Grondin (bateau)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Grondin
Gréement Marconi ou houari
Histoire
Architecte François Sergent et Jean-Jacques Herbulot
Lancement 1948
Caractéristiques techniques
Longueur 6,60 m
Maître-bau 2,20 m
Tirant d'eau 0,90
Déplacement 650 kg
Voilure 18,50 m2

Un yacht type Grondin est un petit voilier à quille et fond plat utilisé en plaisance à partir des années 1950.

Historique[modifier | modifier le code]

Après avoir dessiné de nombreux petits sloops et dériveurs, François Sergent s'associe à son ami Jean-Jacques Herbulot pour mettre sur le marché un petit yacht économique de croisière d'une longueur de 6 mètres nommé Grondin. Destiné à la construction amateur, ce bateau a été un succès, qu'il soit en version quillard, dériveur, marconi ou houari. Plus de 500 unités à travers l'Europe firent de lui le premier yacht de série dans les années 1946 à 1950.

Description[modifier | modifier le code]

Ces bateaux sont construits en bois, y compris la mâture sauf exception (aluminium sur certains exemplaires). Ils mesurent 6 à 7 m pour environ 2 mètres de largeur.

C'est un bateau de ce type dont Alexandre Volabruque (Claude Piéplu) envisage la construction dans le film Le drapeau noir flotte sur la marmite de Michel Audiard.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes [modifier | modifier le code]

  • Grondin, sur le site SailboatData.com