD. Grotewohl devint président de la Commission centrale du SPD et allant à l'encontre de certaines positions, il se prononce pour l'union rapide du KPD et du SPD.

Après la guerre, Grotewohl prend part dans la zone d’occupation soviétique à la reconstruction du SPD, dont il préside le comité central. Sous la pression de l’URSS, et après quelques hésitations, il accepte que son parti fusionne avec le Parti communiste d'Allemagne (Kommunistische Partei Deutschlands, KPD) — en avril 1946 — pour former la SED. Le SPD des autres zones d'occupation refuse la fusion avec le KPD. Jusqu’en 1950, Grotewohl dirige le SED avec Wilhelm Pieck et prend une part importante à son essor. À la suite de la fondation de la RDA en octobre 1949, il exerce la fonction de chef du gouvernement. En 1950, après la restructuration de la SED, il devient membre du comité central et du bureau politique du parti. Après la mort de Pieck (1960) qui était le président de la République, le pouvoir est réorganisé sous une forme collégiale, qui porte le nom de Conseil d’État (Staatsrat). Walter Ulbricht, premier secrétaire de la SED, en devient le président tandis que Grotewohl en assume la vice-présidence. À partir de juillet 1962, pour des raisons de santé, il n’est plus que formellement en poste. À sa mort, Grotewohl est remplacé par Willi Stoph.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Biographie de Otto Grotewohl », sur www.encyclopedie.bseditions (consulté le 24 mars 2017)

Articles détaillés[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :