Mag Garden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mag Garden Corporation
株式会社マッグガーデン
logo de Mag Garden

Création (19 ans)
Dates clés (fusion entre Production I.G et Mag Garden pour devenir IG Port)
Fondateurs Yoshihiro Hosaka
Forme juridique Kabushiki gaisha
Siège social Chiyoda, Tokyo
Drapeau du Japon Japon
Direction Yoshihiro Hosaka (Fondateur et président)[1]
Activité Maison d'édition
Produits Magazines, mangas
Société mère IG Port
Sociétés sœurs Production I.G,
Wit Studio,
Signal.MD
Effectif 42 (31 mai 2018)[1]
Site web mag-garden.co.jp/

Fonds propres 10 millions de yens

Mag Garden (マッグガーデン, Maggu Gāden?) est une maison d'édition japonaise qui est centrée sur les publications liées aux mangas. La firme fut fondée en et fut en premier lieu un sous-traitant de Enix, chargé de la publication de leur manga, avant de s'en détacher et de se diversifier. Le fondateur et actuel président de Mag Garden est Yoshihiro Hosaka. L'entreprise est actuellement basée à Chiyoda dans la préfecture de Tokyo au Japon. La société a fusionné avec Production I.G le pour former la nouvelle société IG Port, devenant ainsi l'une des filiales d'IG Port aux côtés de Signal.MD et de Wit Studio.

Historique[modifier | modifier le code]

Le précédent logo de la société.

Mag Garden a été fondé le par Yoshihiro Hosaka, qui travaillait auparavant comme éditeur chez Enix (devenu Square Enix) avant de partir[2]. Elle a commencé comme une entreprise issue de la scission de la division d'édition de mangas d'Enix juste avant la fusion de la société avec Square[3],[4]. La fusion de Square-Enix a provoqué un soulèvement parmi les membres du personnel des mangakas. Craignant que leur manga soit abandonné à la publication et fatigués des traitements durs, ils ont quitté Square Enix pour aider à créer Mag Garden, où ils continueraient également à publier leur série[5]. La création de Mag Garden et le départ de Square Enix des anciens mangakas ont provoqué des différends juridiques sur des questions de droit d'auteur entre les deux sociétés[6]. La bataille juridique s'est terminée en et Square Enix a accepté de contribuer à hauteur de 50% au capital de Mag Garden[3]. Les mangas qui étaient autrefois publiés sous Enix par les anciens auteurs de l'éditeur devaient continuer la publication sous de nouveaux titres. Le , Mag Garden est devenue une société distincte et indépendante et a été admise sur le marché « Mothers (ja) » de la Bourse de Tokyo après la vente par Square Enix de toutes ses actions restantes[3],[4].

Le , la société a annoncé une fusion avec Production I.G pour former une nouvelle société appelée IG Port[7],[8]. Mag Garden entretient des relations étroites avec Production I.G, car ils ont tous deux collaboré ensemble sur des projets multimédia d'animation/manga tels que Ghost Hound et Sisters of Wellber (en). Avant la fusion, Production I.G était le deuxième actionnaire de Mag Garden, qui détenait 15% de ses actions[7]. La fusion a été finalisée le et Mag Garden est officiellement devenue une filiale de IG Port[8].

Parmi les mangakas qui étaient chez Enix et qui se sont déplacés pour Mag Garden, il y avait Kozue Amano, Rin Asano, Mayumi Azuma, Nanae Chrono, Moyamu Fujino, Maki Hakoda, Sakura Kinoshita, Satomi Kubo, Hiro Matsuba, Minene Sakurano, Kazusa Saitou, Kaili Sorano, Seiuchirou Todono, Sirou Tunasima, et Natsuki Yoshimura[2].

En , le magazine Monthly Comic Blade cesse de paraître, remplacé par sa version en ligne Online Magazine Comic Blade et le magazine Monthly Comic Garden lancé en [9].

Magazines édités[modifier | modifier le code]

Actifs[modifier | modifier le code]

Abandonnés[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (ja) « 会社概要 », sur Site officiel (consulté le 29 août 2019)
  2. a et b (ja) « エニックスお家騒動 », sur exblog.jp,‎ (consulté le 29 août 2019)
  3. a b et c (en) Animaxis, « Mag Garden to be Enlisted on the Tokyo Stock Exchange's "Mothers" Market » (version du 15 octobre 2007 sur l'Internet Archive),
  4. a et b (en) Karen Ressler, « Mag Garden on Stock Exchange », sur Anime News Network, (consulté le 29 août 2019)
  5. (es) « Production I.G adquiere la editorial Mag Garden », sur blogspot.com, (consulté le 29 août 2019)
  6. (es) « Production I.G y Mag Garden se fusionan », sur blogspot.com, (consulté le 29 août 2019)
  7. a et b (en) Egan Loo, « Production I.G Announces Mag Garden Merger : Ghost in the Shell studio joins forces with Aria publisher », sur Anime News Network, (consulté le 29 août 2019)
  8. a et b (en) Animaxis, « Production I.G Becomes Holding Company, With MAG Garden and XEBEC as Subsidiaries » (version du 20 novembre 2010 sur l'Internet Archive),
  9. (en) « Comic Blade Ceases Publication, Replaced with Comic Garden Magazine », sur Anime News Network,

Liens externes[modifier | modifier le code]