Grand Théâtre (Angers)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Grand Théâtre
Description de cette image, également commentée ci-après
Façade du théâtre vue de la place du Ralliement.
Type Théâtre, musique, opéra.
Lieu Angers Drapeau de la France France
Coordonnées 47° 28′ 16″ nord, 0° 33′ 08″ ouest
Architecte(s) Alphonse Botrel et Auguste Magne
Inauguration 1871
Nb. de salles 1
Capacité 728
Structure-mère Ville d'Angers
Direction Anne Mouly
Site web Grand Théâtre (ville d'Angers)

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Grand Théâtre (Angers)

Géolocalisation sur la carte : Maine-et-Loire

(Voir situation sur carte : Maine-et-Loire)
Grand Théâtre (Angers)

Géolocalisation sur la carte : Angers

(Voir situation sur carte : Angers)
Grand Théâtre (Angers)

Le Grand Théâtre d'Angers, en Maine-et-Loire, est une salle de spectacle bâtie au XIXe siècle, et située en centre-ville sur la place du Ralliement.

Ce théâtre municipal est l'un des principaux lieux de représentation de la ville. Les 700 fauteuils de ce théâtre à l'italienne accueillent à la fois de la musique, du théâtre et de l'opéra.

Historique[modifier | modifier le code]

Carte postale ancienne éditée par KF à Paris, représentant la place du Ralliement et le théâtre.
Le Grand théâtre, vers 1904, avec une rame de l'ancien tramway d'Angers.

Un théâtre est présent à Angers dès l'époque Gallo-romaine[1]. Un théâtre municipal y est construit en 1794 dans les anciennes Grandes Écoles de la place du Ralliement[2], et ouvre en septembre 1795[3].

Au XIXe siècle, Angers vit une importante activité musicale, où plusieurs formations s'y développent[4].

Dans la nuit du 4 au 5 décembre 1865, un incendie détruit le bâtiment[5]. La municipalité décide de sa reconstruction, qui débute en 1867 sous la conduite d'Alphonse Botrel, auquel succède Auguste Magne. Le nouveau bâtiment est inauguré en 1871. Il est constitué d'un vestibule, d'une salle de spectacle et d'une scène, et de loges en arrières[6]. L'année suivante les travaux des deux cafés qui l'encadrent s'achèvent, formant ainsi un ensemble[2],[7].

À la fin du XIXe, l'orchestre de l'Association artistique d'Angers[8] assure la saison lyrique du théâtre[9]. Le prospectus de la saison 1879-1880 indique que le tableau de la troupe se compose de 16 personnes à l'administration, 24 choristes, 26 acteurs et 40 musiciens[10]. Sur la saison suivante, il se compose de 16 personnes à l'administration, 24 choristes, 29 acteurs et 40 musiciens[11]

Au cours de la seconde moitié du XXe siècle, l'édifice fait l'objet de plusieurs travaux, notamment en 1957, 1981 et 1993[2]. Les travaux de rénovation réalisés entre novembre 1992 et juillet 1994 permettent de créer une salle d’exposition[7]. Ils sont conduits par l'architecte Jean-Pierre Logerais[6].

La salle, d'une capacité d'origine de 1 160 places assises, est ramenée à 728 places pour améliorer le confort visuel (628 lors d'un spectacle lyrique)[7].

Dans les années 1970 et 1980, l'Orchestre national des Pays de la Loire se produit au Grand Théâtre[12]. En 2003, à sa création, la formation Angers-Nantes Opéra est en résidence au théâtre[13]. Durant la saison 2014-2015, la programmation comprend plusieurs spectacles, dont des opéras donnés par Angers-Nantes Opéra[14], ou de la musique de chambre par l'ensemble Amarillis, en résidence au théâtre[15].

Si le théâtre accueille de la musique et du théâtre, il accueille aussi des expositions[16],[17],[18] et autres manifestations, comme en 1999 où le peintre espagnol Laurent Jiménez-Balaguer y expose, ou en 2014 où s'y déroulent des rencontres d'écrivains[19], la fête de la Science et la nuit des Chercheurs[20], ou des projections de films dans le cadre du festival Premiers Plans. En décembre 2015, le théâtre accueille une exposition de photographies de l'établissement[21].

Description architecturale[modifier | modifier le code]

Ce monument a été construit avec des matériaux qui sont le tuffeau et la pierre de taille, moyen et grand appareil.

Le bâtiment est composé de trois corps, les deux corps latéraux étant légèrement en retrait par rapport au corps principal. Dans un premier temps le rez-de-chaussée est marqué par un hall en vestibule et par deux colonnes cannelées aux chapiteaux ioniques.

