Théâtre du Puy-en-Velay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Théâtre du Puy-en-Velay
Théâtre 2012-09-06 13-15-31.jpg
Théâtre du Puy-en-Velay
Présentation
Type
Ouverture
Propriétaire
Ville du Puy-en-Velay (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Patrimonialité
Site web
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Place du BreuilVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte de la Haute-Loire
voir sur la carte de la Haute-Loire
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le théâtre du Puy-en-Velay est un édifice situé dans la commune du Puy-en-Velay, dans la Haute-Loire en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le théâtre est conçu selon le modèle du théâtre à l'italienne et est représentatif des constructions publiques du XIXe siècle[1]. Il a conservé presque intégralement la totalité de ses dispositions d'origine et dispose d'un décor peint[1].

Construit par Armand Moisant, décoré par Joseph Bernard, Charles Maurin et Eugène Assezat de Bouteyre, il est inauguré le [2] par Raymond Poincaré[3] alors ministre de l'instruction publique et des beaux arts qui décora à cette occasion des palmes académiques les 3 décorateurs[4].

Le théâtre, y compris sa machinerie et le foyer, est inscrit au titre des monuments historiques par arrêté du [1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Théâtre », sur www.pop.culture.gouv.fr (consulté le 26 octobre 2019)
  2. « derrière la toile », Le Rappel, no 8524,‎ , p. 4 (lire en ligne, consulté le 5 janvier 2020) La nouvelle et coquette salle du théâtre du Puy a été inaugurée par M. Poincaré, ministre de l'instruction publique et des beaux-arts. Les artistes de la Comédie-Française, qui prêtaient leur concours à la représentation, ont été acclamés, ainsi que Mlle Berthet, de l'Opéra, délicieuse dans Marguerite, de Faust, et Mlle Jeanne Pallain, de la Monnaie, de Bruxelles, dont la voix dramatique a enlevé l'auditoire par le chant de la Marseillaise. Succès aussi pour les artistes du grand Opéra de Lyon, qui complétaient l'interprétation.
  3. « Voyage de M. Poincaré - Le Puy », Le Figaro, no 191,‎ , p. 3 (lire en ligne, consulté le 5 janvier 2020)
  4. « Les fêtes du Puy », Mémorial de la Loire et de la Haute-Loire, no 190,‎ , p. 2 (lire en ligne, consulté le 5 janvier 2020)

Articles connexes[modifier | modifier le code]