Les masques représentant depuis l’Antiquité la tragédie et la comédie font la transition entre le rez-de-chaussée et le premier étage. Ce dernier est caractérisé par des colonnes cannelées avec des chapiteaux corinthiens et de grandes fenêtres entre lesquelles on retrouve, dans des niches, des statues de muses représentant de gauche à droite : la poésie lyrique, la comédie, la tragédie et la musique.

Le haut du bâtiment est marqué par un fronton plein cintre décoré des armes de la ville d’Angers, sous lequel, de chaque côté d’une fenêtre rappelant les thermes antiques, on retrouve de nouvelles allégories : des angelots représentants à droite la renommée, l'éloquence et l'histoire et à gauche, la satire, la musique et le drame[22],[2].

L'édifice est inscrit à l'inventaire général du patrimoine culturel[2].

À l'intérieur, on trouve plusieurs parties : une salle de spectacle, un grand foyer et des coulisses. La salle de spectacle et le grand foyer sont l'œuvre d'Auguste Magne, et la coupole peinte celle de Jules-Eugène Lenepveu[23].

Description technique[modifier | modifier le code]

Photographie du rideau, vu depuis l'intérieur de la scène du Grand théâtre.
Rideau à l'Italienne fermé, vu depuis l'intérieur de la scène du Grand théâtre.

L'actuel théâtre est constitué, à son inauguration en 1871, d'un vestibule et d'un grand foyer, d'une salle de spectacle et d'une scène avec machinerie, et en arrières, de loges et de parties administratives[6]. À la suite de travaux de rénovations s'y rajoute une salle d’exposition, construite sous la salle de spectacle[7].

La salle comporte 680 places pour le lyrique, ou 723 places pour les autres spectacles[24].

Le plateau est d'une largeur entre les murs de 22 m, et d'une hauteur sous gril[25] de 17 m[24].

Localisation[modifier | modifier le code]

Le Grand Théâtre d'Angers se situe en centre-ville, sur la place du Ralliement[26]. En 2011, il est desservi par le réseau de tramway d'Angers, ligne   A   (station Ralliement), et se trouve à proximité de plusieurs lignes de bus[27].

Administration[modifier | modifier le code]

Jean-Albert Cartier fut à la tête du théâtre municipal et du Centre chorégraphique et lyrique national de 1972 à 1978[28].

La direction du théâtre est actuellement assurée par Anne Mouly[29].

Partenaires[modifier | modifier le code]

Le théâtre a pour partenaires Angers-Nantes Opéra[30], le conservatoire à rayonnement régional d'Angers, Le Quai, le Nouveau théâtre d'Angers, et le centre national de danse contemporaine[31].

La formation lyrique Angers-Nantes Opéra, qui se partage entre les villes de Nantes et d'Angers, se produit dans plusieurs lieux comme le Grand Théâtre ou Le Quai[32].

Le conservatoire à rayonnement régional d'Angers, établissement d'enseignement artistique, se produit dans le cadre de sa saison culturelle dans différents lieux de la ville, comme le Grand Théâtre, Le Quai ou le théâtre Chanzy[33].

L'équipement culturel Le Quai, inauguré en 2007, partage sa programmation avec le Grand Théâtre[34].

Le Centre national de danse contemporaine, établissement consacré à la danse contemporaine, organise des manifestations qui se déroulent dans plusieurs endroits, comme le Grand Théâtre ou Le Quai[35].

Le centre dramatique national des Pays de la Loire, Nouveau théâtre d'Angers, est hébergé depuis 2007 au Quai. Il utilise plusieurs lieux de la ville comme le Grand Théâtre, le THV Saint-Barthélemy ou le château d’Angers[36],[37].

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Célestin Port (Édition révisée de 1965 par Jacques Levron et Pierre d'Herbécourt), Dictionnaire historique géographique et biographique de Maine-et-Loire, t. 1, 1874-1878, p. 138.
  2. a, b, c, d et e « Le Grand Théâtre », notice no IA49000815, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  3. Mairie d'Angers, « Almanach d'Angers 1789-1800 », sur angers.fr (consulté le 15 octobre 2014).
  4. Guillaume Lekeu (publié par Luc Verdebout), Correspondance, Pierre Mardaga éditeur, (ISBN 978-2-87009-557-7), p. 18.
  5. « Il y a 150 ans naissait le Cirque-théâtre à Angers », sur Ouest-France, .
  6. a, b et c Olivier Biguet, Dominique Letellier, Lise Logerot-Mérel, Etienne Petit, « Le Grand Théâtre - Son histoire », sur Mairie d'Angers (consulté le 2 novembre 2014).
  7. a, b, c et d Mairie d'Angers, « Laissez-vous conter le Grand Théâtre », sur angers.fr (consulté le 7 mai 2011).
  8. Correspondance de Guillaume Lekeu, op. cit., p. 171 et 270.
  9. Sylvain Bertoldi, « 1971 : naissance de l'orchestre philharmonique des Pays de la Loire », sur Mairie d'Angers, tiré du magazine vivre à angers d'octobre 2001.
  10. Grand Théâtre d'Angers, Année théâtrale 1879-80 - Direction de M. E. Chavannes - Prospectus, Imprimerie Lachèse et Dolbeau (Angers), (lire en ligne).
  11. Grand Théâtre d'Angers, Année théâtrale 1880-81 - Direction de M. E. Boulanger - Prospectus, Imprimerie Lachèse et Dolbeau (Angers), (lire en ligne).
  12. Archives de la ville de Nantes, « Affiches du théâtre », Documents Figurés,‎ , p. 23 (lire en ligne).
  13. Mairie d'Angers, « Le spectacle vivant », sur angers.fr (consulté le 26 octobre 2014).
  14. Angers Nantes Opéra, « La saison 2014-15 », sur angers-nantes-opera.com (consulté le 2 novembre 2014).
  15. Grand théâtre d'Angers, Programme de la saison 2014/2015, Édition de septembre 2014, p. 36.
  16. Le Courrier de l'Ouest, « Robert Combas, une exposition choc et d'exception au Grand Théâtre », sur courrierdelouest.fr, article du 26 avril 2014.
  17. Ouest-France, « Christy Lee Rogers fait recette au Grand théâtre », sur ouest-france.fr, article du 9 octobre 2014.
  18. Le Courrier de l'Ouest, « Les photos de Camille Lepage rassemblées dans un ouvrage », sur courrierdelouest.fr, article du 23 septembre 2014.
  19. Le Courrier de l'Ouest, « Plus de 500 personnes au Grand théâtre pour Jean d'Ormesson », sur courrierdelouest.fr, article du 4 octobre 2014.
  20. Association Terre des Sciences (Angers), « La science au Grand Théâtre d’Angers », sur terre-des-sciences.fr (consulté le 15 octobre 2014).
  21. Ouest-France, « Angers. Jérôme Pouille livre les dessous du Grand théâtre », sur ouest-france.fr, article du 4 décembre 2015.
  22. « Grand théâtre d'Angers », Inventaire général du patrimoine culturel, Région des Pays de la Loire/Service du patrimoine et ville d'Angers/Service patrimoine historique, (consulté le 4 janvier 2013).
  23. Mairie d'Angers, « Le Grand Théâtre - Visite guidée », sur angers.fr (consulté le 21 février 2018).
  24. a et b Mairie d'Angers, « Le Grand Théâtre - Fiche technique », sur angers.fr (consulté le 15 octobre 2014).
  25. Gril : plancher au-dessus de la scène où sont installées les poulies (voir sur Wiktionnaire).
  26. Mairie d'Angers, « Le Grand Théâtre - Infos pratiques », sur angers.fr (consulté le 21 novembre 2014).
  27. Bus et tram Irigo, « Plans du réseau - Bus et tram », sur bustram.irigo.fr, document du 18 août 2014 (consulté le 21 novembre 2014).
  28. Renaud Machart, « Mort de Jean-Albert Cartier, ancien directeur du Théâtre du Châtelet », sur Le Monde, .
  29. Mairie d'Angers, « Le Grand Théâtre - Son équipe », sur angers.fr (consulté le 15 octobre 2014).
  30. Angers Nantes Opéra, « Partenaires », sur angers-nantes-opera.com (consulté le 15 octobre 2014).
  31. Mairie d'Angers, « Le Grand Théâtre - Nos partenaires », sur angers.fr (consulté le 14 octobre 2014).
  32. Angers Nantes Opéra, « La saison 2014-15 », sur angers-nantes-opera.com (consulté le 23 octobre 2014).
  33. Conservatoire à rayonnement régional d'Angers (ville d'Angers), « Saison culturelle - L'agenda », sur angers-nantes-opera.com (consulté le 24 octobre 2014).
  34. EPCC Le Quai, « Saison - Spectacles », sur lequai-angers.eu (consulté le 24 octobre 2014).
  35. Centre national de danse contemporaine (CNDC), « Lieux - horaires », sur cndc.fr (consulté le 24 octobre 2014).
  36. Nouveau théâtre d'Angers (NTA), « NTA Angers » (consulté le 10 juin 2007).
  37. Nouveau théâtre d'Angers (NTA), « Agenda de la saison 2013-14 » (consulté le 24 octobre 2014).